À toi, fille d’une mère toxique, à ton tour devenue maman

À toi, fille d’une mère toxique, à ton tour devenue maman; À toi, qui as grandi sans modèle maternel; Sache que tu n’es pas elle. Enceinte, déjà, tu te demandes si tu seras à la hauteur. Tu sais que l’amour n’est pas instinctif, inconditionnel. Tu sais que l’instinct maternel n’existe pas forcément pour toutes et Lire la suite…

Depuis que je suis mère, je te regarde différemment maman

Maman, tellement de pensées me traversent l’esprit quand je te regarde maintenant que je suis mère. Je me pose tant de questions et je t’admire plus que je ne l’ai jamais fait. Maman, cette peur qui nous submerge dès qu’un petit être devient notre responsabilité, notre monde entier, est-ce que tu l’as encore ? Est-ce Lire la suite…

À toutes les futures mamans qui n’y croient plus

Tout commence par un acte d’amour, puis plusieurs. Et malgré beaucoup de bonne volonté, le doute s’installe. Première consultation chez le gynécologue, premier bilan, premiers résultats. L’un de vous ou encore les deux ont un problème. Votre projet bébé n’aboutit pas et les démarches commencent. La culpabilité s’installe. « Qu’a t’on de moins ou de plus Lire la suite…

Je suis une maman et voici comment je me suis sauvée

Je suis une maman et pendant des années, j’ai été malheureuse. Malheureuse en pensant que j’étais heureuse. Je jouais un rôle dans lequel je me sentais comme un imposteur. Je me sentais inadéquate comme mère et  je ne croyais plus en mon couple, mais je tentais de me persuader du contraire. Jusqu’à ce qu’un jour, Lire la suite…

À toi que j’aime et qui as le cancer du sein

Jeune adulte, ils étaient tes alliés pour séduire du premier regard. Ton décolleté a toujours eu beaucoup de classe. Jamais choquant, toujours élégant. Des seins dans toute leur féminité et dans toute leur beauté. Tu t’achetais des sous-vêtements à des prix fous pour les mettre en valeur. Malgré qu’ils n’ont pas toujours été coopératifs quand Lire la suite…

Ma fille, je vois ton coeur meurtri

Ma fille, quand tu me parles de lui comme l’amour avec un grand A et que les étoiles brillent dans tes yeux, je suis inquiète. Comme maman, j’ai la peur au ventre, car je vois ton coeur déjà meurtri. Ma fille, quand tu me parles de lui, que tu me dis qu’il te trouve si Lire la suite…

À toi qui fais semblant d’être heureuse

À toi qui fais semblant d’être heureuse, Je sais que tu ne vas pas aussi bien que tu le laisses paraître dans ce monde virtuel que tu décores de bonheur inventé, de tes sourires un peu forcés. Je vois qu’à travers tes yeux maquillés de faux bonheur, il y a des insécurités, des peines que Lire la suite…

Ce soir, c’était la tempête dans ton petit corps

Mon enfant sensible, Ce soir, le ciel était gris et c’était le déluge dehors et dans ton petit corps. Les épinettes, les brins d’herbe et tes iris étaient humides. Un cocktail météo difficile à expliquer, les raisons de l’apparition de cette tempête étant inconnues. Ce soir, nous nous sommes installés sur la chaise berçante de Lire la suite…

À toutes celles qui n’ont pas oublié leur avortement

Plusieurs années sont passées et pourtant je n’ai toujours pas oublié. Je n’ai pas oublié la panique que j’ai ressentie à l’apparition de ces deux petites lignes m’annonçant qu’un bébé grandissait à l’intérieur de mon ventre. J’avais pourtant fait attention, du moins je le pensais, jusqu’à ce que ce test positif me confirme le contraire. Lire la suite…

Petite maman, tu es assez

Petite maman, tu es assez quand, à la fin d’une nuit blanche, tu somnoles dans le salon plutôt que d’entreprendre une troisième brassée de lavage. Petite maman, tu es assez quand tu préfères la pizza congelée aux cuisses de poulet que tu aurais mis une heure à préparer. Petite maman, tu es assez quand, à Lire la suite…

À tous ceux qui croient que les parents se séparent par facilité

À tous ceux qui croient que les parents se séparent par facilité, À ceux qui prétendent qu’ils le font pour avoir des vacances, Au risque d’ébranler vos convictions, merci de bien vouloir comprendre que la séparation n’est pas une mode et qu’aucun parent ne se sépare pour avoir congé une semaine sur deux. AUCUN. La Lire la suite…

Maman, papa, je vois que vous n’êtes plus amoureux

Maman, papa, Je suis petit, mais pas dupe; du haut de mes quelques années de vie, je vois que vous n’êtes pas comme les autres couples que je connais. Vous vous entendez bien, mais jamais je ne vois l’étincelle ou la complicité d’amoureux émaner de vous lorsque vous êtes ensemble. Je ne vous vois pas Lire la suite…

Chaque maman a le droit de se sentir épuisée, dépassée, abattue

Certains enfants dorment six heures d’affilée ou plus, dès le retour de la maternité; D’autres ont besoin de plusieurs années avant de s’endormir seuls; La maman qui dort toute la nuit est certainement plus reposée le matin; Mais sa vie ne manque pas de défis pour autant pour une multitude de raisons; Chaque maman a Lire la suite…

À toi dont l’enfant ne se réveillera plus

À toi dont l’enfant ne se réveillera plus, J’aimerais te dire que je comprends cette tristesse infinie, cette détresse qui t’envahit. Mais ce serait te manquer de respect. Parce que personne, qui n’est pas passé par ce que tu vis actuellement, le peut. Je sais cependant que chaque parent a cette peur au ventre qui Lire la suite…

Je ne sais pas si je serai toujours là demain

Je ne sais pas si je serai toujours là demain. J’ignore si je pourrai encore blottir mon nez dans ton cou et respirer le parfum de tes cheveux d’enfant. Mais ce que je sais, c’est que peu importe où j’irai, je transporterai avec moi cette odeur qui me remplit de bonheur depuis le jour de Lire la suite…

Au revoir mon amour, au revoir notre amour

Au revoir mon amour, ou devrais-je dire notre amour, car mes enfants aussi étaient fous de toi. Tu t’étais greffé à ma petite bulle de maman séparée comme si tu y avais toujours été. Un coup de foudre familial. Je regarde tes choses dans l’entrée, certaines dans des sacs de poubelle, qui attendent que tu Lire la suite…

Ce que je ne peux pas te dire, mon enfant aux émotions intenses

Mon enfant, J’aimerais te dire que nous avons fusionné au moment même où tu es venu au monde. Que la peur ne m’a pas envahie quand tu as quitté mon ventre. Mais la vérité, c’est que lorsque que tu es né, j’ai réalisé que je m’étais moi-même enchaînée à jamais, que l’inquiétude ferait partie de Lire la suite…

Voici pourquoi j’ai fait une dépression post-partum

J’ai fait une dépression post-partum et l’origine du mal a pris racine bien avant la naissance de mon petit. À peine enceinte, je me suis donné pour mission secrète de lui épargner toutes souffrances, multipliant lectures et recherches et je me suis très vite heurtée à la réalité de la vie en réalisant que je Lire la suite…