image_pdfimage_print

Je me croyais à l’abri des fausses couches

Maman de deux merveilleux enfants, je me suis toujours sentie privilégiée dans la vie de les avoir eus sans trop attendre, sans fausse joie, sans peine, sans peur, sans incompréhension et sans frustration. Lorsque la deuxième petite ligne qui change une vie a fait son apparition pour une troisième fois tant désirée, je me suis Lire la suite…

À toi, mon enfant qui ne naîtra jamais

À toi, mon enfant qui ne naîtra jamais, Aujourd’hui, je suis triste car je pense à toutes les belles choses que tu n’auras jamais la chance de faire ou de voir. Je suis triste car je pense à ton frère, que tu n’auras jamais la chance de connaître. Lui, qui était si content d’apprendre qu’il Lire la suite…

Tu es partie de l’hôpital le ventre vide

Tu avais les yeux brillants depuis que tu savais que tu portais la vie en toi, pour la première, la troisième ou la dernière fois. Malgré la peur et les inquiétudes qui peuvent venir avec la grossesse, l’excitation et l’amour que tu ressentais étaient tellement plus grands. Rapidement, tu t’étais mise à imaginer son petit Lire la suite…

J’ai fait une fausse couche et j’en porte encore le chagrin

Quelque temps après avoir hurlé de joie devant les deux magnifiques lignes apparues sur mon test de grossesse, le sang est apparu. Aussi sûrement que j’avais su, que j’avais senti que j’étais enceinte depuis le jour la conception, j’ai su, j’ai senti que c’était déjà fini. Ce que je souhaitais ne jamais jamais vivre était Lire la suite…

Être un papa sans enfant

Il y a presque six ans tu nous quittais, sans jamais t’avoir même présenté. Sans même que ton nom soit décidé, sans même qu’on sache si tu étais une fille ou un garçon. Le seul souvenir que j’ai vraiment de toi, c’est un petit plus sur un test de grossesse et ton petit cœur qui Lire la suite…

Ta grossesse après une fausse couche, mon amie

Je t’écris, mon amie, parce que je le sais, je le comprends ce pincement au creux de ton cœur. Les deux petites lignes sur ton test auraient dû te remplir de joie, et quoique tu sois heureuse, ton coeur se serre et t’empêche de jouir de cette nouvelle formidable. La peur. La peur que ce petit miracle Lire la suite…

Pourquoi attendre 12 semaines pour annoncer ta grossesse

Il est apparu une deuxième petite ligne rose sur ton test de grossesse. Ton cœur bat la chamade. Tu vas devenir une maman. Tu l’annonces à ton chum et à ta mère. Ils sont fous de joie. Tu as envie de le crier au monde entier. Quelle idée absurde de garder une aussi bonne nouvelle Lire la suite…

À toi, la femme qui a fait plusieurs fausses couches

On ne se connaît pas, ou si peu. J’ai toutefois l’impression de te connaître intimement. Je sais que tu es passée au travers de quelques fausses couches. Dans un passé pas si lointain, j’ai vécu la même chose que toi. Lors de ta première fausse couche, tu t’es peut-être réconfortée en te disant que oui, Lire la suite…

Ce qui a changé depuis toi

Il y deux ans jour pour jour, j’aurais dû te mettre au monde. Une petite fille toute rose qui hurlerait à la vie et qu’on aurait déposée sur mon ventre après je ne sais combien d’heures de douleurs incomparables. Tu aurais été ma plus belle blind date. Comme les choses se passent rarement comme prévu, je Lire la suite…

J’ai perdu mon bébé et je n’ai pas de peine

Je l’ai pourtant voulu. Oh que oui. Planifié, attendu, désiré, à 100%. Quand j’ai vu les deux lignes sur mon test de grossesse, j’ai été remplie d’une joie sans nom. J’ai fait la fête avec mon conjoint, nous l’avons faite avec nos familles et amis. Nous allions devenir parents et c’était une merveilleuse nouvelle. Puis, Lire la suite…

À toi, la maman qui souffre

Aujourd’hui, je veux te parler à toi, la maman qui souffre. À toi, la femme qui passe par un bout difficile. À toi, qui ne vois plus la lumière au bout du tunnel et qui se demandes : « pourquoi moi? » Je ne prétends aucunement avoir de réponse pour toi. Je sais que je ne possède Lire la suite…

Je t’aimais tellement, oui, déjà

Assise dans la salle trop lumineuse et bruyante d’une salle d’attente, je sais très bien ce qui m’attend et pourtant je suis là, pleine d’espoir. Je voudrais tellement me tromper, que mon corps n’ait pas failli. Et j’ai mal. Pas au corps, mais au cœur. Je t’aimais tellement, oui, déjà. Le personnel est froid et Lire la suite…

À toi, qui as perdu un petit ange

À toi, ma belle amie, Aujourd’hui, j’aimerais trouver les mots qui te réconforteraient. Ceux qui te feraient du bien. Ceux qui panseraient tes blessures. Ces paroles qui mettraient un baume sur ton coeur meurtri par cette épreuve qui te déchire. Un petit ange veille maintenant sur toi. Il a été rejoindre ceux et celles qui Lire la suite…

Ma fausse couche

C’était une nuit de juin. Je m’en rappelle comme si c’était hier. Je me suis réveillée en sursaut. Il y a quelque chose qui n’allait pas. Et ça concernait le petit être qui sommeillait en moi. Je le sentais, je le savais. Ont alors commencé les tiraillement dans le bas de mon ventre et les saignements Lire la suite…