Et si tu partais pour mieux revenir, petite maman

Et si tu partais pour mieux revenir, petite maman ? Et si tu t’en allais dans cet endroit qui te fait rêver depuis si longtemps? Qui te fait sentir l’esprit libre et qui ferait de toi la femme que tu veux être? Et si tu retournais aux sources un court instant revivre cette vie de Lire la suite…

Ton Papi est malade

J’ai choisi de t’annoncer cette nouvelle par l’écriture, à toi mon fils qui ne sait pas encore lire. C’est paradoxal, je sais, mais c’est parce qu’il y a une partie de moi qui ne veut pas que tu le saches et qui aimerait mieux ne pas avoir à t’annoncer ce genre de chose. J’ai pris Lire la suite…

L’anxiété de mon coeur à rapiécer

J’en partage des belles affaires, parce que je suis positive pis ben ben forte qu’ils disent. J’en ai vécu des affaires rushantes, j’en ai surfé des vagues de vraiment pas beau, mais là, depuis un temps, j’ai jamais eu autant peur, été aussi effrayée, j’ai jamais été aussi engloutie par la vague. Jamais je pensais Lire la suite…

Ce soir, je suis venue te border

Ce soir, je suis venue te border. Je suis restée là, debout, immobile, dans la pénombre, à contempler ton petit visage endormi. J’ai tenté de me remémorer tes traits, il y a six mois, un an, six ans et j’ai réalisé que ces souvenirs m’échappaient peu à peu. Qu’à chaque jour qui passe, tu grandis Lire la suite…

Rappelle-toi que tout passe

Rappelle-toi que tout passe. Les minutes. Les heures. Les saisons. L’enfance. Le deuil. La peine. Quand ton univers s’écroule, se fracasse, qu’il s’éparpille aux quatre coins du monde et que c’est sur les genoux que tu le parcours, le cœur à l’envers à la quête de milliers de fragments de verre dont tu ne retrouveras Lire la suite…

À travers ta solitude de maman

Tu as rêvé de bébés qui sentent bon, de bambins aux joues roses qui rient tout autour de toi, de jeunes adultes qui quittent le nid confiants. Sur une base d’amour, tu as fondé une famille. Tu te sens accomplie, mais tu retrouves, semée parmi les jours sereins, une solitude. Parfois, même si ta famille Lire la suite…

À la maman séparée qui manque d’argent

Arrive parfois un moment dans ta vie où tu te lèves seule, un matin, dans ta maison, ton appartement ou ton condo et tu te demandes si tu arriveras à payer le prochain mois à temps, si ton épicerie sera complète et si tu pourras te permettre de faire une ou deux activités avec tes Lire la suite…

La maman trop fière, c’est moi

La maman trop fière, c’est moi; je dégouline de fierté. Envers toi, mon bébé. Et envers mes compétences de maman aussi. Quand tu es venue au monde, j’ai été incroyablement fière de toi dès qu’on t’a déposée sur mon ventre. Quel combat tu avais mené pour naître. Et j’ai été fière de moi aussi. Fière Lire la suite…

On ne subit pas ses enfants

On ne subit pas ses enfants. On subit le contrecoup du changement. Parce qu’avant on était deux et maintenant qu’on est trois, le dernier arrivant prend toute la place. Il prend un espace qu’on avait sous-estimé, faute de savoir à quoi s’attendre, faute d’avoir estimé à sa juste valeur l’ampleur de la tâche à venir. Lire la suite…

Mon homme, c’est toi le bon

Mon amour, Avant de te rencontrer, je ne croyais pas à la notion du “bon”, du chum idéal, que quiconque pourrait un jour me compléter parfaitement. J’essayais de me convaincre que j’allais travailler sur mon couple et ramer fort pour avancer. Puis, je t’ai rencontré. Et j’ai su. J’ai su que l’amour, le vrai, était Lire la suite…

Mon amour, tu n’es plus là et tu ne le seras plus jamais

0.00003%. C’est le pourcentage de chance qu’une telle chose puisse se produire. On peut même ajouter quelques zéros en considérant que tu n’avais que trente-et-un ans quand ça t’est tombé dessus. Il y a exactement un mois au moment où j’écris ces lignes, la vie a décidé qu’elle t’arrachait brutalement à nous, sans prévenir, sans Lire la suite…

À toi, la mère qui a osé demander de l’aide

Je suis travailleuse sociale auprès des jeunes en difficulté et de leur famille. Chaque jour, je rencontre des êtres humains qui souffrent. Des mamans qui osent venir demander de l’aide. Et parce que ce n’est pas facile, que la peur du jugement est constamment présente, que ça demande de l’énergie et du temps de s’investir Lire la suite…

Un jour lointain, tu seras grand et tu quitteras la maison

Un jour lointain, tu seras grand et tu quitteras la maison. J’irai visiter une tonne d’appartements avec toi et je trouverai quelque chose à redire suivant chaque visite parce qu’à mes yeux, aucun d’entre eux ne sera assez bien pour le grand garçon que tu seras devenu. Mais j’abdiquerai tôt ou tard et et j’apposerai Lire la suite…

Moi le yin, toi le yang

Moi le yin, toi le yang. Parce que j’aime croire que pour qu’un couple fonctionne, deux personnes à part entière doivent s’unir et former un tout grâce à  leur magnétisme naturel. Un tout qui se modifie, évolue, apprend, mais surtout se colmate davantage pour ne former qu’un au gré des saisons, des tempêtes, des obstacles, Lire la suite…

Mon amour, j’aurais aimé que ce soit toi

Mon amour, ton entrée dans ma vie a été des plus inattendues. T’es arrivé au moment où je n’y croyais plus, à l’instant où je m’étais faite à l’idée que je ne vivrais plus jamais la vie de famille. J’étais brisée et désillusionnée de ce que devait être une famille soudée. J’étais fâchée, mais surtout Lire la suite…

Les enfants, je suis sans nouvelles et vous me manquez

Les enfants, Je pense à vous et vous me manquez. Nous venons de passer de belles semaines ensemble, nous avons ri, fait les mille et une activités pas possibles, nous ne pouvons pas dire que nous n’en avons pas profité. Tellement, que j’avoue que les deux dernières journées, j’avais plutôt hâte que vous partiez chez Lire la suite…

Ma maternité

Ma maternité, c’est le plus beau cadeau que je me suis offert. Un bonheur fabriqué de toutes pièces. J’ai passé à travers de nombreuses nuits collés sans dormir, des angoisses provoquées par un souffle court ou un nez qui coule, des difficultés tenaces de l’allaitement qui ne fonctionne pas comme dans tous les manuels disponibles, des cernes Lire la suite…

Mon amour, je te regarde et je réalise la chance qu’on a

Mon amour, je te regarde et je réalise la chance. La chance qu’on a. La chance qu’on a de se lever l’un à côté de l’autre à la fin de chaque nuit. Les petites nuits entrecoupées par les boires du plus jeune et les cauchemars du plus vieux. Les nuits trop longues pendant lesquelles nous veillons Lire la suite…