La Collaboratrice dans l'Ombre



La Collaboratrice dans l'Ombre est la couverture utilisée par toutes les collaboratrices de l'équipe qui souhaitent écrire des articles crus et criant d'une vérité sans filtre. Souhaitant exprimer et assumer leurs opinions sans pour autant blesser leur entourage immédiat, elles préfèrent alors utiliser le couvert de l'anonymat.

Posts récents

image_pdfimage_print

Mes enfants, vous me tombez sur les nerfs

Mes enfants, vous me tombez sur les nerfs. Quand vous ne respectez aucune des consignes que je vous donne. Quand vous testez mes limites à tous les jours. Quand vous me faites répéter sans arrêt. Mes enfants, vous me tombez sur les nerfs. Quand je n’ai jamais une minute seule. Quand vous êtes toujours collés Lire la suite…

Ce message est pour toi, le père qu’on a tassé du portrait

Ce message est pour toi, le père qu’on a tassé du portait. Celui à qui on a volé sa paternité par vengeance ou par vanité. Le père qui est considéré comme signe de piastre sur deux pattes, un géniteur, une simple paire de couilles, un pourvoyeur. Le père payeur de pension. Celui qui met de Lire la suite…

Mon enfant, c’est difficile de te voir comme ça

Mon enfant, c’est difficile de te voir comme ça. Lorsque j’ai laissé ton père et suivi le chemin vers mon bonheur, j’ai accepté de perdre une partie de toi. J’ai accepté que des valeurs autres que les miennes te soient inculquées. J’ai fait le deuil d’être toujours là, même si on ne s’en remet jamais Lire la suite…

À toi qui prétends aimer mon enfant TDAH

À toi qui prétends aimer mon enfant TDAH, Quand tu juges la façon dont j’interviens auprès de mon enfant en me disant que je suis trop sévère, que j’exagère, que tu ne ferais pas les choses comme moi et que même si Papa et Maman ont dit non, toi, tu lui donnes la permission, ton Lire la suite…

À mon bébé que j’ai tué

Mon bébé d’amour, pardonne-moi. Pardonne-moi de t’avoir tué. Pardonne-moi d’avoir fait le choix le plus atroce, le plus ignoble qu’une mère puisse faire, celui d’ôter la vie à son enfant. Pardonne-moi de t’avoir enlevé la chance de grandir au sein de notre famille, avec tes grands frères, de t’épanouir et d’être heureux avec nous. Mon Lire la suite…

Lettre à mon conjoint infidèle, le père de mes enfants

Mon amour, à quoi as-tu pensé? Tu ne peux pas savoir le nombre de fois où j’ai voulu te confronter, mais je ne l’ai pas fait par peur de ta réaction. Le scénario de notre discussion roulait en boucle dans ma tête et me pourrissait la vie jour et nuit. Je pleurais en silence, j’étais Lire la suite…

Cher parent, laisse-moi faire ma job de prof

Cher parent, Je suis l’enseignante de ton p’tit et je t’avoue que ces temps-ci, j’ai plus de misère à te gérer qu’à gérer mes trente élèves un vendredi dernière période. Mon principal problème est que tu remets toujours en doute mes décisions et ça, ce n’est pas génial, même que ça m’irrite vraiment. Si je Lire la suite…

Au prochain homme qui entrera dans ma vie

Au prochain homme qui entrera dans ma vie, Sache que j’ai déjà beaucoup donné à des hommes qui m’ont vidée et piétinée. Mon cœur a été blessé à maintes reprises et ses plaies cicatrisent peu à peu, mais il n’y a plus de place pour de nouvelles blessures. Aujourd’hui, j’ai envie d’un amour compatissant et à Lire la suite…

Lettre à mes petits, de leur maman qui travaille avec des enfants

Mes chers enfants, Maman travaille avec des enfants tous les jours et ce job, elle l’aime de tout son cœur. Je l’ai choisi et j’en suis fière. J’y mets toute mon âme, toute mon énergie et chaque jour, j’entre au boulot avec le maximum d’empathie, de patience, d’écoute et de douceur que mon corps et Lire la suite…

Voici l’histoire d’une maman victime de violence conjugale

Je suis une victime de violence conjugale. Pas de la violence qui laisse des bleus sur le corps, mais de celle qui laisse des plaies dans l’âme. Pendant des années, j’ai enduré les cris, les menaces, les insultes et le chantage émotif. Non pas par amour, mais par instinct de survie. Ma survie, mais, plus Lire la suite…

Cher très mauvais médecin

Cher très mauvais médecin, Je suis une femme exténuée, une maman fatiguée, une employée surmenée, et aujourd’hui, j’ai voulu être aidée. J’ai réalisé, mieux vaut tard que jamais, que je devais m’aider et j’ai franchi le cap de mon orgueil mal placé pour te crier à l’aide. Je me suis présentée dans cette salle d’attente Lire la suite…

Je suis une employée de la DPJ et je te trouve raide

À toi qui critiques les employés de la DPJ, je te trouve raide. Monte pas sur tes grands chevaux, je la comprends ton indignation. Je la comprends, parce qu’étant employée dans le réseau, je la vis tous les jours, ton indignation. Je la vis pis je la ramène chez nous, chaque soir depuis huit ans. Lire la suite…

Hier, tu m’as dit que tu avais voulu mourir

Hier, tu m’as dit que tu avais voulu mourir et tout en fixant les marques sur ta peau, je me suis demandé où j’avais été tout ce temps. Hier, tu m’as dit que tu avais voulu mourir et quand j’ai réalisé à quel point la douleur devait couler fort dans tes veines pour que tu Lire la suite…

À toi que j’aime, malgré nos tempêtes

À toi que j’aime, l’homme de ma vie, Aujourd’hui, j’ai le goût de parler de notre amour, du chemin que nous avons parcouru ensemble depuis quelques années. Notre long trajet me fait penser à une croisière destinée à trouver l’âme sœur. Il y a eu des jours plus gris, où des tempêtes ont failli nous Lire la suite…

Ma façon de te dire je t’aime, mon amour

Si les mots “je t’aime” ont été utilisés à outrance et usés avec le temps, les façons de te le dire sans parler, elles, ne s’épuiseront jamais. Lorsque je t’emprunte des vêtements, ce n’est en aucun cas parce que mon tiroir est vide; si je te vole temporairement du linge, c’est simplement que j’ai le Lire la suite…