Parfois, j’oublie la pandémie

Le matin, lorsque le soleil brille, qu’une bonne chanson passe à la radio ou bien que les enfants jouent dans l’auto, j’oublie la pandémie et je souris l’espace d’un instant. Lorsqu’une collègue me raconte une mauvaise blague à deux mètres bien calculés, nous rions à travers nos masques et j’oublie. J’oublie que mes propres amis Lire la suite…

J’ai souvent l’impression de jouer à la maman

La maternité a débarqué chez moi dans ma salle de bain un matin où j’ai pu compter sur la froideur de la céramique pour ne pas m’évanouir de bonheur. Comme un cheveu sur la soupe. Comme une goutte sur un bâton. Comme une graine qui germe au creux de mes terres fertiles. Au fil du Lire la suite…

Tu pourras toujours avoir confiance en moi

Mon bébé, Lorsque tu feras tes premiers pas, je ne serai pas loin de toi et je saurai te rattraper pour t’empêcher de tomber; tu pourras toujours avoir confiance en moi. Lorsqu’un bruit t’effrayera, n’hésite jamais à courir dans mes bras; tu pourras toujours avoir confiance en moi. Lorsque tu n’auras plus envie d’aller à Lire la suite…

À toi qui entreras dans ma vie et celle de mon enfant

À toi qui entreras dans ma vie et celle de mon enfant, J’aimerais d’abord te dire que si nous te faisons cette place dans notre quotidien, dans notre routine et dans nos coeurs, c’est que tu seras important et spécial. Spécial aux yeux de mon enfant, qui te fera confiance et qui aimera jouer avec Lire la suite…

Je suis une maman débordée, parfois dépassée, et j’aime ça

Je suis une maman débordée, parfois dépassée, et j’aime ça. Je n’ai pas le temps de m’ennuyer et à vrai dire, c’est parfait car je n’ai pas le temps de ruminer ni de penser aux tracas du quotidien. J’aime changer des couches à longueur de journée, essuyer trois bouches, six mains, couper soixante petits ongles Lire la suite…

Je vis pour mes enfants et je ne ferais pas autrement

Je vis pour mes enfants et je ne ferais pas autrement. C’est vrai, j’ai rarement une minute de libre; mes petits sont partout avec moi, dans la salle de bain, à la table, dans mon lit.  Toujours proches, toujours ensemble, toujours collés. Je fais tout pour mes enfants et je ne changerais ça pour rien Lire la suite…

Lettre au petit garçon d’Émilie Girard

Cet article a été rédigé en réaction à la mort d’Émilie Girard survenue après la naissance de ses deux jumelles également décédées au cours de la même journée.  À toi, le grand frère, le garçon, le fils, J’aimerais t’expliquer ce qui s’est passé dans l’univers pour qu’il mette sur ton chemin une si lourde épreuve Lire la suite…

Je suis la maman d’un enfant prématuré et voici ce que je vis

Cet article est présenté par Préma-Québec. Je suis la maman d’un enfant prématuré. Mon enfant n’est pas simplement hospitalisé pour quelques jours; il est entre la vie et la mort et il souffre beaucoup. Je l’observe lutter pour sa vie pendant des heures chaque jour avec l’envie d’hurler d’impuissance. Même si je souhaite de tout mon Lire la suite…

Je suis maman et mon ancienne vie me manque

On dit qu’un enfant, ça change une vie. C’est vrai. On nous dit aussi qu’on doit s’estimer heureuse de pouvoir vivre la maternité. C’est vrai aussi. Mais ce qui n’est pas moins vrai, c’est que parfois, j’aimerais retrouver ma vie d’avant. Je suis maman et mon ancienne vie me manque un peu. Ma liberté me Lire la suite…

Non, mon amour, je ne te donnerai pas un autre enfant

Non, mon amour, je ne te donnerai pas un autre enfant. Je sais que ce n’est pas habituel. Je sais, c’est souvent la maman qui insiste et le papa qui ne veut pas. Mais je sais aussi que même si je t’aime, même si j’aime nos enfants plus que tout, non, je ne te donnerai Lire la suite…

À la femme malheureuse que j’étais il y a quelques années

Quand j’ai croisé ton reflet dans le miroir il y a quelques années, je ne t’ai pas reconnue car tu t’étais éteinte. Toi qui étais si épanouie, fonceuse et remplie d’énergie. Quand je t’ai vue dans le miroir, en larmes, à croire que tu ne valais plus rien, j’ai eu le choc de ma vie Lire la suite…

Avant la Covid, t’étais une meilleure mère

Avant la Covid, t’étais une mère et une employée presque parfaite. Dans tous les cas, tu t’efforçais de l’être et aux yeux de plusieurs, tu l’étais. T’avais le poids du monde sur le dos, un poids qui n’appartenait pas qu’à toi, mais tu gérais. Tu as toujours géré. Telle une funambule marchant sur un fil Lire la suite…

À toi qui me dis que j’avais juste à ne pas faire d’enfants

À toi qui me réponds que je n’avais qu’à ne pas faire d’enfants quand je dis que j’ai besoin de temps pour moi ou que je suis fatiguée, Sache tout d’abord que mes enfants, je les ai désirés, attendus avec impatience, aimés dès la première seconde et leur ai consacré presque tout mon temps tel Lire la suite…

Mon bébé, si tu pars avant moi

Mon bébé, J’ai pris pour acquis qu’un jour tu deviendrais grand, que tu irais à la maternelle et que tu y jouerais avec d’autres enfants. Je t’ai imaginé adolescent ingrat et conflictuel avec les bras trop longs pour le reste de ton corps. Je t’ai vu à l’âge adulte et j’ai rêvé du jour où Lire la suite…

Mon enfant, voici ce que j’espère pour toi

Mon enfant, J’espère que tu seras heureux. Ici, là-bas, maintenant et plus tard. J’espère t’apprendre à écouter tes besoins et tes envies avant tout, ne jamais en avoir honte et mieux encore, les assumer pleinement. J’espère que tu répondras “être heureux” à la question “Que veux-tu faire plus tard ?” ou “Que fais-tu dans la Lire la suite…

À toi qui m’as quittée après quelques mois

Quelques petits mois à être dans ta vie, c’était trop peu. J’en aurais souhaité plus. Quelques petits mois ce n’était pas assez pour te trouver plein de défauts et réaliser que finalement, tu étais un homme bien ordinaire. Dans ma tête, tu resteras toujours extraordinaire, avec des qualités qui rendaient notre relation si belle et Lire la suite…

Depuis que t’es là mon bébé, j’ai peur

Mon bébé, Même si je fais confiance à la vie et que je mets toute mon énergie pour te protéger, la vérité c’est que, depuis que tu es là, j’ai peur. Lorsque je te tiens dans mes bras, je réalise à quel point j’ai peur de ne plus jamais sentir tes petits bras m’enlacer. Lorsque Lire la suite…