Merci maman

Chère maman, J’aimerais te remercier pour une multitude de choses depuis que ma petite boule d’amour est venue au monde. Merci de ton aide. Tu es toujours là pour me donner une pause quand j’en ai besoin. Tu te portes toujours volontaire pour garder ta petite-fille et je sais qu’avec toi, elle est en sécurité et Lire la suite…

À mon garçon qui a souri jusqu’à la fin

Cette nuit, ta grande sœur est venue me rejoindre dans mon lit. Elle dormait mal à cause de son gros rhume et voulait le réconfort de maman. Blottie contre moi, elle m’a dit qu’elle était trop bien avant de se rendormir paisiblement. Ça m’a tout de suite rappelé toutes les nuits difficiles que j’ai passées Lire la suite…

À toi, la maman dont le métier du chum est très prenant

Ton chum travaille sur les shifts. beaucoup trop ou trop souvent. Bref, t’es une maman qui se claque souvent toute seule les cinq à sept rushants à la maison, les week-ends et, certaines semaines, tous les jours qui se terminent en “i” ou en “che”. Parfois, il arrive même que ton chum travaille à la Lire la suite…

Je suis une maman

Je suis une maman, je le sais, plein d’indices me l’indiquent. Je suis une maman, je le sais, parce qu’il y a de petites traces de doigts dans chacune des vitres de ma maison et qu’il y a des pommes déjà entamées dans le tiroir des fruits et légumes. Je suis une maman, je le Lire la suite…

Tu es mamie de coeur

Tu es grand-mère, mais grand-mère de coeur. Une mamie comme on aime les surnommer.  Le sang ne te lie pas à mes petits; c’est le cœur qui le fait. Tu es mamie, mais mamie de coeur. Mon enfant n’y voit aucune différence. Pour lui, tu es sa mamie, c’est d’ailleurs comme ça qu’il se plaît Lire la suite…

Avant d’être mère

Avant d’être mère, tu étais une femme, tu avais une existence bien à toi et tu étais maîtresse de tes actions et de tes choix; maintenant, tes enfants sont ta priorité et tu penses à eux constamment. Avant d’être mère, tu vivais un tas de choses qui te procuraient tes propres émotions et la fierté, Lire la suite…

Vole, mon grand garçon

Mon fils, Tu grandis si vite. Tu n’as presque plus besoin que je te berce pour t’endormir car tu préfères trouver toi-même le sommeil tranquillement dans ton lit. Tu commences à t’asseoir et à manger de la purée de patates douces en regardant ta cuillère avec un grand intérêt; bientôt tu voudras la tenir toi-même Lire la suite…

Lettre à mon coeur de jeune femme malmené par les hommes

Il y a longtemps que j’aurais dû le faire mais puisqu’il n’est jamais trop tard, aujourd’hui, je voudrais te présenter mes excuses, mon petit coeur de jeune femme. Tu as été brisé malgré ta jeune existence et c’est en partie de ma faute; je n’aurais jamais dû t’exposer aux films de Disney à la base. Lire la suite…

Je suis la maman qui essaie

Je suis la maman qui essaie. J’essaie d’arriver à l’heure au bureau. J’essaie de passer à travers la routine du matin avec plusieurs jeunes enfants. J’essaie qu’ils mangent leur toast et à leur faim sans les rusher. J’essaie qu’ils soient autonomes et s’habillent seuls pendant que je m’occupe du plus petit. J’essaie de ne pas Lire la suite…

À toi, mon élève différent

À toi, mon élève qui voit la vie sous un autre angle, Je sais que “voir la vie sous un autre angle” n’a aucun sens car pour toi, ça veut simplement dire de pencher sa tête à quatre-vingt-dix degrés. Je t’entends déjà me dire que tu préfères dire que tu vois les choses différemment. Et Lire la suite…

J’ai un besoin viscéral d’avoir un enfant

Chéri, J’ai un besoin viscéral d’avoir un enfant, donc ce soir on procrée. J’avais tout planifié au millimètre près et rien ne va arriver comme je le souhaitais parce que ça fait déjà trop de cycles qu’on manque notre shot; je ne serai pas enceinte en même temps que mes amies, notre bébé ne naîtra Lire la suite…

Je suis la deuxième Maman

Je suis la deuxième Maman. Non, je ne suis pas la nouvelle blonde, ou l’amie, ou la sœur qui traîne dans le coin. L’enfant que ma blonde a porté dans son ventre, c’est ma fille. La petite chouette qui bave dans ses bras, c’est la mienne. Je suis la deuxième Maman. Je sais qu’elle ne Lire la suite…

Il n’y a pas de meilleure façon d’être maman

Il n’y a pas de meilleure façon d’être maman. Comme il n’y a pas de meilleure façon d’être toi-même. Devenir maman ne vient pas avec un manuel d’instructions qui t’explique étape par étape comment avoir 100% à ton examen de fin d’année. Il n’y a pas de meilleure façon d’être maman. Le rôle de maman, Lire la suite…

À la petite fille de Granby

À toi, la petite fille de Granby, Cette semaine, comme beaucoup de parents, j’ai envie de pleurer, j’ai envie de vomir et j’ai peur. Peur de ne pas savoir où s’en va notre monde ou pire, de le savoir justement. Mon cœur dévasté ne cesse de s’indigner. J’ai lu ton histoire. Pour être tout à Lire la suite…

Hier, tu m’as dit que tu avais voulu mourir

Hier, tu m’as dit que tu avais voulu mourir et tout en fixant les marques sur ta peau, je me suis demandé où j’avais été tout ce temps. Hier, tu m’as dit que tu avais voulu mourir et quand j’ai réalisé à quel point la douleur devait couler fort dans tes veines pour que tu Lire la suite…

Quand tu me dis que tu m’aimes

Quand tu viens me rejoindre dans mon lit pour me souhaiter bonne journée par un matin brumeux, tu me donnes la force de me lever et d’affronter ma journée. Quand tu me prépares une surprise, quand tu réussis à me surprendre par ta débrouillardise, ta fierté remplit mon coeur de maman d’un immense sentiment de Lire la suite…

Je suis une maman, et tous les jours de ma vie, j’apprends

Depuis la toute première minute où je suis devenue maman, j’apprends. J’apprends des comptines, des histoires, des danses anti-coliques. J’apprends à imiter des voix des dessins animés, mémoriser des noms de dinosaures, d’étoiles et de superhéros. J’apprends à faire des bracelets en élastiques, du tricotin et des expériences scientifiques. J’apprends à démêler mille symptômes de Lire la suite…

Ce soir, j’ai mis mes dentelles

Ce soir, j’ai mis mes dentelles, mes plus jolies, celles que tu aimais tant lorsque nous étions un peu plus coquins les vendredis soir, lorsque la nuit n’était jamais assez longue pour nous endormir puisqu’au matin, notre seule envie de recommencer à nous toucher nous réveillait. Ce soir, j’ai mis mes dentelles pour t’aguicher comme Lire la suite…