La Collaboratrice dans l'Ombre



La Collaboratrice dans l'Ombre est la couverture utilisée par toutes les collaboratrices de l'équipe qui souhaitent écrire des articles crus et criant d'une vérité sans filtre. Souhaitant exprimer et assumer leurs opinions sans pour autant blesser leur entourage immédiat, elles préfèrent alors utiliser le couvert de l'anonymat.

Posts récents

Tu ne m’aimes plus et j’aurais voulu que tu me le dises avant

À toi qui ne m’aimes plus depuis un moment déjà, mais qui étais incapable de me le dire clairement. Je sais que ces paroles fatidiques sont difficiles à prononcer, surtout quand nous avons partagé des années et que des enfants sont nés de nous, mais j’aurais quand même mieux aimé que tu me le dises Lire la suite…

Je suis une maman et voici comment je me suis sauvée

Je suis une maman et pendant des années, j’ai été malheureuse. Malheureuse en pensant que j’étais heureuse. Je jouais un rôle dans lequel je me sentais comme un imposteur. Je me sentais inadéquate comme mère et  je ne croyais plus en mon couple, mais je tentais de me persuader du contraire. Jusqu’à ce qu’un jour, Lire la suite…

À toi que j’aime et qui as le cancer du sein

Jeune adulte, ils étaient tes alliés pour séduire du premier regard. Ton décolleté a toujours eu beaucoup de classe. Jamais choquant, toujours élégant. Des seins dans toute leur féminité et dans toute leur beauté. Tu t’achetais des sous-vêtements à des prix fous pour les mettre en valeur. Malgré qu’ils n’ont pas toujours été coopératifs quand Lire la suite…

Belle-maman, voici ce que j’aimerais te dire

À toi, belle-maman, j’aimerais te dire tant de choses, mais je n’en ai pas le courage. Nous étions si proches. L’idée que ce soit moi que ton fils ait choisie pour porter tes petits-enfants te réjouissait tellement. Puis je suis tombée enceinte et tu t’es immiscée dans notre cocon. Tes paroles se sont doucement introduites Lire la suite…

Ma fille, je vois ton coeur meurtri

Ma fille, quand tu me parles de lui comme l’amour avec un grand A et que les étoiles brillent dans tes yeux, je suis inquiète. Comme maman, j’ai la peur au ventre, car je vois ton coeur déjà meurtri. Ma fille, quand tu me parles de lui, que tu me dis qu’il te trouve si Lire la suite…

À toi qui fais semblant d’être heureuse

À toi qui fais semblant d’être heureuse, Je sais que tu ne vas pas aussi bien que tu le laisses paraître dans ce monde virtuel que tu décores de bonheur inventé, de tes sourires un peu forcés. Je vois qu’à travers tes yeux maquillés de faux bonheur, il y a des insécurités, des peines que Lire la suite…

Maman, papa, je vois que vous n’êtes plus amoureux

Maman, papa, Je suis petit, mais pas dupe; du haut de mes quelques années de vie, je vois que vous n’êtes pas comme les autres couples que je connais. Vous vous entendez bien, mais jamais je ne vois l’étincelle ou la complicité d’amoureux émaner de vous lorsque vous êtes ensemble. Je ne vous vois pas Lire la suite…

Lettre à ma mère qui ne sera jamais celle que j’aurais aimé avoir

Chère maman, Aujourd’hui,  je me sens enfin en paix. En paix avec l’idée que tu ne m’apprendras jamais à coudre, que tu ne me prendras jamais dans tes bras, que tu ne me diras jamais « je t’aime ». J’aurais tant aimé que tu m’apprennes ces choses-là. J’aurais tant aimé avoir la sécurité émotionnelle dont j’avais besoin. Lire la suite…

Notre couple n’en est plus un et je n’en peux plus

À toi, le père de mes enfants, l’homme avec qui je partage ma vie, Je crois qu’il faut qu’on se parle. Nous vivons sous le même toit, mais pas sur la même fréquence du cœur. Tu es un ami, le père de mes enfants, mais tu n’es plus mon amoureux. Notre quotidien est simple, facile, Lire la suite…

Au revoir mon amour, au revoir notre amour

Au revoir mon amour, ou devrais-je dire notre amour, car mes enfants aussi étaient fous de toi. Tu t’étais greffé à ma petite bulle de maman séparée comme si tu y avais toujours été. Un coup de foudre familial. Je regarde tes choses dans l’entrée, certaines dans des sacs de poubelle, qui attendent que tu Lire la suite…

Ma famille recomposée est en train de me décomposer

Ma famille recomposée est en train de me décomposer. Je me décompose à travers les jugements de tout un chacun qui pense que c’est si simple de faire partie de la vie d’un enfant qui ne nous a pas choisis, qui a des valeurs différentes des nôtres et qui passe son temps à tester nos Lire la suite…

Je vois bien que tu ne m’aimes plus

Je vois bien que tu ne m’aimes plus. Toi, que je n’ose plus appeler mon chum, mon amoureux. Toi, avec qui je partage tant mais rien à la fois. Parce que si nous partageons encore la même maison et le même quotidien, c’est très peu pour que mon cœur soit complètement comblé. J’aimerais tenir bon Lire la suite…

Maman est intervenante

Maman est intervenante. Tous les jours, je tente de faire une différence dans l’éducation et le développement d’enfants qui ne sont pas vos frères et soeurs. J’essaye d’être la ressource qui fera la différence. Je tente de briser des cycles de souffrance. J’y mets tout mon coeur pour le bien-être de ces petits. Mais pendant Lire la suite…

Pour Noël, voici ce que j’aimerais, mon amour

Parce que nous nous aimons depuis de nombreuses années; Parce que j’ai déjà à mon doigt le signe scintillant de notre engagement; Parce que plus que tout, je ressens déjà dans mon cœur, toutes les manifestations de ton amour; Cette année, pour Noël, je n’ai aucun besoin à combler. La seule chose que j’espère, c’est Lire la suite…

Je suis partie

Je suis partie. N’ayant jamais pensé clore ce chapitre de l’histoire qui avait amassé plusieurs pages de vie et d’habitudes solidifiées, je l’ai quitté. Un crayon en main, plus ou moins inspirée pour écrire la suite, mais sachant que les espaces blancs se rempliront avec le temps. Je suis partie, mais pas aveuglément. Le mijoté Lire la suite…

Tu es un père satisfaisant

Je ne t’ai jamais vu bercer notre nouveau-né avec des étoiles dans les yeux. Je n’ai jamais senti que tu profitais de tous ces moments qui n’allaient pas repasser. Tu disais que les bébés, ce n’était pas ce qui t’allumait. Tu étais maladroit, ça se voyait, mais en grandissant, nos enfants n’ont manqué de rien. Lire la suite…

Belle-maman, laisse-moi être la mère de mes enfants

Chère belle-maman, Je sais que tu es bien intentionnée, que tu aimes tes petits-enfants du plus profond de ton être et que tu ne veux que leur bonheur, mais je te prie de bien vouloir noter ceci : je suis leur mère et j’ai besoin qu’on le reconnaisse et qu’on s’en souvienne. Même quand tu Lire la suite…