À toi qui m’as quittée après quelques mois

sad woman

Quelques petits mois à être dans ta vie, c’était trop peu. J’en aurais souhaité plus.

Quelques petits mois ce n’était pas assez pour te trouver plein de défauts et réaliser que finalement, tu étais un homme bien ordinaire. Dans ma tête, tu resteras toujours extraordinaire, avec des qualités qui rendaient notre relation si belle et si parfaite à mes yeux.

J’aurais voulu que tu y crois autant que moi, surtout lorsque je me suis rendu compte que d’y croire pour deux était insuffisant.

J’ai peur de toujours rester vulnérable à toi, à notre histoire. De ne pas pouvoir me débarrasser de cet idéal que notre couple a été le peu de temps qu’il a duré. J’ai peur de toujours espérer autant d’une prochaine relation car je sais que ça sera difficile de retrouver un jour cette complicité avec quelqu’un. J’ai peur un jour, de regretter de t’avoir connu parce que je suis toujours en train de comparer. J’ai peur de toujours garder cette boule au fond de moi qui me rappelle constamment que je n’étais pas « assez » pour être capable de te garder.

J’ai déjà hâte à la journée où je vais arrêter de relire nos messages ou de regarder les quelques photos de nous deux. Ça me torture en dedans, mais je n’arrive pas à m’en empêcher. J’aimerais être capable de toutes les supprimer, mais une partie de moi veut absolument les garder pour me souvenir que tu as bel et bien existé.

Je voudrais arrêter d’aller regarder si tu m’as écrit même si la petite lumière rouge de mon cellulaire n’indique pas de nouveau message. Je sais que tu ne le feras pas parce que, brisée, je t’ai demandé de ne pas le faire, mais je voudrais que tu fasses exactement le contraire.

Je voudrais entendre à nouveau les mots « Je t’aime » sortir de ta bouche et que tu continues de m’apprendre la douceur et la sensualité. Je me suis toujours sentie privilégiée d’être la femme qui partageait ton quotidien et l’idée qu’une autre personne entre un jour dans ta vie et dans ton lit me rend malade.

Je ne comprends pas trop le pourquoi de notre séparation. Un jour, j’imagine que les émotions finiront par rattraper la raison et que je verrai plus clair.

Quelques petits mois, ce n’était pas assez pour notre histoire, mais je crois qu’une vie entière n’aurait pas été suffisante non plus.

Je t’aime.

Comme une promesse d’avenir que j’aurais été capable de tenir.

La Collaboratrice dans l'Ombre
LA COLLABORATRICE DANS L'OMBRE

Une réflexion sur “À toi qui m’as quittée après quelques mois

  1. Camille Répondre

    Wow ! Un texte qui reflète tellement bien ce que j’a déjà vécu. Ça fait mal et ça fait du bien en même temps de lire ce texte, car je vois que je ne suis pas seule à avoir vécu cela. Chère anonyme merci pour ce texte!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *