La chienne de vie s’en est prise à ton petit

Ça t’a sauté au visage comme une bombe qui explose. Quand le docteur a prononcé le mot tumeur, le monde s’est arrêté. Quand le mot cancer a suivi, ça a été le crash total. Ton enfant, la chair de ta chair a le cancer. Comment la maladie peut frapper si cruellement un enfant? Et surtout, Lire la suite…

Un mois déjà que mon bel ange a quitté son nid

Un mois déjà que mon bel ange a quitté son nid. Des mois collé à moi, et maintenant quatre qu’il est parti. La vie reprend tranquillement son cours. Les choses reprennent doucement leur place. Je pleure de moins en moins et les belles journées sont de plus en plus fréquentes. Pourtant, la culpabilité me hante. Lire la suite…

Lettre à un petit ange

Petit ange, Tu n’as jamais pu remplir tes petits poumons d’air, tu n’as pu goûter au confort des bras réconfortants de ta maman, pas plus que tu ne l’as entendue te dire «je t’aime» malgré qu’elle t’a répété ces mots si souvent alors que tu étais bien au chaud dans son ventre, plus vivante que Lire la suite…

L’horreur des dernières semaines avant d’accoucher

Avant ta première grossesse, on t’avait dit que ce serait magique de sentir ton petit bébé te donner des coups et bouger dans ta bedaine. On t’avait aussi dit que de porter la vie à l’intérieur de soi serait une expérience inoubliable. Tout ceci est bien vrai. Jusqu’au jour où te raser le pubis devienne Lire la suite…

À toi, mon amie que j’aime et qui est malade

Je ne sais pas comment te dire à quel point je n’ai pu retenir mes larmes quand j’ai reçu la nouvelle. J’ai pleuré et pleuré. En cachette, sans te le dire. Envisager sa propre mort ne fait pas partie de nos projets de vie. Je ne sais aucunement comment t’aider à faire face à cette Lire la suite…

Je t’en fais la promesse, je ne t’aimerai plus demain

Je t’en fais la promesse, je ne t’aimerai plus demain. Parce que demain, j’aurai appris à m’aimer. Réellement. Suffisamment du moins pour que j’arrive à me libérer. De toi et de ton emprise. De toi et de ta lourdeur. De toi. Entièrement. Parce qu’un jour, alors que tu auras épuisé chaque goutte de mes sentiments Lire la suite…

Alexis a perdu son combat

Durant notre long combat contre la leucémie d’Alexis, j’ai entendu d’innombrables fois des paroles qui se voulaient rassurantes et encourageantes. Des paroles comme “il est fort, il va s’en sortir”, “il veut vivre, il va se battre” ou “il n’abandonnera pas”. Je m’accrochais à ces paroles pour ne pas sombrer dans le désespoir. Je les Lire la suite…

À toi, mon amie qui ne croit plus à l’amour

À toi, mon amie qui ne croit plus à l’amour, Il y a longtemps que je cherche les bons mots à te dire. Au fil de nos conversations et de nos confidences, j’ai senti le chagrin qui t’habitait quand tu mentionnais ta vie amoureuse et la piètre “qualité” de ta liste de prétendants. Nous en Lire la suite…

Son petit lit vide

La simple idée de voir son petit lit vide plusieurs soirs par semaine te fait reculer. Y penser te fait mal alors comment arriverais-tu à survivre si ça faisait partie de ta réalité et de ton quotidien ? Tu essaies de te convaincre que tu n’es pas si malheureuse que ça, que les besoins de Lire la suite…

Mon amour, tu n’es plus là et tu ne le seras plus jamais

0.00003%. C’est le pourcentage de chance qu’une telle chose puisse se produire. On peut même ajouter quelques zéros en considérant que tu n’avais que trente-et-un ans quand ça t’est tombé dessus. Il y a exactement un mois au moment où j’écris ces lignes, la vie a décidé qu’elle t’arrachait brutalement à nous, sans prévenir, sans Lire la suite…

Lettre au père de mes enfants parti trop tôt

Tu es parti beaucoup trop tôt. La vie t’a arraché à moi, à tes enfants, à ta famille, à tes amis. Tu étais encore jeune et tu avais la vie devant toi. Une vie pour voir tes enfants grandir. Une vie pour pratiquer ton sport préféré. Une vie pour voyager. La vie est ingrate parfois. Lire la suite…

Ton petit garçon qui n’est plus

La dernière fois que tu as serré ton garçon dans tes bras, tu ne savais pas que c’était ton dernier moment avec lui. Tu ne savais pas non plus que son beau sourire deviendrait un souvenir et ses caresses aussi. La dernière fois que tu lui as fait son repas préféré, tu ne le savais Lire la suite…

Ma fille est LA fillette aux choux de Bruxelles

Ce texte n’est pas une romance et a véritablement été rédigé par la maman de la petite fille ayant vécu l’épisode des choux de Bruxelles qui circule présentement dans les médias. Tout commentaire irrespectueux ne sera pas toléré et sera supprimé sans préavis.  Je suis cette mère, celle qui n’a pas pu protéger sa fille d’être maltraitée. Celle Lire la suite…

On s’est gaspillés

On s’est gaspillés. À coups de petites chicanes qu’on a passées sous silence pour ne pas alourdir la légèreté qui nous habitait au début. À coups de je t’aime qu’on a gardé pour soi, à coups de nuits où nous avons dormi chacun de notre côté du lit en négligeant la distance qu’on laissait doucement Lire la suite…

À toi, mon amie qui ne va pas bien

À toi, mon amie qui ne va pas bien, je veux te dire que ça ira mieux demain. Même si aujourd’hui mes mots peuvent te paraître anodins, que pour le moment il est impossible pour toi de penser à demain, je veux que tu saches que je serai là. Là, tant et aussi longtemps que Lire la suite…

Les 10 peurs qui te font hésiter à avoir des enfants

Nous avons la chance de vivre dans une époque où les femmes ont le choix; avoir des enfants n’est plus une obligation. Mais parfois, avoir le choix, c’est lourd. Certaines femmes veulent des p’tits depuis qu’elles jouent à la poupée, pour d’autres, c’est l’inverse. Tu n’es pas certaine de vouloir te reproduire? Je faisais partie Lire la suite…

À toi qui disais m’aimer mais qui me détruisais

À toi qui disais m’aimer. Toi qui disais me chérir jusqu’à la fin de tes jours. Toi qui disais vouloir mon bien. Toi qui as détruit mon amour-propre. Toi qui as gâché ma vision de l’amour. Je m’adresse à toi qui m’as tant fait souffrir et dont le souvenir continue de me hanter malgré tout Lire la suite…

Je vais t’oublier

Je vais t’oublier. Même si entre tes mains agitées, je devenais un long fleuve tranquille. Même si ton regard savait apaiser ce feu tout au fond de moi. Je vais t’oublier. Toi et tous nos soirs d’ivresse, nos rires sous les étoiles. Tu sais, nous deux contre le monde entier. Sous le soleil, dans la neige et au Lire la suite…

À toi, mon amie qui souffre

Mon amie, Je suis inquiète. Quand je suis arrivée chez toi lors de ma dernière visite, j’ai tout de suite remarqué ton regard plongé dans le vide. Tu semblais perdue dans tes pensées, les minutes s’écoulant tout doucement par cette belle journée de printemps. Tu semblais à peine remarquer ma présence. Je sais maintenant que Lire la suite…