image_pdfimage_print

À toi, la fille forte

À toi la fille forte, je voudrais te dire qu’être forte, ça ne veut pas nécessairement dire que tu ne peux pas craquer. À toi la fille forte, je voudrais te dire que même si tu gères bien le fait d’être seule au front, tu as le droit de vouloir tout abandonner par moments et Lire la suite…

Quand amour et violence viennent de pair

On s’est vues il y a un moment déjà. Mais je ne t’ai jamais oubliée, ton récit m’a marquée. J’ai réalisé beaucoup après toi. J’avais entendu parler de ton histoire. Puis on s’est rencontrées. Tu me décrivais que tu étais jadis une fille dynamique, fonceuse, indépendante. Paradoxalement, j’avais devant moi une fille cernée, fatiguée, anxieuse. Lire la suite…

Le jour où j’ai accepté d’être faible

J’ai toujours cru que les gens qui réussissaient le mieux étaient ceux qui ne pliaient jamais le genou. Ceux qui, devant les épreuves et les tempêtes, restaient debout sur le pont, s’accrochant au gouvernail de leur navire pour s’assurer qu’il maintienne le cap coûte que coûte. Puis j’ai flanché et je suis tombée à genoux Lire la suite…

Je n’en peux plus

Je n’en peux plus. Je n’en peux plus de me lever chaque matin. Je n’en peux plus de remplir le paquet de responsabilités qui m’incombent. Je n’en peux plus de répondre aux besoins de l’un et aux demandes de l’autre. Celles des enfants. Celles de mon boss. Celles de mon chum. J’en ai par-dessus la Lire la suite…

Maman, je ne sais pas comment t’as fait 

Maman,  Tu m’as donné le meilleur modèle de maman que je pouvais espérer. Une femme forte, déterminée et qui est prête à faire ce qu’il faut pour sa famille. Une femme qui s’est parfois oubliée pour faire passer mes besoins en premier lorsque c’était nécessaire. Une femme qui s’est mise elle-même de côté pour faire passer notre bien-être Lire la suite…

Tu as le droit de mettre un genou à terre, mon amour

C’est vrai que tu es mon pilier. Que tu es celui de toute notre famille. Que c’est toi qui nous protèges, qui nous rassures, qui t’assures qu’on ne manque de rien. Même si je mets la main à la pâte, même si les années où les hommes partaient aux champs et les femmes entretenaient la Lire la suite…