Claudia Plante



Maman de deux beaux enfants et nouvellement mariée à l’homme de ma vie, je possède ma propre garderie en milieu familial. Dans mes temps libres, j’adore écrire des textes sur différents sujets qui me touchent et/ou m’interpellent. De nature calme et sensible, j’aime être entourée des gens que j’aime et qui me font du bien. Mon mari dirait que je peux parfois être difficile; moi j’aime plutôt dire que je suis sélective !

Posts récents

image_pdfimage_print

Mon amour, si je meurs promets-moi ceci

Mon amour, nous savons tous les deux que la vie ne tient qu’à un fil et que tout peut basculer d’une seconde à l’autre. Alors si je meurs demain matin, fais-moi ces cinq promesses. Promets-moi de border les enfants tous les soirs. Embrasse-les sur le front, dis-leur que tu les aimes et que je les Lire la suite…

À mon amie qui n’a jamais baissé les bras devant le cancer

Quand ont t’a annoncé cette nouvelle qui vous a déchirés toi et tes proches, celle de ton cancer, tu as su te tenir debout pour expliquer à ceux que tu aimes les étapes qui allaient suivre dans les prochains mois en les rassurant davantage qu’ils ne t’ont rassurée toi-même, leur montrant dès le départ que Lire la suite…

Mon amour, est-ce que je t’ai déjà dit

Mon amour, est-ce que je t’ai déjà dit à quel point tu as un rôle important dans ma vie? Quand plus rien ne va et que je baisse les bras, c’est dans les tiens que j’ai envie de me retrouver pour y apaiser les tourments ou le volcan qui bouillent en moi. Mon amour, est-ce Lire la suite…

Merci d’être la grande soeur que tu es

Ma grande soeur, Merci de si bien accomplir ton rôle. Merci d’être là quand ça ne va pas. Merci de de me prêter ton épaule quand j’en ai de besoin. Merci d’apaiser mes pleurs peu importe la situation; tu as toujours les mots qu’il faut et tu sais reconnaître les moments où j’ai simplement besoin Lire la suite…

Chère angoisse, arrête de m’angoisser

Chère angoisse, Je n’irai pas par quatre chemins, je ne te veux pas dans ma vie. Tu es sournoise, hypocrite et tu te permets toujours de débarquer sans même me prévenir. Chère angoisse, Je n’ai pas besoin de toi pour aller au parc avec mes enfants, ni pour aller faire mon épicerie et encore moins Lire la suite…