Toi, la maman exigeante 

C’est toi, la maman exigeante. Celle dont les enfants ont des limites claires et serrées. Celle qui laisse une liste de consignes à n’en plus finir à la gardienne de ses précieux. Celle qui ne laisse pas place à l’erreur. Personne n’a à le prendre personnel, tu es comme ça avec tout le monde. T’es Lire la suite…

Ton maudit poids

Avant ton premier, tu avais pris trente livres en trois ans et tu mettais ça sur le dos de l’amour. C’est ça qui disent non? Que si une femme est heureuse en amour, elle engraisse. Ben oui, c’est ben le fun au début, mais quand tu mesures cinq pieds à peine et que tu es Lire la suite…

Et si c’était les hommes qui faisaient pousser les bébés

Avertissement : Aucun homme n’a été maltraité pour les fins de cet article. Il s’agit d’une œuvre de fiction totalement non scientifique et purement subjective, née d’une conversation festive bien arrosée. Toute ressemblance avec une personne de votre entourage est une pure coïncidence. L’autre soir, je jasais avec un vieil ami des petites joies de fonder Lire la suite…

Elle et sa maudite shape de plage en plein coeur de ta grossesse

On va s’le dire, avoir des enfants ça change ton corps à tout jamais. À partir du moment où tu regardes le test de grossesse positif, jusqu’à plusieurs mois, voire des années après la naissance de tes petits humains. T’as beau te regarder dans le miroir en tenant d’une main tremblotante ton test de grossesse Lire la suite…

Sacre ta balance aux vidanges

Tu fais une fixation sur ton poids pis ton mou de ventre depuis que t’as mis bas; la balance est devenue l’une de tes principales ennemies après la fatigue pis la gastro pis ça te mine la vie. Tu passes par la même gamme d’émotions à l’infini comme l’ensemble des filles qui se trouvent grosses (c’est-à-dire Lire la suite…

À toi qui as des gros seins

Des filles qui s’aiment et se trouvent parfaites, y’en a pas.  Y’en aura jamais.  JAMAIS.  On a toutes un p’tit quelque chose qu’on voudrait changer.  Les cheveux raides veulent des frisettes, les grandes veulent être petites, et les p’tits seins en veulent des gros. Toi, t’as des gros seins, et tu les trimbales avec toi Lire la suite…

Quand bébé se cache derrière ton six-pack

En réaction à l’article Pregnant model with six-pack abs sparks controversy. Pis là, je parle pas d’un six-pack de bière. Parce que c’est clair que tu oserais pas boire enceinte, nenon. Tu as aimé ta crevette, puis ton foetus, puis ton bébé en devenir. Mais le problème, c’est qu’il y a juste toi (ou presque) Lire la suite…

Tu as besoin d’aide en portage quand…

Ça fait que tu t’es mise en tête de devenir une adepte du portage. Tu trouves que ça a l’air d’une pas pire solution pour t’aider à gérer ton bébé à bras pour qui le sol semble être constitué de lave brûlante. Ça semble si facile en regardant les photos de tes amies Facebook se baladant Lire la suite…

Trop grosse pour être enceinte

Après plusieurs mois de mots doux et de petits rendez-vous coquins, tu es assise avec ton homme dans une salle blanche et froide. Qu’est-ce que tu fais là ? T’es toujours pas enceinte, pis là vous pensez que la nature a besoin d’un p’tit coup de pouce ! C’est pas que vous n’avez pas essayé… tests Lire la suite…

Parce que y’a pas juste ton poids, il y a aussi le sien

La question ne se pose même pas. Il va de soi que un plus un, ça donne trois. Même chose pour ton poids, fille. Un bébé plus un bébé, sans perte de poids entre les deux, ça donne une bedaine, des vergetures, des pantalons trop petits, bref, une garde-rode à revoir au complet. Ça donne Lire la suite…

Ma naïveté de poids de grossesse

« Me semble qu’un bébé dans le ventre de sa mère, ça a besoin de place, beaucoup de place. » C’est probablement ma nature claustrophobe qui m’amenait à avoir cette idée complètement farfelue que mon fils allait manquer de place dans mon ventre. J’avais peur qu’il se sente pris, pogné comme quand je prends l’ascenseur ou que Lire la suite…

Ta grossesse sympathique, cher chum

Cher élu de mon cœur, Ça va faire bientôt quatre ans que nous sommes parents. Quatre belles années de bonheur – quatre ans et neuf mois si on compte notre grossesse. J’ai bien dit NOTRE grossesse, parce que toi aussi, tu as engraissé de cinquante livres sauf que tu n’as pas encore accouché, toi. Si Lire la suite…

Let’s do this, fille (la suite)

Jeudi 18h52 Je rentre dans le GYM PLANET et j’me dirige directement vers le vestiaire afin d’y laisser mon stock. Je ramasse la gourde de mon gars (Pat’Patrouille… très chic) et j’enfile mon bandeau. Je prends une grande respiration. Je m’examine la binette dans le miroir tout en essayant de placer stratégiquement l’élastique de mon Lire la suite…

Ton corps de merde

Chère maman, Tu te dis que tu as un corps de merde. Que tu vaux pas cher la livre. Ou que si, justement, on te donnait un dollar pour chaque livre en trop que tu traînes à chaque pas, tu serais riche sans bon sens. Tu veux que je te dise? Je pense que tu ne t’aimes Lire la suite…

Je sais que je suis grosse

Je sais que je suis grosse. Même si jamais tu ne m’as entendu aborder le sujet. Je le sais. Même si jamais je n’ai porté de jugement sur le surpoids d’une autre fille. Je le sais. Je le sais lorsque je me regarde sur mes photos, pour le peu qu’il y a de moi, dans Lire la suite…

Le culte du corps

Une nouvelle sorte de mère vient d’apparaître, question de mettre plus de pression sur les épaules des mamans que nous sommes. Depuis les dernières décennies, être une bonne mère ne signifie pas seulement bien s’occuper de ses enfants. Nenon. Pour être une bonne mère, tu dois maintenant être une femme formidable pour ton conjoint, une Lire la suite…

Je suis toutoune pis je m’accepte

Je vais vous raconter l’histoire d’une fille. Une fille bien simple qui a toujours eu des courbes mais qui les contrôlait bien avec beaucoup d’exercices et un brin de contrôle. Même qu’elle les aimait, ses courbes. Elle se sentait femme et sexy. Puis un jour, cette fille est tombée enceinte. C’est là que tout a Lire la suite…

Let’s do this, fille

Quand je me regarde, j’y pense Quand je prépare les repas, j’y pense Quand je regarde mon sac de chips, j’y pense… Faut dire que j’ai quand même fait de beaux progrès avec mon calcul Harris-Benedict! La première semaine, c’était l’EN-FER! Un chance que Lisanne est venue à ma rescousse et m’a donné quelques petits Lire la suite…

Prends-toi en main

J’ai arrêté de compter à soixante livres de prise de poids lors de ma première grossesse; il me restait trois semaines à couver. Au lieu de manger deux fois mieux, j’avais plutôt compris Manger pour deux! J’ai largement abusé de poutine, chips, pâté chinois (t’sais des goûts de femme enceinte). J’ai envie de te partager Lire la suite…