L’envers de ta crise, ma fille

Ma fille, 07 C’est un processus normal de ton développement, même si certains adultes ne semblent pas au courant. Et le regard des autres adultes, je t’avoue que ça m’importe. Je t’avoue aussi que je suis épuisée. Quand je te vois m’ignorer, te coucher par terre, te laisser molle, commencer à pleurer, je comprends qu’il Lire la suite…

Tu nous as sauvées, mon bébé

Tu dois m’avoir vue pleurer plusieurs fois dans les jours qui ont précédé. On essaie souvent de vous protéger et de ne rien laisser paraître de nos bobos d’adultes, mais le trop-plein a parfois besoin de sortir à des moments qu’on n’aurait pas nécessairement choisis. Il faut dire aussi qu’on vous croit beaucoup plus innocents Lire la suite…

Mon ex, on s’aime encore

Ça fait un bon moment que toi et moi, on est séparés. Que depuis ce jour, on continue notre chemin sans l’autre. En fait, c’est ce que l’on tente de se faire croire. Après notre rupture, j’ai enterré mes émotions dans une petite boîte et j’ai essayé de bâtir quelque chose par-dessus. Toutes mes décisions, Lire la suite…

Tu es une survivante

Personne ne vivra cette vie à ta place et d’ailleurs, tu ne le demandes à personne. Ta douleur et tes souffrances sont intimes et personnelles. Ton maquillage sait cacher les larmes que tu viens de verser au détour de la route parce ton esprit s’est ouvert sur une blessure qui n’est pas cicatrisée. Le sourire Lire la suite…

À toutes les mamans qui se sont séparées cette année

Cette année tu as enduré toutes sortes d’affaires. Tu a vu s’effondrer le château de cartes de ton unité familiale. Tu as braillé comme jamais auparavant. Tu t’es retrouvée dans une maison qui ne n’appartenait pas. Tu t’es laissé aller, sans trop penser, lors de soirées trop arrosées. Tu as ri. Tu as déprimé aussi. Lire la suite…

Ça ne va pas aller

Et si je te disais que je suis fatiguée, m’écouterais-tu? Et si je te disais que j’ai souvent le goût de pleurer, me prendrais-tu au sérieux? Et si je te disais que par moments, j’ai tellement mal que je ne me supporte plus, me croirais-tu? Bien sûr que non parce que tu penses que je Lire la suite…

Comment je survis au suicide de mon enfant

Ma fille a été emportée par un cancer de l’âme. Elle n’allait pas bien depuis quelques années, mais on avait l’impression d’être sur la voie de la guérison. Elle semblait être mieux, son cœur semblait moins lourd, son sourire était plus souvent de retour dans son joli visage. On avait bon espoir de la voir Lire la suite…

Ton chum qui lutte pour survivre

Son diagnostic n’est pas le tien. Et pourtant. Tu le portes comme si ce l’était. Comme si c’était ton fardeau. Parce que tu es persuadée, qu’à deux, vous êtes tellement plus solides. Invincibles. Certains jours, tu souhaiterais si fort prendre sa place. Le temps de lui donner le break qu’il mérite. Le temps qu’il retrouve Lire la suite…

Lettre à un petit ange

Petit ange, Tu n’as jamais pu remplir tes petits poumons d’air, tu n’as pu goûter au confort des bras réconfortants de ta maman, pas plus que tu ne l’as entendue te dire «je t’aime» malgré qu’elle t’a répété ces mots si souvent alors que tu étais bien au chaud dans son ventre, plus vivante que Lire la suite…

Chaque séparation t’arrache le cœur

Tu n’as pas envie qu’ils partent. Jamais. Tu voudrais te lover dans leur cou et t’enivrer de leur parfum de bébé, tes bébés. Chaque séparation t’arrache le cœur parce que tu sais que tu n’étais pas faite pour ça. Parce que tu les aimes plus que tout. Tous les possibles. Tout ce qui existe. Parce Lire la suite…

Notre séparation me fait mal, mais je me relèverai

Mon âme semble avoir pris le large, en coup de vent. Je t’en veux. Je suis fâchée contre toi. Tu n’as pas réellement voulu entendre ce que je te disais depuis des mois, voire des années. Comme une autruche, tu as préféré te mettre la tête dans le sable au lieu de bien vouloir entendre Lire la suite…

J’ai fait une fausse couche et j’en porte encore le chagrin

Quelque temps après avoir hurlé de joie devant les deux magnifiques lignes apparues sur mon test de grossesse, le sang est apparu. Aussi sûrement que j’avais su, que j’avais senti que j’étais enceinte depuis le jour la conception, j’ai su, j’ai senti que c’était déjà fini. Ce que je souhaitais ne jamais jamais vivre était Lire la suite…

À toi, mon amie que j’aime et qui est malade

Je ne sais pas comment te dire à quel point je n’ai pu retenir mes larmes quand j’ai reçu la nouvelle. J’ai pleuré et pleuré. En cachette, sans te le dire. Envisager sa propre mort ne fait pas partie de nos projets de vie. Je ne sais aucunement comment t’aider à faire face à cette Lire la suite…

Ta séparation ne sera pas aussi libératrice que tu le crois

T’as toujours été en couple. Dormir à deux, souper à deux, se lever à deux, faire le lavage pour deux, regarder un film à deux ont toujours fait partie de ton quotidien. Puis ton couple s’est mis à battre de l’aile. Au début, tu en as mis des efforts et tu t’es battue même quand Lire la suite…

À toutes les mamans qui n’ont pas le temps de pleurer

À toi, la maman qui n’a pas le temps de pleurer, Je t’ai vue dans la rangée des cannes de petits pois en conserve.  Le regard fixé sur le cannage, évitant ainsi toute personne du regard, tu étudiais les différents types de pois avec une assiduité jamais vue. Puis je t’ai reconnue.  J’ai reconnu la Lire la suite…

Je t’en fais la promesse, je ne t’aimerai plus demain

Je t’en fais la promesse, je ne t’aimerai plus demain. Parce que demain, j’aurai appris à m’aimer. Réellement. Suffisamment du moins pour que j’arrive à me libérer. De toi et de ton emprise. De toi et de ta lourdeur. De toi. Entièrement. Parce qu’un jour, alors que tu auras épuisé chaque goutte de mes sentiments Lire la suite…