Mon fils, tu n’es pas malade ni handicapé

Mon fils, tu n’es pas malade ni handicapé. Mon fils, tu n’es pas malade ni handicapé. Même si on te l’a parfois dit parce que tu es différent. Parce qu’à deux ans, tu savais à peine dire deux mots et que “ce n’était pas dans la norme”. Sache que tu es à ta place là Lire la suite…

La chienne de vie s’en est prise à ton petit

Ça t’a sauté au visage comme une bombe qui explose. Quand le docteur a prononcé le mot tumeur, le monde s’est arrêté. Quand le mot cancer a suivi, ça a été le crash total. Ton enfant, la chair de ta chair a le cancer. Comment la maladie peut frapper si cruellement un enfant? Et surtout, Lire la suite…

Ce soir, j’ai une date avec mon anxiété

Ce soir, toi pis moi, mon anxiété, on se date encore. On commence à se connaître pas mal après toutes ces années, hen? T’es fidèle au poste depuis longtemps. Dès que j’entre dans ma maison vide en finissant de travailler, tu m’accueilles et m’enveloppes de ce sentiment étouffant, mais tellement familier qu’il en est presque Lire la suite…

Déjà un an que tu es parti, mon Alexis

Un an. Déjà un an que tu es parti. Ou devrais-je plutôt dire seulement un an? Je ne sais plus. Le temps s’est arrêté pour moi au moment où tu as pris ton dernier souffle, où tu m’as regardée pour la dernière fois. À ce moment, une partie de moi s’est envolée avec toi. Je Lire la suite…

Ton chum qui lutte pour survivre

Son diagnostic n’est pas le tien. Et pourtant. Tu le portes comme si ce l’était. Comme si c’était ton fardeau. Parce que tu es persuadée, qu’à deux, vous êtes tellement plus solides. Invincibles. Certains jours, tu souhaiterais si fort prendre sa place. Le temps de lui donner le break qu’il mérite. Le temps qu’il retrouve Lire la suite…

Lettre à ma mère atteinte d’une maladie mentale

Chère maman, Plus tôt aujourd’hui, tu t’es excusée d’être malade. Tu t’es dite désolée de m’avoir amenée à grandir dans ta maladie, d’avoir dû assister aux montagnes russes de tes émotions. Pourtant maman, j’ai quand même envie de te remercier d’avoir pu me permettre de m’épanouir à travers les défis de ta santé mentale. C’est Lire la suite…

Quand la maladie frappe tes parents

Depuis que t’es petite, t’as la chance de pouvoir compter sur la présence de tes deux parents dans ta vie. Ils ont longtemps été le centre de ton univers, ceux vers qui tu as toujours pu te tourner. T’sais, ceux que tu peux appeler, même aujourd’hui, quand tu files un mauvais coton. Ceux qui viennent Lire la suite…

À toi, mon amie que j’aime et qui est malade

Je ne sais pas comment te dire à quel point je n’ai pu retenir mes larmes quand j’ai reçu la nouvelle. J’ai pleuré et pleuré. En cachette, sans te le dire. Envisager sa propre mort ne fait pas partie de nos projets de vie. Je ne sais aucunement comment t’aider à faire face à cette Lire la suite…

Alexis a perdu son combat

Durant notre long combat contre la leucémie d’Alexis, j’ai entendu d’innombrables fois des paroles qui se voulaient rassurantes et encourageantes. Des paroles comme “il est fort, il va s’en sortir”, “il veut vivre, il va se battre” ou “il n’abandonnera pas”. Je m’accrochais à ces paroles pour ne pas sombrer dans le désespoir. Je les Lire la suite…

Ton Papi est malade

J’ai choisi de t’annoncer cette nouvelle par l’écriture, à toi mon fils qui ne sait pas encore lire. C’est paradoxal, je sais, mais c’est parce qu’il y a une partie de moi qui ne veut pas que tu le saches et qui aimerait mieux ne pas avoir à t’annoncer ce genre de chose. J’ai pris Lire la suite…

Lettre au père de mes enfants parti trop tôt

Tu es parti beaucoup trop tôt. La vie t’a arraché à moi, à tes enfants, à ta famille, à tes amis. Tu étais encore jeune et tu avais la vie devant toi. Une vie pour voir tes enfants grandir. Une vie pour pratiquer ton sport préféré. Une vie pour voyager. La vie est ingrate parfois. Lire la suite…

Les 10 peurs qui te font hésiter à avoir des enfants

Nous avons la chance de vivre dans une époque où les femmes ont le choix; avoir des enfants n’est plus une obligation. Mais parfois, avoir le choix, c’est lourd. Certaines femmes veulent des p’tits depuis qu’elles jouent à la poupée, pour d’autres, c’est l’inverse. Tu n’es pas certaine de vouloir te reproduire? Je faisais partie Lire la suite…

À ma fille, ma guerrière

Ma grande fille, Tu as presque tes onze ans. Tout ce que tu as pu surmonter depuis ta naissance est tout simplement irréel. Depuis que tu es sortie de mon ventre, tu as enchaîné les rendez-vous médicaux sans broncher. Passant de médecin en médecin, tu as laissé chacun d’eux t’examiner sans même te plaindre. Heureusement Lire la suite…

La revanche de papa : c’est malade un enfant

Je sais très bien où est la vaseline. Je la convoite en silence, sur la tablette du haut, entre ton Ativan et ton cache-cernes “pêche creuse tombante” qui ne fait pas vraiment la job (je parle du cache-cernes car l’Ativan semble être efficace quand vient le temps de faire nos devoirs). Elle me regarde quand Lire la suite…

Mon fils, l’échappatoire à mon anorexie

C’était arrivé. J’étais enceinte. La joie et l’amour auraient dû être au rendez-vous. Mais la vérité c’est que tu m’as donné mal au ventre dès les premiers instants que j’ai su que tu t’y trouvais. Et pas seulement au sens littéraire. Non. Mon corps était paralysé d’apprendre qu’il n’était maintenant plus le seul à vouloir Lire la suite…