Je suis une femme menstruée et j’en ai marre

Cet article est présenté par Ora Protections. Je suis une femme menstruée et j’en ai marre de cacher mes menstruations. Pendant mes règles, lorsque vient le temps de changer mon tampon, je le camoufle dans ma manche ou dans ma poche pour me rendre à la toilette. Si j’utilise une serviette, je la déballe en Lire la suite…

Mon corps de maman, je t’aime comme jamais auparavant

Mon corps, J’ai toujours été en combat avec toi. J’ai essayé de te rétrécir, de te modeler, de te faire ressembler à la vision que j’avais du beau. Je t’ai comparé. Je me suis fiée à l’opinion du monde entier plutôt qu’à mon propre jugement, mes propres besoins, pour savoir ce dont tu avais besoin Lire la suite…

Merci à toi, mon corps

Mon cher corps, Depuis le début de l’aventure de la grossesse et de la maternité, tu en as vu des vertes et des pas mûres. Pourtant tu as toujours fais de ton mieux, jamais tu ne m’as trahie ou abandonnée. Quand mon ventre s’est arrondi, tu as fait ton travail à chaque étape du développement Lire la suite…

À mon corps, mon cher compagnon de voyage

À toi, mon corps, mon cher compagnon de voyage; À toi qui as tout partagé, tout affronté, tout traversé à mes côtés; À toi qui as porté si longtemps le poids de mes insécurités, de mes incertitudes et de mon mal-être; Je voudrais te dire combien je suis fière de toi aujourd’hui. Pardonne-moi d’avoir ignoré Lire la suite…

Voici comment se passe la première sortie en amoureux post-partum

Voici comment se passe la première sortie en amoureux post-partum ou dix comportements qui font de toi une mère bien normale lors de sa première date avec son chum suivant son accouchement. #1  Deux jours avant ta sortie, tu commences à être bien excitée et tu te mets à penser sérieusement à ton kit parce que Lire la suite…

À la femme que j’aime, merci de porter la vie

Attention ! Ce billet a été écrit sous le couvert du Collaborateur spontané pour éviter toute méprise ou problème de compréhension du texte. Il a toutefois été rédigé par La Parfaite Maman Cinglante qui souhaitait mettre en lumière les nombreux sacrifices entourant la grossesse qui ne sont pas toujours reconnus par le partenaire de vie Lire la suite…

Ma fille, tu m’as guérie

Ma fille, J’ai longtemps détesté mon corps et pendant de trop nombreuses années, mon rapport avec lui a été compliqué et totalement déboussolant. J’ai perdu de petits bouts de moi un peu partout en chemin, mais après de longues années à faire du mal à mon corps qui ne faisait que crier famine – tant Lire la suite…

Mon cher corps, j’ai besoin de temps pour t’aimer à nouveau

Mon cher corps, Je voudrais te dire que j’ai besoin de temps pour t’aimer à nouveau. Même si je n’ai jamais eu le corps d’une couverture de magazine, j’ai toujours eu du respect pour toi. Tu as été solide et tu as rempli ta merveilleuse mission lorsque j’ai pu compter sur toi pour porter mes Lire la suite…

Je suis une maman et je dis non au body shaming

Je suis une maman, je dis non au body shaming et j’accepte ma bedaine molle de maman. Nous n’avons pas toujours eu une belle relation, elle et moi. Au début, c’était une histoire d’amour-haine parce que mon corps a vécu bien des changements en devenant maman. Mais je n’ai pas à être gênée de cela. Lire la suite…

Je n’ai jamais aimé mon corps jusqu’à ce que je sois maman

Je n’ai jamais aimé mon corps jusqu’à ce que je sois maman. Pendant des années, j’ai critiqué mes poignées d’amour, mes cuisses qui se touchaient et mon ventre que je ne trouvais jamais assez plat. J’ai détesté l’image que mon miroir me renvoyait ne me trouvant pas assez belle,  pas assez mince , trop petite. Lire la suite…

Voici ce que je ne savais pas avant d’être maman

Ce texte a été écrit avec la collaboration de toute l’équipe de La Parfaite Maman Cinglante. Avant d’être maman, je ne savais pas qu’il était possible d’être complètement au bout du rouleau sans pour autant souhaiter mener une vie différente. Avant d’être maman, je ne savais pas que faire caca pouvait être mon seul véritable Lire la suite…

Voici ce que j’aurais aimé qu’on me dise avant d’être maman

Avant d’être maman, j’aurais aimé qu’on me dise, en toute franchise, que l’amour inconditionnel ne surgit pas forcément au premier regard et qu’il se construit bien souvent avec le temps, comme toute relation entre deux personnes qui se rencontrent pour la première fois. J’aurais aimé qu’on me dise que la guérison de mon corps serait Lire la suite…

Avant d’avoir une fille, je n’aimais pas mon corps

Avant d’avoir une fille, je m’entraînais plusieurs heures par semaine. Un peu dans le but d’être en santé, mais surtout dans celui de rentrer dans mes jeans du secondaire. Avant d’avoir une fille, je faisais attention à mon alimentation non pas en mangeant des aliments biologiques ou non transformés, mais en comptant les calories et Lire la suite…

Non, je n’ai pas aimé être enceinte 

Non, je n’ai pas aimé être enceinte. Dès le moment où j’ai vu apparaître les deux lignes côte à côte sur mon test de grossesse, j’ai ressenti un mélange d’émotions, qui est rapidement passé du bonheur absolu à l’angoisse pure. Cette façon que les femmes ont de décrire la grossesse comme étant neuf mois d’amour Lire la suite…

J’ai donné la vie et mon corps a changé

La petite taille délicate, les cuisses fines et le ventre plat, je les ai bien connus. Et un jour j’ai porté la vie, j’ai donné la vie et mon corps a changé. Mon corps n’est plus celui qu’il était; il est passé par des montagnes russes d’émotions durant neuf mois puis j’ai donné la vie Lire la suite…

Je suis une maman et je m’entraîne

Cet article est présenté par MONGYMENLIGNE.COM. Je suis une maman et je m’entraîne pour profiter d’instants de solitude dont j’ai besoin et que je ne trouve plus que lorsque j’enfile mes runnings depuis la naissance de mon premier. Je suis une maman et je m’entraîne pour vider ma tête de toutes les listes, les responsabilités Lire la suite…

Depuis ta venue, mon corps n’est plus le mien

Mon corps a porté la vie. Mon corps a donné la vie. Mon corps nourrit cette vie. Mais ce n’est plus mon corps à moi. Ces mots, je les porte en moi comme je t’ai porté mon bébé. D’abord dans mon ventre, maintenant dans mes bras, parfois sur mon dos. Ces mots qui s’agrippent à Lire la suite…