Je suis une maman et je dis non au body shaming

woman in bikini

Je suis une maman, je dis non au body shaming et j’accepte ma bedaine molle de maman.

Nous n’avons pas toujours eu une belle relation, elle et moi. Au début, c’était une histoire d’amour-haine parce que mon corps a vécu bien des changements en devenant maman. Mais je n’ai pas à être gênée de cela. J’ai porté la vie et j’ai donné naissance. J’ai permis à un, deux, trois petits humains de débarquer sur cette terre et je crois que cela mérite du respect et de la reconnaissance. Alors ma petite bedaine molle a le droit d’être exactement celle qu’elle est.

Je suis une maman et je dis non au body shaming parce que oui, j’ai des vergetures et peut-être même de la cellulite.

Je vis bien avec chaque ligne qui parcoure mon corps, pourquoi est-ce que toi, ça t’offusque? Y a-t-il des règles non écrites dont je ne connais pas l’existence stipulant que si tu as des vergetures, de la cellulite ou une bedaine molle, tu peux dire adieu à la plage, aux maillots de bain et aux shorts qui arrivent au-dessus des genoux ? Je suis bien dans mon corps et il me semble que c’est une excellente nouvelle alors pourquoi ressens-tu le besoin de me faire savoir ton désaccord avec des regards ou de commentaires déplacés?

Je suis une maman et je dis non au body shaming.

Je fais des efforts pour être en santé et je prends le temps de bouger. Je n’utilise pas l’excuse d’être maman pour ne pas le faire. Par contre, il faut être assez honnête pour avouer que le rôle de mère n’est pas un travail de huit heures à quatre heures du lundi au vendredi, que prendre du temps pour soi est parfois compliqué et qu’on se fait très souvent passer en dernier.

Je dis non au body shaming parce que personne ne devrait se sentir obligé de changer pour les autres ou pour se faire accepter.

J’ai consacré beaucoup de temps à apprendre à passer outre le jugement des gens étroits d’esprit et je n’ai aucune envie que mes enfants grandissent en se sentant moins que ce qu’ils sont vraiment pour une histoire de corps. Je ne veux pas que le jugement des autres et la pression de la société guident leurs pas. Et je n’ai pas envie qu’ils grandissent en voyant leur maman se préoccuper de ce à quoi elle ressemble physiquement.

Je suis une maman et je dis non au body shaming parce que je veux que mes petits évoluent en voyant leur maman rayonner parce qu’elle est bien dans sa peau et qu’elle s’aime telle qu’elle est, point final.

Crédit : Axente Vlad/Shutterstock.com
Une Mère d'Encre
UNE MÈRE D'ENCRE

Une réflexion sur “Je suis une maman et je dis non au body shaming

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *