À toi qui juges ma décision d’avoir eu une césarienne

césarienne maman

À toi qui juges ma décision d’avoir eu une césarienne,

À toi qui, alors que j’étais enceinte, ne cessais de me répéter “pauvre toi d’avoir une césarienne”, premièrement, merci beaucoup pour tes “encouragements”. Deuxièmement, sachant que la césarienne n’est pas un choix offert d’emblée dans la majorité des cas, dis-toi bien que si c’est ce que j’ai choisi, c’est parce qu’elle m’a été offerte et qu’il s’agissait de la meilleure option pour moi.

À toi qui m’as dit et redit que je n’aurais pas un accouchement naturel, je comprends bien la signification du terme “naturel” dans le sens où une césarienne est une opération, mais dans tous les cas, y-a-t-il quelque chose de plus “naturel” que de mettre un enfant au monde, peu importe la façon.

À toi qui m’as dit que j’étais chanceuse puisque je n’allais pas “déchirer”, tu peux appeler la cicatrice de plusieurs centimètres que j’ai sur le ventre comme tu veux, mais sache qu’avant de donner naissance à mon bébé, elle n’y était pas. Je n’ai peut-être pas “déchiré” à proprement parler comme tu dis, mais on a tout de même dû se frayer un chemin où il n’y en avait pas.

À toi qui dis que c’est facile d’accoucher par césarienne, peut-être que ça paraît facile parce qu’on ne pousse pas pendant des heures mais encore là, note bien que certaines restent en travail très longtemps pour finalement avoir une césarienne. Par ailleurs, ce que plusieurs oublient, c’est que la convalescence peut être difficile car il s’agit quand même d’une opération. Je ne sais pas si tu as déjà eu une opération à ventre ouvert, mais c’est tout un choc pour le corps qui doit s’en remettre par la suite. Pendant une période de convalescence de plus ou moins un mois, certaines choses de base peuvent te paraître insurmontables, comme réussir à te lever du lit, ramasser quelque chose par terre, marcher ou descendre les escaliers.

À toi qui dis qu’une césarienne n’est pas un vrai accouchement, voici un petit rappel de la définition d’un accouchement dans le dictionnaire : “L’accouchement est l’action de mettre un enfant au monde”. À aucun endroit dans la définition, il n’est question de faux et vrais accouchements.

À toi qui dis que c’est plus difficile de créer un lien avec un bébé né par césarienne, j’aimerais te dire que l’attachement est quelque chose qui se développe entre le bébé et ses parents; il n’y a donc aucun lien à faire entre le lien d’attachement et le type d’accouchement. Par contre, il y a un lien très direct à faire entre le roulement de mes yeux et les nombreux jugements que tu émets à l’égard de la façon dont mon bébé est né.

Évidemment, ayant vécu une césarienne, je sais très bien que tous ces préjugés sont faux, mais ils n’en demeurent pas moins difficiles à entendre. Parce que comme toutes les autres mères, j’ai partagé mon corps plusieurs mois avec mon bébé en souhaitant qu’il soit en santé et que l’accouchement se passe bien autant pour lui que pour moi. Et parce que comme toutes les mères, je doute régulièrement de moi.

Alors pour toutes ces bonnes raisons, merci de ne pas me juger ni me déprécier en tant que maman pour la façon dont je l’ai mis au monde.

Crédit : Supawat Eurthanaboon/Shutterstock.com
Christina
CHRISTINA

Une réflexion sur “À toi qui juges ma décision d’avoir eu une césarienne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *