À toi, la maman qui prétend toujours être forte

woman with baby

À toi, la femme forte qui prend tout sur ses épaules parce qu’elle sent qu’elle est capable d’en prendre et qui veut montrer à tous qu’elle peut le faire.

À toi qui n’acceptes que rarement de l’aide et qui n’en demandes jamais sous prétexte que c’est un signe de faiblesse ou parce que tu as peur de déranger.

À toi qui n’as pas dormi une nuit complète depuis des mois, t’entêtant à te  lever lors des mille et un réveils de ton bébé parce que tu n’oses pas réveiller ton partenaire qui dort si profondément.

À toi qui essaies toujours d’être une maman sans reproches, une conjointe dévouée, une collègue appréciée, une employée hors pair et qui se mets toute la pression du monde sur les épaules pour y parvenir.

À toi qui ne délègues aucune tâche parce que tu aimes que les choses soient faites d’une manière précise.

À toi qui essaies d’être parfaite, lâche prise. Apprends à te donner le droit à l’erreur. Accepte l’aide ou demandes-en parce que ce poids que tu traînes sur tes épaules finira par t’écraser et tu ne le réaliseras pas avant d’être à bout de souffle.

Sois indulgente envers toi-même et envers ton rôle de maman. Personne n’est parfait et c’est parfait ainsi. Tes imperfections font de toi la femme et la mère que tu es et c’est ce qui te donne tes couleurs, ton identité.

Tout comme aucun enfant n’est pareil, aucune femme ne devrait non plus l’être.

Karine Dubois
KARINE DUBOIS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *