À toutes les mères qui habitent en Ukraine

mère enfant ukraine

À toi, petite maman qui habite en Ukraine,

Aujourd’hui, alors que la plupart des mères de chez nous s’inquiétaient à savoir si elles en avaient assez fait pour leurs petits, toi, tu t’inquiétais pour leur survie car c’est la guerre dans ton pays.

À travers mon écran, j’ai regardé quelques instants ce qui t’arrivait et mon coeur s’est arrêté. Des larmes ont coulé sur mes joues, mes jambes se sont mises à trembler et j’ai eu du mal à respirer. Pendant quelques instants, j’ai éprouvé un sentiment de culpabilité. Je sais que je n’y suis pour rien mais, soudainement, j’ai repensé à ma journée.

Pendant que je soupirais, tirée du sommeil par mes enfants qui faisaient trop de bruit, toi, tu sursautais dans ton lit à cause des sirènes qui ne cessaient de retentir pour t’avertir du danger à venir.

Pendant que je me questionnais à savoir ce que j’allais faire pour souper, toi, tu te questionnais à savoir si tu allais avoir assez de nourriture pour survivre jusqu’à ce que tu puisses aller à l’épicerie.

Pendant que ma fille fredonnait une chanson, les yeux remplis d’étincelles juste avant de s’endormir sur moi, toi, tu chantais une berceuse à ton petit beaucoup plus fort qu’à l’habitude pour calmer l’inquiétude dans ses yeux tout en essayant de minimiser le bruit des bombes éclatant à quelques kilomètres de toi.

À toi, petit maman qui habite en Ukraine;

À toi qui berces ton enfant en priant le ciel pour que tout cela s’arrête;

À toi tout aussi courageuse qu’impuissante face à cette situation désastreuse qu’est la guerre;

À toi qui enlaceras ton enfant ce soir sans savoir si c’est la dernière fois;

À toi qui ne fermeras pas l’oeil de la nuit et qui verras les jours se lever et se succéder sans cesser d’espérer que cela prenne fin,

Sache que je suis de tout coeur avec toi.


Ce texte emploie le mot « maman » mais s’adresse à tous les parents qui vivent en situation de guerre présentement.

Crédit : BONDART PHOTOGRAPHY/Shutterstock.com
Lyssa Legault
LYSSA LEGAULT

4 thoughts on “À toutes les mères qui habitent en Ukraine

  1. […] À toi, petite maman qui habite en Ukraine, Aujourd’hui, alors que la plupart des mères de chez n... https://allaux.com/a-toutes-les-meres-qui-habitent-en-ukraine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *