Manea Teraiharoa



Pas encore maman mais vivement animée par le désir de le devenir bientôt, je suis la belle-maman plus qu’imparfaite de deux ados aux caractères parfois détonants qui me font expérimenter par avance les grands bonheurs et les encore plus grands défis de la vie de famille. Les livres, pinceaux, crayons et instruments de musique complètent le joyeux bazar de mon quotidien et nourrissent mon esprit rêveur jamais rassasié. En espérant que ma plume audacieuse (parfois cinglante) vous emmène vers des univers qui ressemblent étrangement aux vôtres.

Posts récents

À mon étoile

À toi, mon étoile, À toi qui n’es ni ma famille, ni mon amour. Toi qui as fait irruption dans ma vie à l’instant même où sans le savoir, j’avais terriblement besoin de toi. À toi qui, comme envoyée par le destin, est venue me guider vers le seul bon chemin, celui qu’il m’était impossible Lire la suite…

Maman, tu me suffis telle que tu es

Maman, Je t’appelle tellement ainsi que j’oublie que ce n’est pas ton prénom, que ce n’est pas ton seul rôle ni ce qui te définit. Pour moi, tu n’es que ma maman et je n’ai pas conscience de tous les combats intérieurs que tu mènes. J’ai besoin de toi tous les jours, tout le temps, Lire la suite…

À mon corps, mon cher compagnon de voyage

À toi, mon corps, mon cher compagnon de voyage; À toi qui as tout partagé, tout affronté, tout traversé à mes côtés; À toi qui as porté si longtemps le poids de mes insécurités, de mes incertitudes et de mon mal-être; Je voudrais te dire combien je suis fière de toi aujourd’hui. Pardonne-moi d’avoir ignoré Lire la suite…

À nous toutes qui nous appelons « maman »

À nous toutes qui nous appelons « maman », Nous sommes tant de femmes autour du monde à répondre au même nom, comme une équipe d’agents d’élite portant pour nom de code le plus joli mot du dictionnaire. Nous avons essayé, parfois rêvé, choisi, accepté, été surprises ou inquiètes de porter la vie, et rien ne nous Lire la suite…

À mon grand-père qui ne rencontrera jamais mes enfants

Grand-père, On n’a jamais été très forts toi et moi pour les au revoir, ni pour les mots en général. On s’est toujours tout dit du regard et aujourd’hui je ne trouve plus écho à mes messages, mais je sais que tu n’es pas loin. Dans le bruissement des feuilles d’automne. Dans le sourire d’un Lire la suite…