image_pdfimage_print

Je suis une maman quand même

À toi, dont l’enfant grandit, Aujourd’hui, tu m’as dit que je ne pouvais pas comprendre. Quand tu as raconté ce que ça te faisait en dedans quand ton enfant réalisait un exploit ou qu’il se faisait mal, tu m’as dit qu’il fallait être mère pour comprendre ce dont tu parlais. Je n’ai rien laissé paraître, Lire la suite…

À toi, qui penses à mourir

Ça fait longtemps que tu y penses. Que ça te trotte dans la tête. Que tu traînes ce boulet à tes pieds. Depuis peu, ces pensées sont plus présentes, plus claires; des pensées noires et sombres te grugent de l’intérieur. Des pensées qui te font mal. Tu penses à mourir. Et tu veux mourir. Des Lire la suite…

Grand-maman, cette année j’aurais voulu que tu sois là

Dans la vie, on perd les gens qu’on aime. C’est comme ça. Par contre, parfois ça fait plus mal que d’autres. Dire adieu, ce n’est jamais facile. Un grand départ comme le tien, ça se prépare. Pourtant, je n’étais pas prête. Le grand décompte avait commencé depuis longtemps, et toi tu étais sereine. Sans dire Lire la suite…

Lettre à un petit ange

Petit ange, Tu n’as jamais pu remplir tes petits poumons d’air, tu n’as pu goûter au confort des bras réconfortants de ta maman, pas plus que tu ne l’as entendue te dire «je t’aime» malgré qu’elle t’a répété ces mots si souvent alors que tu étais bien au chaud dans son ventre, plus vivante que Lire la suite…

J’ai peur de te perdre, Maman

Maman, J’ai peur de te voir t’en aller. Je vois le temps qui s’écoule comme un cruel sablier, je te vois essoufflée par le poids des années, je vois le moment fatidique arriver et je suis terrifiée. Comment vais-je faire sans toi ? Comment pourrai-je passer outre cette envie insoutenable de t’appeler en sachant que Lire la suite…

Ton Papi est malade

J’ai choisi de t’annoncer cette nouvelle par l’écriture, à toi mon fils qui ne sait pas encore lire. C’est paradoxal, je sais, mais c’est parce qu’il y a une partie de moi qui ne veut pas que tu le saches et qui aimerait mieux ne pas avoir à t’annoncer ce genre de chose. J’ai pris Lire la suite…

Rappelle-toi que tout passe

Rappelle-toi que tout passe. Les minutes. Les heures. Les saisons. L’enfance. Le deuil. La peine. Quand ton univers s’écroule, se fracasse, qu’il s’éparpille aux quatre coins du monde et que c’est sur les genoux que tu le parcours, le cœur à l’envers à la quête de milliers de fragments de verre dont tu ne retrouveras Lire la suite…

Le papa qui a oublié son enfant dans la voiture

Ça tombe dans l’actualité comme une tonne de briques. Un papa a oublié son enfant dans la voiture en plein été. Les médias s’emparent des témoignages de tout un chacun. On apprend ce que le papa a hurlé, les gestes de désespoir qu’il a posés, la position foetale dans laquelle il s’est mise. Il voulait probablement Lire la suite…

Ton petit garçon qui n’est plus

La dernière fois que tu as serré ton garçon dans tes bras, tu ne savais pas que c’était ton dernier moment avec lui. Tu ne savais pas non plus que son beau sourire deviendrait un souvenir et ses caresses aussi. La dernière fois que tu lui as fait son repas préféré, tu ne le savais Lire la suite…

Lettre à la mère de Rosalie Gagnon

En réaction au décès de la petite Rosalie Gagnon. Ce matin, j’ai lu votre histoire, à toi et ta fille. Je ne comprends pas et je suis persuadée que beaucoup de cœurs de maman et de papa ont mal aujourd’hui. Le mien se tord de douleur, d’incompréhension et de dégoût. Je suis triste et en colère à la Lire la suite…

Aujourd’hui, je n’ai pas pleuré

En hommage à Camille. Aujourd’hui, je n’ai pas pleuré. Non pas que je n’ai pas pensé à toi, car, mon amour, tu occupes chaque instant de mes pensées, mais la douleur que je ressens s’est transformée. Hier, tu aurais eu treize mois tout juste. Treize mois au cours desquels tu t’es battu contre une maladie invisible qui Lire la suite…

Depuis que tu nous as quittés

Depuis que tu nous as quittés, j’ai soufflé quelques bougies de plus, j’ai appris deux ou trois accords, j’ai gribouillé quelques textes. J’essaie de faire de mon mieux jour après jour et de rester forte, d’être une bonne mère. Tu aurais aimé la petite dernière, elle te connaît à travers les histoires de toi que je Lire la suite…

Au revoir mon chien

Tel que je te l‘avais promis, j’ai tenu ta patte jusqu’à ce que tes yeux se ferment pour la toute dernière fois, j’ai été forte pour toi, mais je n’ai pas pu empêcher mes larmes de couler, mes lèvres de trembler.  Tu as toujours été là pour nous, je te devais au moins cela, rester Lire la suite…

Quand vous partirez

Quand vous partirez, mes chers parents, je ne serai pas prête. Je sais, il est dans l’ordre normal des choses que les parents partent avant leurs enfants. Mais mon cœur, lui, ne connaît pas l’ordre normal des choses. Mon cœur, lui, il veut vous garder encore un peu. Encore longtemps. Pour toujours. Je suis une Lire la suite…

Dis-moi comment c’est là-haut

Dis-moi que tu es bien là-haut, que la souffrance n’existe plus, que la tienne a enfin cessé. Dis-moi que la frontière est mince entre ton monde et le mien, pour que je puisse aller te rejoindre le moment venu. Dis-moi que là-bas, parmi les étoiles, il y a quelque chose de grand, quelque chose de Lire la suite…

La mort de ton frère

Tu étais haut comme trois pommes quand c’est arrivé. À deux ans, tu ne pouvais pas comprendre ce qui se passait, ton petit cerveau en ébullition n’était pas assez mature pour raisonner suffisamment. Mais tu ressentais bien des choses par exemple. À cet âge-là, vous êtes comme des petites éponges, vous ressentez toutes les émotions Lire la suite…