8 astuces pour te calmer le gros nerf maternel

Ton petit vient de faire une crise de bacon en plein magasin ? Ton chaudron de patates a collé dans le fond pendant que tu ramassais le dégât de lait de ton plus vieux sur la table basse du salon ? Tu t’es obstiné pendant vingt minutes avec ta dramaqueen qui ne voulait pas prendre Lire la suite…

La revanche de papa : le débat éternel du siège de toilette

C’est à toi que je m’adresse, femme moderne et émancipée. Toi, ma chasseuse d’équité qui n’hésite pas à se faire entendre quand le sexisme et le machisme mettent leur veste de cuir et t’intimident. Oh! je sais que ta condition planétaire laisse à désirer sur plusieurs continents et à bien des égards. Je suis de Lire la suite…

Petit renard apprivoisé : mon beau-fils

Mon beau-fils, J’ai rencontré ton père en pleine tempête. Je ramais seule dans une chaloupe qui n’allait nulle part et ton père soufflait à s’en étourdir sur une flamme qui ne voulait plus se raviver. Je lui ai donné de l’huile pour son feu, il m’a donné une autre rame pour avancer, puis, à force Lire la suite…

L’inavouable

Je t’ai vue douter, j’ai vu ton regard lorsque le petit + est apparu devant tes yeux. Un regard paniqué, triste et en une seconde, ton monde s’est écroulé. Il est interdit de ne pas être contente dans ces moments-là….. Inacceptable de ne pas vouloir de ce petit bout d’ange qui pousse au fond de Lire la suite…

Lettre d’excuses à mon voisin

Cher voisin, L’été arrive et je profite de l’occasion pour te présenter d’avance mes excuses pour le bordel qu’occasionnera le bruit de ma progéniture cet été. Je le sais déjà que tu surveilles ma cour depuis quelques semaines et tu appréhendes les prochaines semaines. Pas parce que mes enfants risquent de trasher ta piscine pendant Lire la suite…

T’es une magicienne

Je sais qu’il t’arrive de croire que tu ne fais rien de bon. Que tu n’arrives pas à la cheville de la maman que tu voulais être. Mais détrompe-toi, fille, parce que t’es une magicienne. Tu peux faire apparaître un sourire instantanément, en prononçant simplement le mot chocolat. T’as plus d’un tour dans ton sac. Sans Lire la suite…

Le calvaire de la phase du pourquoi en 4 points 

En tant que parents, on a tellement hâte de pouvoir expliquer la vie à notre enfant et lui apprendre le plus de choses possible. Ça, c’est avant qu’il tombe dans sa phase du pourquoi. Au début, tu trouve ça ben cute pis tu te fais un plaisir de lui donner les explications les plus simples Lire la suite…

Mon gars, j’en ai mon casque de répéter

Mon gars, Je répète, répète, répète. Jour après jour, tout le temps, la même maudite affaire. La même maudite consigne que tu entends depuis quatre ans. Je me surprends souvent à ne pas plus pogner les nerfs à force de répéter. Y’a de quoi devenir folle et je me passe souvent la réflexion que c’est Lire la suite…

Être conjointe de militaire et maman

Mon mari est militaire. J’ai parfois l’impression que la vie militaire, vue de l’extérieur, est entourée d’une aura de romantisme. Un beau soldat sexy dans son uniforme part défendre sa patrie au loin, tandis que sa bien-aimée l’attend derrière. Ils s’envoient des lettres d’amour enflammées (ou plus probablement des courriels !) et lors des retrouvailles, Lire la suite…

À toi, le parent qui me juge

Avant d’être parent, on a tous un idéal de l’éducation à inculquer à nos futurs enfants. Immanquablement et sans le réaliser, on se dit naïvement que le jour où on sera à notre tour parents, on ne tolérera pas telle ou telle chose. Parfois, on y parvient, complètement ou en partie. Sauf que souvent, la Lire la suite…

Je ne me rappelais plus qu’on s’aimait

Quand la routine étouffe, qu’elle serre ses griffes autour de nos cous de parents épuisés. Quand la vie nous ramène jour après jour ses petits irritants, qu’elle fait grincer ses ongles sur nos tableaux quotidiens. L’amour se perd. Lorsque, la mi-trentaine bien entamée, il faut encore demander la permission pour aller prendre un verre avec Lire la suite…

Je pense encore à toi, mon ancien élève

Notez que les prénoms ont été changés par souci de confidentialité. Je pense encore à toi, Lina. Tu n’avais que huit ans quand tu es arrivée dans ma classe en plein milieu d’année. Tu parlais à peine français, mais dans tes yeux, je pouvais lire ce que la directrice m’avait dit en apportant un pupitre Lire la suite…

Les belles-mères

Y’en a des p’tites. Y’en a des grosses. Y’en a des ben en forme. Y’en a des molles. Y’en a des performantes. Y’en a des pas trop travaillantes. Y’en a des belles. Y’en a des moins sortables. Les belles-mères. T’sais, cette femme qui a porté ton chéri en elle pour le mettre au monde. T’sais, Lire la suite…

La rencontre avec ta progéniture : quand tu ne ressens rien

Ça y est. Après plusieurs mois d’essais, de tests d’ovulation, d’études approfondies de tes symptômes de grossesse sur Google et de «je sais ben qu’on est lundi, mais faudrait le faire, j’ovule», tu es enfin enceinte ! Tu regardes les deux barres sur ton p’tit bâton de pipi et t’en reviens juste pas. Ce que Lire la suite…

Il n’y a pas de sot métier sauf mère au foyer

Lorsqu’on me demande ce que je fais dans la vie, je réponds qu je suis maman à la maisonpuis j’ajoute, comme pour effacer le dégoût dans le visage de mon interlocuteur que j’ai une Maîtrise. Parce que oui, moi madame, je torche des culs avec érudition. Je ne suis pas une maman à la maison Lire la suite…

Et si c’était les hommes qui faisaient pousser les bébés

Avertissement : Aucun homme n’a été maltraité pour les fins de cet article. Il s’agit d’une œuvre de fiction totalement non scientifique et purement subjective, née d’une conversation festive bien arrosée. Toute ressemblance avec une personne de votre entourage est une pure coïncidence. L’autre soir, je jasais avec un vieil ami des petites joies de fonder Lire la suite…

Mon enfant anxieux

Tu sais, je te comprends. Tu n’es pas seul. Moi aussi je la connais. Je la connais cette anxiété. Elle vit en moi depuis si longtemps. Je connais les ravages qu’elle peut faire, je connais la subtilité qu’elle peut prendre et je sais de quoi elle est capable. Tu sais, je la vois dans tes Lire la suite…

5 mots à ajouter à ton vocabulaire parental

T’es prête comme un scout. T’as pris tes dix-huit rendez-vous avec ton obstétricien. Tu connais la DPN (date prévue de naissance). T’as cédulé ton congé parental. La chambre est faite depuis tes vingt-deux semaines de grossesse et tu sais quelle est la date de ton shower. T’es enceinte de ton premier bébé et c’est le Lire la suite…

Guide pour survivre aux bébés aux besoins intenses

Tout au long de ta grossesse, tu te flattais la bédaine en imaginant comment serait ton bébé : souriant comme maman, drôle comme papa ou bien tiens, pourquoi pas patient comme mamie. Il sera assurément un bébé parfait, un ange quoi! Mais pourtant, dans les jours et les semaines qui suivent la naissance de ce petit Lire la suite…