Maman, c’est de ta faute si mes enfants sont gâtés

Maman, c’est de ta faute si mes enfants sont si gâtés. C’est de ta faute si ma maison a des allures de garderie et si la salle de jeux déborde. C’est de ta faute si l’approche de Noël et des anniversaires me fait faire des crises d’anxiété tellement je ne sais pas où on va Lire la suite…

Le père qui veut se reconstituer

Ça fait plus de deux ans. Deux ans que je vis en ado, une semaine sur deux sans mes enfants, séparé de mon ex qui ne me supportait plus, mais peut-on vraiment la blâmer (et vice versa soit dit en toussant)? Deux ans que je fouille, que je plonge, que je découche, que je débouche, Lire la suite…

Les deuils de ta vie de maman

Le deuil du bébé parti trop tôt. Celui qu’on espérait tant et qui n’est pas resté. Sans qu’on comprenne pourquoi ni comment, il a mis ses ailes. Il est parti comme il est venu. La perte qui arrache le cœur et se sauve avec tous nos projets de bonheur. Ce bureau qui ne deviendra jamais une Lire la suite…

Lettre à la mère de Rosalie Gagnon

En réaction au décès de la petite Rosalie Gagnon. Ce matin, j’ai lu votre histoire, à toi et ta fille. Je ne comprends pas et je suis persuadée que beaucoup de cœurs de maman et de papa ont mal aujourd’hui. Le mien se tord de douleur, d’incompréhension et de dégoût. Je suis triste et en colère à la Lire la suite…

Lettre à l’homme de ma vie

Aujourd’hui, j’avais envie de te jaser un peu. De tout, de rien. De nous, de toi. De nos enfants, de notre amour. Ça fait plus de dix ans que nous sommes ensemble. 120 mois. 3650 jours. Nous avons traversé notre lot de tempêtes. Nous avons ramé sur des rivières mouvementées. Parfois à contre-courant. Nous avons marché sur Lire la suite…

Ta grossesse après une fausse couche, mon amie

Je t’écris, mon amie, parce que je le sais, je le comprends ce pincement au creux de ton cœur. Les deux petites lignes sur ton test auraient dû te remplir de joie, et quoique tu sois heureuse, ton coeur se serre et t’empêche de jouir de cette nouvelle formidable. La peur. La peur que ce petit miracle Lire la suite…

À toi, la mère déconnectée

La vie va vite. Ta vie va vite aussi. Tu cours du matin au soir, tu ne sais plus trop quoi prioriser ni ce qui ne mériterait pas que tu y investisses tant d’énergie. Tout ce bardas la siphonne comme un immense trou noir. Pis un beau jour, tu te rends compte que t’es à Lire la suite…

Chéri, promets-moi qu’on ne se prendra jamais pour acquis

En réponse à Chéri, on se prend pour acquis pis c’est pas une mauvaise chose en soi publié le 3 mars 2018. Chéri, Aujourd’hui, j’ai le goût de t’avouer quelque chose : j’ai peur. J’ai une peur bleue qu’au travers de la routine envahissante, des médias sociaux en ébullition, le noyau de notre famille – Lire la suite…

Quand l’entraînement de maman devient sa thérapie

« Tu t’entraînes trois-quatre fois par semaine même avec tes enfants ?!? Je ne sais pas comment tu fais!!! » Comment t’expliquer ça sans avoir l’air d’une sectaire fille de gym ? Pour moi, aller m’entraîner, ça me vide la tête. Pis pour être bien honnête, le gym c’est ma thérapie. Tu vois, quand je cours sur le Lire la suite…

V’là les 10 prénoms les plus populaires de 2017

Ça sort tout juste du four : v’là les prénoms les plus populaire de 2017 au Québec selon Retraite Québec. Si tu te trouvais originale, c’est là que tu pourrais potentiellement prendre une débarque. Pour les garçons : William Logan Liam Noah Jacob Pour les filles : Emma Léa Alice Olivia Florence Tes p’tits à toi, ils Lire la suite…

J’ai un maudit caractère pis je l’assume

« Toi, pis ton maudit caractère, j’te dis t’es pas facile à vivre. «  « Ça peut jamais être facile avec toi, hein?  Tu as toujours ton mot à redire et encore mieux si c’est le dernier. » « Tu t’obstines tout le temps, pis tu penses que tu as toujours raison. » Pis si je te disais que mon Lire la suite…

Respire par le nez, le parent gérant d’estrade

Cher parent gérant d’estrade, Nous nous croisons souvent dans les estrades de l’aréna, de la piscine, du gymnase, bref partout où nos enfants dépensent leur énergie. Toi et moi, fidèles au poste chaque fois à encourager notre progéniture à se dépasser. Le matin, trop tôt, nous nous saluons d’un cheer caféiné, le soir, nos regards Lire la suite…