Mon trésor, j’aurais voulu que tu connaisses mon grand-père comme je l’ai connu petite

grand-père et fille soleil

Mon trésor,

J’aurais voulu que tu connaisses mon grand-père alors qu’il avait sa fougue d’antan. J’aurais voulu que tu le voies comme je le voyais avec mes yeux de petite fille. Il était grand, ton arrière-grand-papa. Et fier. Et fort. Et tellement plus que les mots ne peuvent l’exprimer.

Tu es né alors qu’il était au pire de sa forme. Il était si fatigué et fragile qu’il devait se reposer souvent. Mon amour, tu es arrivé trop tard, alors qu’il était déjà en pleine bataille quotidienne contre cette grande et triste maladie qu’est la vieillesse. Tu sais, personne ne peut en sortir gagnant, mais sache que ton arrière-grand-papa était un battant et qu’il a lutté jusqu’au bout. Son dernier souffle en harmonie avec sa dernière volonté; celle d’être le plus longtemps possible avec ses proches.

Tu ne conserveras malheureusement pas de souvenirs de lui comme moi je peux en avoir. La vie est ainsi faite; les gens vont et viennent et on ne contrôle pas la date de leur départ. Je suis égoïste, mais j’aurais voulu qu’il reste encore un peu plus longtemps. Juste assez pour que tu sois assez grand pour que je puisse t’expliquer. T’expliquer que cet homme aux cheveux blanchis par le temps t’aurait aimé autant que moi je t’aime s’il en avait eu la chance.

Nos grands-parents sont tellement précieux. Ce sont ces personnes qui ont toujours du temps pour nous. Ce sont ceux qui aiment nous faire plaisir et nous cajoler sans jamais s’attendre à recevoir. Chez grand-papa et grand-maman, il n’y a jamais de règles ou de réprimandes, mais de l’amour à profusion.

Alors mon trésor, écoute bien mon conseil. Profite de tes grands-parents le plus possible. Quand tu vieilliras et que ta vie se remplira de rêves et de responsabilités, n’arrête pas d’aller les voir. Continue de créer avec eux des souvenirs que tu n’oublieras jamais car un jour tu connaîtras sans doute cette nostalgie qu’est la mienne aujourd’hui. Celle de vouloir que tes enfants connaissent aussi bien que toi ces gens qui t’ont tant aimée et avec qui tu as tant partagé.

Crédit : Liderina/Shutterstock.com
Anilyn Paradis
ANILYN PARADIS

Une réflexion sur “Mon trésor, j’aurais voulu que tu connaisses mon grand-père comme je l’ai connu petite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *