Je te donnerais, s’il le fallait

Mon trésor, si tu savais combien je t’aime. Ton petit corps vigoureux et chaud semble être l’extension de moi-même. Quand on se serre l’un contre l’autre, partageant douceur et chaleur, nos cœurs battent à l’unisson. J’entends nos souffles qui synchronisent leur rythme. Tu es ma chair, et si on devait t’arracher à moi, ce serait Lire la suite…

Ton corps, mon fils

Mon fils, tu me m’appartiens pas. Je le sais. Mon fils, tu seras maître de ta vie. Je le sais aussi. Aujourd’hui, mes pensées se tournent vers ton désir d’indépendance et me confrontent à mon éventuel détachement. Tu me réserves des moments, souvent le soir, où je me colle à toi. Du haut de tes Lire la suite…

La solution à tous tes problèmes ? Fille, c’est toi qui l’as !

On s’entend toutes pour dire que des enfants, ça te change une vie à la même vitesse que tu changes une couche après deux mois de pratique. La journée où tu as annoncé que tu devenais mère, c’est précisément là que le décompte commence jusqu’à… je dirais trois semaines post-accouchement. C’est drette-là que les troubles Lire la suite…

À toi, mon amie infertile

À toi, mon amie infertile, Si tu savais comme je partage ta peine, ton désespoir et ta rage de vivre en ce moment. Tu ne peux t’imaginer toute l’empathie que j’ai pour toi. Après les premiers tests, la spécialiste au planning des naissances t’a annoncé le verdict sans grande délicatesse et ça t’a heurtée. Elle Lire la suite…

Pensées d’une femme enceinte

À toi, mon bébé à naître, Ça doit être la quatrième fois aujourd’hui que je viens admirer ma toilette. Il n’y a rien qui reste depuis des mois. Je tente de créer une nouvelle tendance, le teint vert, mais il semble que mes collègues n’apprécient pas et mon docteur a décidé que mon embonpoint n’avait finalement Lire la suite…

Ton corps de merde

Chère maman, Tu te dis que tu as un corps de merde. Que tu vaux pas cher la livre. Ou que si, justement, on te donnait un dollar pour chaque livre en trop que tu traînes à chaque pas, tu serais riche sans bon sens. Tu veux que je te dise? Je pense que tu ne t’aimes Lire la suite…

Le culte du corps

Une nouvelle sorte de mère vient d’apparaître, question de mettre plus de pression sur les épaules des mamans que nous sommes. Depuis les dernières décennies, être une bonne mère ne signifie pas seulement bien s’occuper de ses enfants. Nenon. Pour être une bonne mère, tu dois maintenant être une femme formidable pour ton conjoint, une Lire la suite…

Prends-toi en main

J’ai arrêté de compter à soixante livres de prise de poids lors de ma première grossesse; il me restait trois semaines à couver. Au lieu de manger deux fois mieux, j’avais plutôt compris Manger pour deux! J’ai largement abusé de poutine, chips, pâté chinois (t’sais des goûts de femme enceinte). J’ai envie de te partager Lire la suite…

Quand tes enfants jouent au docteur

Tu savais que ça arriverait un jour. On t’avait avertie qu’entre quatre et sept ans, il y avait beaucoup de petits curieux. Tu l’as toi-même probablement vécu avec un ami, un cousin ou un petit voisin mais t’avais oublié qu’un jour, ce serait le tour des tiens de jouer au docteur. T’as sûrement remarqué que depuis Lire la suite…

Quand ton corps ne t’appartient plus

Dès que les deux petites barres roses apparaissent sur ton test de grossesse, tu le sais pas encore, mais ton corps ne t’appartient plus. Premièrement, il y a cette petite vie qui éclot en toi en te le faisant savoir par la manière forte. Nausées, vomissements, perte de poids, prise de poids, odorat surdéveloppé à Lire la suite…

Ta petite robe noire

Elle t’allait à ravir, ta petite robe noire. Tu l’avais achetée à ta boutique préférée il y a de cela quelques années déjà. On aurait dit qu’elle avait été fabriquée pour toi, moulante aux bons endroits, un décolleté parfait montrant juste assez le galbe de ta poitrine encore ferme. Tu l’avais payée cher pour une Lire la suite…

Ton corps post-grossesse : l’endroit où il fait mal vivre

Plus ta grossesse avançait, moins tu y faisais attention. Avec la hâte et l’entrain de bébé qui s’en venait, t’as pas fait exprès, mais t’as commencé à t’oublier en mettant tout ce que tu pouvais de l’avant pour le bien-être de ton petit bonheur qui allait bientôt se pointer le bout du nez. Ton corps Lire la suite…

À la femme normale avec un poids santé standard

D’aussi loin que tu te souviennes, tes cuisses, ton ventre, tes fesses, tes bras et même tes mollets ne font pas ton affaire. Tu jouais encore à la poupée quand tu as commencé à te trouver grosse. Pourtant, selon l’Organisation mondiale de la santé, ton poids est dans la norme ou peut-être un tout petit Lire la suite…

Mon poil, mes affaires

Je suis une maman dans la trentaine, moderne, cute, propre, sexuellement active et j’ai des poils pubiens. Fille, attention, je ne suis pas en train de t’ordonner d’arrêter de t’épiler au nom du féminisme. Mais je veux que tu saches que si tu n’aimes pas ça, t’épiler, que tu vis des désagréments liés à l’épilation, Lire la suite…

Tes seins

Boules, totons, melons, joes. Différents mots pour parler de la même chose : tes seins. Pis les expressions pour décrire de quoi ils ont l’air ne manquent pas non plus. Un gros rack, une franchise de bar laitier, du monde au balcon, être plate comme une planche à laver. Anyway, je suis pas ici pour Lire la suite…

Ciao, ma shape !

Fille, il faut se jaser. On va mettre ça au clair tout de suite. C’est vraiment important de se garder en forme et en bonne santé. Il faut absolument sortir dehors, respirer l’air frais, bien manger, s’hydrater, etc. Oui. Totalement. L’exercice, c’est important, les bienfaits ont été prouvés à maintes reprises. Mais, je vais te Lire la suite…

T’es belle, ma fille

T’es belle, ma fille. Je veux que tu le saches, parce que j’ai parfois l’impression que du haut de tes sept ans, tu ne vois pas tout ce qui t’attend. Je vais te le répéter jusqu’à ce que tu ne sois plus capable de m’entendre, juste pour être vraiment certaine que tu comprennes. T’es belle. Lire la suite…

T’as perdu la game : le sex-appeal

On se le cachera pas, la séduction, c’est une game. Pis toi, depuis que t’es mère, t’es pas mal game over. T’avais ben de l’allure t’sais. C’était facile avant d’avoir accouché d’un obus. Maintenant, quand tu te regardes dans le miroir le matin, on dirait qu’un camion t’est passé dans face. T’as plus de cheveux Lire la suite…