Voici 10 raisons de détester la grossesse

annoyed woman pregnant in a car

La grossesse est l’une des choses les plus merveilleuses de la vie car un petit être grandit dans ton corps. Mais même si plusieurs femmes disent qu’elles passeraient leur vie enceinte, c’est tout à fait possible que tu n’apprécies pas la grossesse pour dix bonnes raisons.

#1  Tu en as ton casque des p’tits malaises associés à la grossesse

Allant des nausées aux pieds enflés, il n’y a jamais de répit. Quand tu as enfin passé au travers de la fatigue du premier trimestre, ce sont les brûlements d’estomac qui arrivent. Et quand tu penses qu’enfin tout est derrière toi parce que t’es dans le dernier trimestre, il y a des nuits où tu ne fermes pas l’œil parce que tu n’arrives pas à trouver une position confo.

#2  Ta p’tite bedaine molle peut facilement être confondue avec une bedaine de gras

Une belle bedaine ronde de femme enceinte, c’est beau. Mais avant que t’aies cette “belle bedaine”, tu dois passer par le stade de la p’tite bedaine molle. T’sais, quand t’as juste l’air d’avoir trop mangé dans un “All you can eat“? Le stade où les gens te regardent du coin de l’œil sans oser te dire félicitations parce qu’ils ne sont pas sûrs si t’es enceinte ou si t’as simplement mangé trop de poutine le mois dernier.

#3 Tu es toujours inquiète

Dès que tu as vu le “+” sur le bâtonnet, tu sens le stress t’envahir. Les trois premiers mois, t’espères que ta petite crevette s’accrochera comme il faut à toi. Et puis, enfin, tu la sens bouger dans ta bedaine. Mais aussitôt qu’elle manifeste moins sa présence, tu te demandes ce qui se passe. Puis, vient la fin de la grossesse et durant le dernier mois, à chaque jour, tu te demandes si c’est aujourd’hui que la grande rencontre se fera.

#4  Tu as toujours envie

Impossible que tu partes sans prévoir de façon bien précise les pauses pipi. Puis, quand tu prends une marche, tu ne t’éloignes jamais vraiment de chez toi. T’as beau limiter la quantité de liquide que tu ingères, ça ne change rien; t’as l’impression d’avoir un océan dans la vessie.

#5  Ta vie intime en prend un coup

On va se le dire, ta vie intime n’est probablement plus la même depuis que vous êtes deux dans ton corps. Avec la fatigue et les nausées du premier trimestre, tu t’endors avant même d’avoir commencé quoi que ce soit. Durant le deuxième trimestre, ta p’tite bedaine molle te gêne. Puis, rendue au dernier trimestre, bébé est assez vigoureux pour te rappeler en tout temps qu’il est là.

#6  La bouffe et l’alcool te manquent

Les œufs coulants, un steak saignant, un tartare, des sushis, name it. Avant de tomber enceinte, tu n’avais jamais réalisé que tu pouvais être en manque de ces aliments à ce point-là. Et que dire de ton p’tit verre de vino ou ta p’tite bière? En plus, c’est toujours dans ces moments-là que tu as mille et une invitations.

#7  Les gens qui touchent ta bedaine t’irritent

Que ce soit la p’tite madame à l’épicerie ou une connaissance qui se prend soudainement pour ta meilleure amie, ça ne te tente juste pas de te faire toucher la bedaine. C’est votre p’tite bulle, à ton bébé et toi. Quand tu touches ta bedaine, c’est ta façon de cajoler et de rassurer ton bébé, de lui montrer que tu es là et tu ne veux pas que tout le monde s’incruste dans vos petits moments.

#8  Tu capotes un peu avec ton poids

Si tu prends trop de poids en cours de grossesse, c’est difficile d’accepter les changements physiques que subit ton corps. T’as beau faire attention, les kilos s’accumulent tout de même sur la balance à ton grand désespoir. Et si tu ne prends pas assez de poids, tu crains que ton bébé ne reçoive pas tout ce dont il a besoin.

#9  Tes mouvements sont très très limités

Quand tu veux ramasser quelque chose par terre, tu dois penser à la façon de te pencher parce que tu ne peux plus tout simplement te plier en deux. Tu as tellement hâte de retrouver un peu de liberté dans tes mouvements. T’sais, attacher tes lacets toi-même sans faire de contorsions ou juste revoir tes pieds.

#10  Plus rien de ne te fait dans ta garde-robe

Tu ranges tes jeans préférés et  ton haut dernier cri que tu aimes tellement dans un bac en attendant de les remettre (parce que, oui, tu espères encore rentrer dedans après l’accouchement) en réalisant que tu n’as pas le choix de trouver quelques nouveaux morceaux à porter si tu ne veux pas passer quarante semaines en jogging et en chandail mou. Et comme tu ne te sens pas à ton meilleur, le magasinage est bien la dernière activité qui te tente.

Et toi, qu’est-ce que tu as détesté quand tu étais enceinte ?

Marie-Claude Rousseau
MARIE-CLAUDE ROUSSEAU

2 thoughts on “Voici 10 raisons de détester la grossesse

  1. Bodin Répondre

    J ai eu 2 grossesses et j ai adoré, a chaque accouchement j ai toujours le syndrome du ventre vide pendant quelques semaines … ma poupette a 2 mois et c est dur car cela ete ma dernière grossesse, comme on dit “toute bonne chose on une fin” .

  2. Caroline Répondre

    Tellement d’accord avec toutes ces raisons ! Il aurait fallu par contre ajouter une 11e raison : les conseils incessants qu’on a pas demandé sur sa façon de gérer autant sa grossesse que la mère qu’on va devenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *