Ma mère de vie

Je suis née dans un mauvais environnement. Dans un monde qui n’était pas apte à me donner ce dont j’avais besoin pour devenir une bonne personne. Je suis arrivée dans cet univers sans le demander et les personnes qui m’ont conçue n’auraient peut-être pas dû. Ce n’est pas tout le monde qui a le don Lire la suite…

Tes terreurs nocturnes, ma chouette

Ma chouette, Maman s’excuse. Je viens de comprendre ce qui se passe parfois avec toi la nuit, du haut de tes trois ans. Quand tu te réveillais en hurlant la nuit, j’ai tout d’abord pensé à un terrible two précoce. Puis, je me suis dit que c’est ton caractère qui t’amenait à te fâcher contre Lire la suite…

Ma fille, sache bien t’entourer

Ma belle fille, S’il y a quelque chose que j’ai compris avec le temps et que tu comprendras à ton tour assez rapidement,  c’est qu’à partir du moment où tu as su bien t’entourer dans la vie, il n’y a plus de limites et rien ne t’est impossible. Parce que ce n’est pas vrai que tout le Lire la suite…

Ta préado de six ans en 5 points

Dès les premières journées suivant son entrée en maternelle, tu as su que ton bébé, celle que tu avais si bien éduquée et qui était tellement docile, ne serait plus la même. Ever. Elle était maintenant une prépubère du primaire avec des opinions émergentes et une toute nouvelle attitude pour le moins déstabilisante. Tout ça a Lire la suite…

À toi, la future amoureuse de mon garçon

Ma future belle-fille, Je ne sais pas qui tu es, ni quand tu entreras dans la vie de mon fils, mais j’ai voulu dès aujourd’hui t’écrire ces quelques lignes parce que le moment venu, je n’aurai probablement pas le courage de tout te dire. Je veux que tu saches que mon fils, désormais ton amoureux, Lire la suite…

À toi, la fille qui se plaint tout le temps

Salut, toi la fille qui se plaint tout le temps, Oui, oui, c’est à toi que je parle. De derrière ton écran, tu te crois peut-être à l’abri… mais non, je t’ai vue. En fait, nous sommes plusieurs à t’avoir repérée. Si tu crois que ton écran, voire les quatre murs de ta maison (ou Lire la suite…

Tes premières règles, ma fille

Je suis revenue tard du boulot et je n’ai pas vu que tu m’attendais. Tu voulais tellement me voir avant d’aller dormir pour me le dire. Parce que même si moi, je les côtoie depuis près de trente ans, toi, tu es fébrile que ce soit ton tour et je ne me  sens pas le cœur de te Lire la suite…

Le rose et le bleu : la culture du sexisme

Tu as un gars; tu lui mets du bleu, les gens t’achètent du bleu. Tu as une fille; tu lui mets du rose, les gens t’achètent du rose. Voilà une prémisse de base complètement erronée. Savais-tu en effet qu’auparavant le rose était même associé à la masculinité? Eh ben… Depuis quand a-t-on décrété qu’un enfant Lire la suite…

Ton secondaire et ce que tu dois savoir, ma fille

Ma fille, La rentrée approche. Alors avant que ne vienne pour toi le temps de lancer dans les airs ta coiffe de finissante, avant que l’on soit convoqués à ta collation des grades, laisse-moi te dire ce que j’ai finalement compris.  Ça m’aura pris vingt ans, mais la semaine dernière, au retour de mon propre conventum, Lire la suite…

Lettre au futur grand amour de ma fille

Un jour, tu feras la rencontre de la huitième merveille du monde : ma fille. Ce jour-là, ta vie va changer. Mon bébé te fera vivre toutes sortes de sensations et cela va de soi que tu lui feras toi aussi vivre une tempête d’émotions. Mais voilà, avant de conquérir le coeur de ma fille, il y a Lire la suite…

Lettre à l’adolescente que j’étais

Enfant, tu étais cute. Tu avais un joli minois, tu ne te posais pas beaucoup de questions. Tu étais comme tous les autres enfants. Ça te convenait. Puis l’adolescence. Cette période où on veut juste faire partie de la gang. Tu regardes les filles autour de toi. Leur corps change. Leurs traits s’affinent, leur poitrine Lire la suite…

Ma fille, je suis désolée mais tu ne seras jamais à la hauteur

Ma fille, je suis désolée que l’on t’impose autant de pression et ce, depuis que tu es née. Avant même ton premier anniversaire, tu étais déjà condamnée.  Selon les «normes» et les grandes théories de l’enfance, tu as pris trop de poids dans les premiers mois, pas assez dans les suivants, tu t’es tenue assise Lire la suite…

Ma fille, ne sois pas une guidoune

Ma fille, J’aimerais ça te parler. Aujourd’hui. Parce que quand tu seras dans ta période ado-rebelle, c’est fort possible que tu veuilles pu m’écouter pantoute. Ne me regarde pas comme ça, je le sais – t’sais, j’suis déjà passée par là, moi aussi. Je te promets que tu voudras faire à ta tête plus souvent Lire la suite…

Ton attitude de m*rde, ma préado

Toi, ma préado, Toi qui commences à avoir les hormones dans le piton et à m’en faire voir (encore plus) de toutes les couleurs.  Toi qui ne sais plus parler, mais seulement crier, chialer, argumenter et ignorer.  Toi qui étires l’élastique jusqu’à ce qu’il te pète en pleine face.  Toi qui as une attitude de Lire la suite…

Ne dis pas que tu te trouves laide devant ta fille

Oui, tu as le droit de te trouver moche. De juger que tes cheveux aujourd’hui sont moins beaux qu’à l’habitude. Tu as le droit de ne pas aimer ton look, et de constater que tu as pris du poids. Toutefois, chère maman, tu n’as pas le droit de l’exprimer à voix haute devant ta petite Lire la suite…

Ma petite fonceuse

Ma fille, Tu es née fonceuse. Tu es arrivée en ce monde avec un bras devant, comme pour dire ‘’Poussez-vous, j’arrive!’’. Tu avais à peine la tête sortie que tu te faisais déjà entendre, mécontente que tu étais d’avoir été tirée de ton confort. Dès cet instant, j’ai su que l’enfant qui se cacherait derrière Lire la suite…

Mes beaux-enfants, je ne veux pas vous quitter

C’était il y a bien des années que vous êtes entrés dans ma vie. En tombant amoureuse de votre papa, je me suis retrouvée sans le vouloir belle-maman d’une grande fille de quatre ans et d’un petit bonhomme de deux ans à peine, alors que moi je n’avais pas d’enfants. Je ne vous le cacherai Lire la suite…

Quand Maman t’a quitté, Papa

J’avais huit ans . J’étais assise sur tes genoux, papa, et maman parlait. C’était flou dans mes oreilles et elle prononçait ces mots que je n’arrivais pas à comprendre, dont je n’arrivais pas à saisir la portée. Je n’assimilais rien, portée par le flot de tes sanglots, par le mouvement de tes épaules qui bougeaient Lire la suite…

Je ne serai jamais cette mère

Tu sais, je ne serai pas parfaite, loin de là. Je ne serai pas la mère qui encadre avec soin tous tes bricolages en les datant, qui prend la peine de te coiffer le matin pendant une heure et qui te fait juste avaler du bio. Je ne serai pas la mère modèle qui ne Lire la suite…