Tu es une survivante

woman standing alone

Personne ne vivra cette vie à ta place et d’ailleurs, tu ne le demandes à personne. Ta douleur et tes souffrances sont intimes et personnelles. Ton maquillage sait cacher les larmes que tu viens de verser au détour de la route parce ton esprit s’est ouvert sur une blessure qui n’est pas cicatrisée. Le sourire que tu portes au quotidien malgré ton cœur en miettes et ce quotidien que tu affrontes chaque matin en tapant ton oreiller encore humide de tes larmes t’appartiennent. Ton défi de tous les jours est de mettre un pas devant l’autre sans tomber de trop avoir porté pendant des mois, des années. L’injustice, la colère, la haine tu connais, tu les as apprivoisées, tu en as fait des alliées pour qu’elles ne détruisent pas la belle personne que tu es.

Personne ne saura ni ne comprendra tes luttes ni tes combats. Personne ne saura ni ne comprendra toutes ces pensées qui ne sont pas toi mais qui te viennent parce que parfois c’est trop dur et c’est comme ça. Ta force est inestimable, on ne la mesure pas, il n’y a pas de thermomètre pour cela; c’est elle qui te fait sourire à l’épicier, répondre que tout va bien aux questions de courtoisie et continuer parce qu’il le faut bien.

Tu as appris à être courageuse parce qu’on ne t’a pas donné le choix. Les regards compatissants et larmoyants, tu les fuis parce que tu n’en as pas besoin. Tu endures actuellement ce que beaucoup ne sauraient supporter. Tu restes debout parce que tu es toi.

Tu forces l’admiration ou tu pousses certains à la fuite une fois la phase de la curiosité passée, mais ce n’est pas grave ceux-là ne te méritent pas. Tu leur souhaites simplement que leur petite vie aseptisée à coups de clichés ne soit pas heurtée par la réalité de l’existence. La souffrance fait peur mais qu’ils se rassurent, les épreuves, au même titre que la plupart des maladies, ne sont pas contagieuses.

Tu ne demandes à personne de vivre tes drames à ta place. Tu ne demandes même pas à ce que l’on t’en parle. Toi, ce que tu voudrais, c’est que la vie continue avec un peu de normalité, un peu de légèreté et un peu de spontanéité.

Tu es une survivante et ça c’est la réalité. Marvel et les Avengers réunis ne te valent pas; ton super pouvoir à toi, c’est d’être là, debout, encore et encore, jour après jour, portée par l’amour des tiens, celui de tes amis, des vrais, et de croire que malgré tout, le meilleur reste devant toi.

Crédit : Fabrizio Misson/Shutterstock.com
Floflo
FLOFLO

9 thoughts on “Tu es une survivante

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *