image_pdfimage_print

Chers grands-parents, pendant la pandémie, restez à la maison

Mes chers grands-parents, je suis petit, mais si j’étais grand je vous dirais que je vous aime si fort et que vous êtes très importants pour moi. C’est pourquoi en ce moment, j’aimerais que vous restiez chez vous, en sécurité à la maison, et de ne pas sortir avant que les hauts-dirigeants nous disent que Lire la suite…

Toi, tu t’en vas

J’ai de la difficulté à croire qu’à quelques heures de route de chez moi, pendant que je prends un bain, que je mange, que je gère les enfants dans ce monde où tout va vite, dans cette vie qui ne pourrait pas être plus vivante, toi tu t’éteins. La vie te quitte. J’ai de la Lire la suite…

En temps de crise, je veux te donner le bon exemple mon enfant

Mon enfant, On m’a souvent dit que tu apprenais en m’observant, et que tu avais tendance à reproduire ce que tu me voyais faire; au quotidien, cette façon de voir les choses m’a toujours conscientisée sur mes façons d’agir. Alors, dans ce contexte d’incertitude, quand je sens la panique se pointer le nez au creux Lire la suite…

Laisse donc la COVID-19 changer ta vie de mère

Il était une fois notre vie : routine, boulot, dodo.  Vitesse, efficacité, gestion du temps. Projets, objectifs, performance. Puis, il y a eu la COVID-19. Comme une claque dans la face de la société moderne que nous sommes. Comme une claque dans la face des super-héros inatteignables que nous croyons être. Et qui nous oblige Lire la suite…

Mes enfants en garde partagée, vous avez deux vies

Vous avez deux boîtes à lunch, une pour chez maman, une pour chez papa. Vous avez deux sacs à dos, deux manteaux d’hiver et deux paires de bottes. Vous avez deux maisons et deux vies et je sens bien votre grande déception, lors de l’échange du vendredi, quand votre toutou préféré et vos nouveaux trésors Lire la suite…

Lettre d’une employée de la DPJ

Dès qu’il est question de la DPJ, ça frappe fort aux nouvelles, le sensationnalisme et la désinformation se font aller à grands coups de reportages théâtraux, la politique s’en mêle et ça ne vole pas haut. Je ne perdrai pas d’énergie à tenter de nuancer ce qui est rapporté. J’ai juste envie de vous dire Lire la suite…

À toi, la maman qui n’a plus de maman

C’est peut-être arrivé hier, le mois dernier, il y a un an, ou deux, ou même trente, mais tu as perdu ta maman. C’est terminé. Tu n’en as plus. Disparue, sur une étoile. Bien sûr, elle est, et restera toujours dans ton cœur. Tu sais qu’elle est toujours avec toi maintenant. Qu’elle te suit et Lire la suite…

Depuis ta naissance, je me sens invincible

Mon enfant, Quand tu es né, j’ai vécu mes premiers instants de maternité, abasourdie mais aussi éblouie, envahie d’émotions si fortes et puissantes que je ne l’aurais jamais cru possible. On m’a rapidement dit de m’accrocher à ces sentiments et de me les remémorer quand j’allais me lever pour la centième fois la nuit pour changer Lire la suite…

À toi, l’amie que j’ai perdue quand je suis devenue maman

À toi mon amie perdue, je croyais que toi et moi affronterions toutes les marées. Je croyais qu’après tout ce que nous avions vécu et tout ce que nous avions traversé que nous serions là l’une pour l’autre pour l’éternité. À toi mon amie perdue, ensemble nous étions uniques, ensemble nous étions une équipe dans Lire la suite…

Mon bébé, maman a décidé de ne plus t’allaiter

Mon bébé, Avant d’avoir des enfants, j’étais la première à dire que je ne m’acharnerais pas. Que j’essaierais l’allaitement, mais que je donnerais le biberon si ça ne fonctionnait pas facilement parce que je suis de celles qui croient que peu importe la façon dont un bébé est nourri, l’important c’est de le faire avec Lire la suite…

À la maman qui ne sera jamais suffisante pour son conjoint

Je m’adresse à toi, la maman qui ne sera jamais suffisante pour son conjoint, Celle qui a décidé de partager sa vie avec un homme exigeant aux attentes irréalistes, qui pense que celle qui l’accompagne jour après jour doit le materner comme sa mère l’a fait depuis toujours. Celle qui est toujours comparée à la Lire la suite…

Lettre aux petits de la garderie

Toutes les fois que je mets les pieds dans votre garderie et que je prends le temps de vous observer, je découvre tout un monde unique et bien spécial. Votre mémoire d’éléphant me fascine chaque fois que vous reconnaissez les parents de vos amis et que vous lancez candidement “C’est le papa de Félix!” ou Lire la suite…

Mon amour, prends-moi en photo avec nos enfants

Être maman, c’est être constamment à l’affût du petit sourire, des petits yeux fatigués, des petites mains collées, des petits pieds nus et des bourrelets de cuisses. C’est capter tous les petits détails en photo, tout le temps, pour ne jamais oublier. C’est passer son temps à devoir faire de la place dans son téléphone Lire la suite…

À toi, mon amie qui attend son premier bébé

À toi, mon amie qui attend son premier bébé et qui vit quelque chose de merveilleux, J’aimerais te dire que tu es forte et que tu es belle. Quand les maux de coeur, les vomissements, la fatigue, les maux d’estomac et les envies constantes te pèsent lourd, rappelle-toi que si ces désagréables petites choses font Lire la suite…

À toi qui élèves tes enfants loin de ta propre famille

À toi qui élèves tes enfants loin de ta propre famille, j’ai envie de te dire bravo d’avoir eu le courage de partir. Et si prendre la décision de partir vivre loin de ta famille n’a pas été facile, leur annoncer la nouvelle n’a pas dû l’être non plus et c’est dans une tempête d’émotions Lire la suite…

Les mères ne sont jamais en congé

Ce texte a été rédigé en collaboration avec toute l’équipe de La Parfaite Maman Cinglante. Les mères ne sont jamais en congé parce que les bébés ont faim, même au milieu de la nuit. Les mères ne sont jamais en congé parce que les enfants tombent malades, même les jours fériés. Les mères ne sont Lire la suite…

Grand-maman, tu es partie et tu ne reviendras pas

Grand-Maman, dès lors que tu es partie faire ce long voyage, un immense vide s’est installé dans nos vies. Grand-Maman, il me semble qu’encore hier tu étais assise à mes côtés et je pouvais te tenir la main, te percevoir, me blottir dans tes bras. Mais à présent, tu es partie, tu n’es plus là. Lire la suite…