Margaux Voleau



Ça y est ! Me voilà dans la cour des mamans. J’essaie, j’apprends, je pleure. Bref, je passe par toutes les étapes qu’engendre ce nouveau rôle pour moi, être mère. Ma fille, je l’aime bien plus fort que je n’aurais pu l’imaginer. Elle est devenue mon univers, parfois étoilé, parfois chamboulé, mais je ne changerais ma place avec personne. Ma famille, c’est mon oxygène. Je veux que tu saches, toi, qui lis mes écrits, que non, tu n’es pas seule. Non, tu n’es pas parfaite et tu n'as pas à l’être. La mère parfaite n’existe pas !

Posts récents