À ma petite maman partie beaucoup trop tôt

À toi, ma petite maman partie beaucoup trop tôt, Il y tellement de choses que j’aimerais te raconter. Il y a tellement de conseils que j’aimerais te demander. Mais malheureusement, tu n’es plus là. Quand j’étais plus jeune, je critiquais souvent ta façon d’être avec moi, mais aujourd’hui je te suis reconnaissante pour tout ce Lire la suite…

La vie d’avant me manque

La vie d’avant me manque quand je me souviens d’hier, lorsque je sortais dans le monde extérieur sans me soucier du mal qui pourrait envahir tout mon corps. Aujourd’hui, j’y pense deux fois plutôt qu’une avant de sortir de mon repaire et quand je me décide, ce n’est jamais sans angoisse que je mets le Lire la suite…

À toi, l’amie que j’ai perdue quand je suis devenue maman

À toi mon amie perdue, je croyais que toi et moi affronterions toutes les marées. Je croyais qu’après tout ce que nous avions vécu et tout ce que nous avions traversé que nous serions là l’une pour l’autre pour l’éternité. À toi mon amie perdue, ensemble nous étions uniques, ensemble nous étions une équipe dans Lire la suite…

Lettre à mon amie d’enfance

Ma belle amie d’enfance que je n’ai pas vue depuis tant d’années, Dans le tourbillon de mon quotidien de maman, il m’arrive d’avoir une pensée pour toi. Chaque fois, mon cœur s’emplit d’un étrange mélange de joie, de tristesse, de paix et de regret. Où es-tu? Penses-tu à moi de temps en temps? Parfois, je Lire la suite…

Ta première année de vie s’achève, mon bébé

Ta première année de vie s’achève, mon bébé. Déjà et enfin. Il me semble que c’était hier que l’on te déposait doucement contre moi. Hier, que tu prenais ton premier souffle et que tu arrivais dans ce monde. Hier, que toute la douleur et l’épuisement disparaissaient d’un coup, laissant place à une grande fragilité, un Lire la suite…

À toutes les nouvelles mamans

À toi, nouvelle maman, qui t’observes dans le miroir pour la première fois depuis ton accouchement; À toi qui dénombres pour la première fois les nombreuses vergetures qui te tatoueront l’abdomen pour le reste de ta vie; À toi qui dois se promener les seins nus malgré ton malaise parce que tes mamelons sont gercés Lire la suite…

Chère Grand-maman

Grand-maman, Ce soir, après t’avoir visitée, la nostalgie s’est sournoisement pointée et j’ai regardé de vieux albums photos de toi et de nous. Au fil des pages, j’ai vu ton dos se courber, tes joues rondes s’amincir, tes cheveux devenir blancs, si blancs. J’ai aussi regardé les cartes d’anniversaire que tu m’as toujours si rigoureusement Lire la suite…

Depuis ta naissance, le temps me manque

Depuis ta naissance, le temps me manque. Les mois semblent écourtés par nos pas pressés et la durée des années raccourcies par tes traits qui changent trop vite. Depuis ta naissance, le temps me manque. À tes côtés, la vie, si légère, brille de mille feux et roule à toute allure sur le chemin de Lire la suite…

Ce soir, j’ai sorti mon vieux pyjama de maternité

Ce soir, j’ai sorti mon vieux pyjama de maternité. Celui qui m’a été donné le premier jour où je suis devenue une maman et qui dormait dans le fond d’un tiroir depuis bien longtemps. Après toutes les montées de lait, les changements de couches, les levers mille et une fois la nuit, les coliques, les Lire la suite…

Je ne serai plus jamais à nouveau maman

Je ne serai plus jamais à nouveau maman. Il n’y aura plus jamais de petits êtres à porter ni de coups de pied qui viennent d’en dedans.  Il n’y aura plus jamais de petit cœur qui bat trop vite à écouter pour la première fois en pleurant ni d’échographie pour confirmer que quelqu’un grandit bien Lire la suite…

Toutes les choses qui me manquent depuis que tu es grand

À toi, mon enfant qui grandit si vite, Depuis que tu es né, je me suis souvent répété que j’avais hâte de te voir devenir grand, mature et autonome. Je me suis répété maintes et maintes fois que j’avais hâte que tu grandisses pour que je puisse dormir la nuit, manger mon repas chaud et Lire la suite…

La maternité m’a remplie de deuils silencieux

Je suis mère. D’abord et avant tout. Avant moi. Avant nous. Avant vous. Tous les jours, je les vois grandir, s’épanouir, se développer. Ils m’impressionnent. Derrière chaque fierté se cache une déception camouflée dans un épais brouillard d’égoïsme. Celle de ne jamais revivre ce moment précis, avec eux, pour eux. Leur réussite rime avec le Lire la suite…

Ce matin, j’ai pris une photo de toi

Ce matin, j’ai pris une photo de toi. Une photo comme j’en prends des milliers depuis le jour de ta naissance. Tu es debout au bord de la fenêtre à regarder les autos passer. La photo est sombre, un peu floue, à contre-jour. Plutôt banale. Une photo que bien des gens supprimeraient à première vue. Lire la suite…

Je n’aurai plus jamais de bedaine

Je n’aurai plus jamais de bedaine. Les enfants pour moi, c’est terminé. Je n’aurai plus jamais de bedaine, mais j’aurais aimé le vivre une autre fois, une fois de plus, une toute petite dernière fois. J’aurais aimé me sentir encore deux pendant neuf mois, le temps de construire ce qu’aucun homme n’est capable de construire. Lire la suite…

4 moments doux/amers dans la vie d’un parent

Quand on devient parents, on se concentre principalement sur les nouvelles réalités qui agrémentent notre quotidien. On est tellement emballés par ce nouveau-né qu’on oublie parfois qu’être parents, c’est aussi dire adieu à répétition. Loin de moi l’idée de briser votre balloune de bonheur, tous ces petits moments sont importants et irremplaçables. Ils nous marquent Lire la suite…

Lettre à mes parents pour les fêtes

Chers parents, Aujourd’hui, je ne peux plus me défiler des fêtes. Parce qu’aujourd’hui, j’ai deux jeunes enfants. Parce qu’aujourd’hui, j’ai d’autres yeux à faire briller. Parce qu’aujourd’hui, il y a quatre petites mains qui veulent déchirer du papier cadeau. Parce qu’aujourd’hui, de petits êtres humains laisseront à leur tour des biscuits et un grand verre Lire la suite…

J’aimerais revenir en arrière

Quand la nostalgie s’empare de moi, je me perds dans des rêveries où je vois la peau de mon ventre s’étirer démesurément encore une fois. Je vois naître mon dernier, dernier petit dernier. Et puis je me réveille dans une bouffée de chaleur, gentil rappel que mon corps n’a plus l’âge de mon âme et Lire la suite…