À toi dont la blonde vient d’accoucher

femme après accouchement avec bébé et père

À toi dont la blonde vient d’accoucher,

Ton amoureuse est devenue mère.

Tu l’as vue porter la vie, tu as vu sa peau s’étirer. Elle s’est privée d’aliments ou de boissons qu’elle aimait. Tu l’as vue sentir les coups du bébé, gigoter d’inconfort, avoir de la difficulté à dormir. Puis tu l’as observée, impuissant, se tordre de douleur pour finalement donner la vie à ton enfant.

Tu vis toutes sortes de chamboulements et d’émotions, toi aussi, mais avec les hormones et le corps meurtri en moins. Votre bébé a besoin de vous et elle, elle a besoin de toi. Que tu la soutiennes et que tu l’accompagnes.

Alors, surtout, n’hésite pas à lui dire comme elle t’impressionne. Que tout ce qu’elle fait, même à moitié endormie, relève de l’exploit. Que tu trouves qu’elle est déjà une maman formidable, malgré tous les doutes qui l’habitent.

Sa confiance en elle est peut-être chancelante, alors dis-lui comment sa force est incroyable et à quel point toi et bébé êtes reconnaissants de l’avoir.

Dis-lui comme tu la trouves belle. Mais pas belle « quand même », belle tout court. Explique-lui que tu la trouves encore plus magnifique après l’avoir vue traverser les étapes qui vous ont menés là où vous êtes.

Fais en sorte qu’elle connaisse sa valeur. Rassure-la, convaincs-la que personne au monde ne pourrait faire mieux qu’elle et encore moins la remplacer.

Ne la laisse pas oublier qu’elle est une personne à part entière. Confirme-lui que l’ « ancienne elle » n’a pas à disparaître avec la venue du bébé.

Dis-lui que sa vie n’est pas sur pause, mais plutôt qu’elle évolue, tout simplement.

Rappelle-lui qu’à deux, vous êtes devenus le phare de cet humain qui fait maintenant partie de votre vie, pas ses esclaves. Qu’il est votre petit chef-d’œuvre, pas votre boulet.

Répète-lui qu’elle va y arriver, que vous allez y arriver, quoi qu’il se passe en chemin.

Et surtout, n’oublie pas de lui dire combien tu l’aimes.

Réchauffe son cœur, elle en a besoin.

Crédit : nata-lunata/Shutterstock.com
Érika Huot Villeneuve
ÉRIKA HUOT VILLENEUVE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *