Ton chum qui lutte pour survivre

Son diagnostic n’est pas le tien. Et pourtant. Tu le portes comme si ce l’était. Comme si c’était ton fardeau. Parce que tu es persuadée, qu’à deux, vous êtes tellement plus solides. Invincibles. Certains jours, tu souhaiterais si fort prendre sa place. Le temps de lui donner le break qu’il mérite. Le temps qu’il retrouve Lire la suite…

Lettre à un petit ange

Petit ange, Tu n’as jamais pu remplir tes petits poumons d’air, tu n’as pu goûter au confort des bras réconfortants de ta maman, pas plus que tu ne l’as entendue te dire «je t’aime» malgré qu’elle t’a répété ces mots si souvent alors que tu étais bien au chaud dans son ventre, plus vivante que Lire la suite…

Notre séparation me fait mal, mais je me relèverai

Mon âme semble avoir pris le large, en coup de vent. Je t’en veux. Je suis fâchée contre toi. Tu n’as pas réellement voulu entendre ce que je te disais depuis des mois, voire des années. Comme une autruche, tu as préféré te mettre la tête dans le sable au lieu de bien vouloir entendre Lire la suite…

Quand la maladie frappe tes parents

Depuis que t’es petite, t’as la chance de pouvoir compter sur la présence de tes deux parents dans ta vie. Ils ont longtemps été le centre de ton univers, ceux vers qui tu as toujours pu te tourner. T’sais, ceux que tu peux appeler, même aujourd’hui, quand tu files un mauvais coton. Ceux qui viennent Lire la suite…

J’ai fait une fausse couche et j’en porte encore le chagrin

Quelque temps après avoir hurlé de joie devant les deux magnifiques lignes apparues sur mon test de grossesse, le sang est apparu. Aussi sûrement que j’avais su, que j’avais senti que j’étais enceinte depuis le jour la conception, j’ai su, j’ai senti que c’était déjà fini. Ce que je souhaitais ne jamais jamais vivre était Lire la suite…

À toi, mon amie que j’aime et qui est malade

Je ne sais pas comment te dire à quel point je n’ai pu retenir mes larmes quand j’ai reçu la nouvelle. J’ai pleuré et pleuré. En cachette, sans te le dire. Envisager sa propre mort ne fait pas partie de nos projets de vie. Je ne sais aucunement comment t’aider à faire face à cette Lire la suite…

Ta séparation ne sera pas aussi libératrice que tu le crois

T’as toujours été en couple. Dormir à deux, souper à deux, se lever à deux, faire le lavage pour deux, regarder un film à deux ont toujours fait partie de ton quotidien. Puis ton couple s’est mis à battre de l’aile. Au début, tu en as mis des efforts et tu t’es battue même quand Lire la suite…

Je t’en fais la promesse, je ne t’aimerai plus demain

Je t’en fais la promesse, je ne t’aimerai plus demain. Parce que demain, j’aurai appris à m’aimer. Réellement. Suffisamment du moins pour que j’arrive à me libérer. De toi et de ton emprise. De toi et de ta lourdeur. De toi. Entièrement. Parce qu’un jour, alors que tu auras épuisé chaque goutte de mes sentiments Lire la suite…

Alexis a perdu son combat

Durant notre long combat contre la leucémie d’Alexis, j’ai entendu d’innombrables fois des paroles qui se voulaient rassurantes et encourageantes. Des paroles comme “il est fort, il va s’en sortir”, “il veut vivre, il va se battre” ou “il n’abandonnera pas”. Je m’accrochais à ces paroles pour ne pas sombrer dans le désespoir. Je les Lire la suite…

J’ai peur de te perdre, Maman

Maman, J’ai peur de te voir t’en aller. Je vois le temps qui s’écoule comme un cruel sablier, je te vois essoufflée par le poids des années, je vois le moment fatidique arriver et je suis terrifiée. Comment vais-je faire sans toi ? Comment pourrai-je passer outre cette envie insoutenable de t’appeler en sachant que Lire la suite…

À la maman qui se sépare, voici 8 choses que tu devrais savoir

À toi, la maman qui se sépare, Ton regard reflète tes tourments. Tu te retrouves en pleine tornade de séparation avec tous les défis que ça implique. Tes yeux tour à tour questionnent, espèrent, doutent, foncent, souffrent, s’emplissent d’eau puis s’illuminent. Aucune rupture ne se ressemble puisque chaque histoire est différente. Loin de moi l’idée Lire la suite…

Je suis libérée de toi

Comme je suis heureuse de boire du thé dans mon bain, de me glisser sous ma couette silencieuse, un livre à la main. D’avoir les cheveux en bataille, le mascara de l’avant-veille qui coule me donnant l’air d’une héroïnomane, de ne plus vivre pour plaire et de m’en foutre. Comme il est bon de me Lire la suite…

Le début de la fin

Une fois toutes mes boîtes dans le camion, la porte fermée, l’onde de choc. Les spasmes de larmes alors que je vois les déménageurs dans mon rétroviseur. Ça y est. Je devrai me contenter de ça. Accepter le rejet. Surmonter une peine immense. Te perdre. Toi. Nous. Eux. Me retrouver mère célibataire épuisée. Qui déteste Lire la suite…

Je ne sais pas quand ça a commencé

Je ne sais pas quand ça a commencé. Il y a peut-être deux-trois mois. Il se peut que la routine, bien installée au sein de notre couple, ait eu raison de nous. Ton travail, qui te donnait des maux de tête, de ventre, t’a stressé au point où tu dormais mal. Tu cherchais de l’excitation Lire la suite…

Ton Papi est malade

J’ai choisi de t’annoncer cette nouvelle par l’écriture, à toi mon fils qui ne sait pas encore lire. C’est paradoxal, je sais, mais c’est parce qu’il y a une partie de moi qui ne veut pas que tu le saches et qui aimerait mieux ne pas avoir à t’annoncer ce genre de chose. J’ai pris Lire la suite…

Rappelle-toi que tout passe

Rappelle-toi que tout passe. Les minutes. Les heures. Les saisons. L’enfance. Le deuil. La peine. Quand ton univers s’écroule, se fracasse, qu’il s’éparpille aux quatre coins du monde et que c’est sur les genoux que tu le parcours, le cœur à l’envers à la quête de milliers de fragments de verre dont tu ne retrouveras Lire la suite…

Mon amour, tu n’es plus là et tu ne le seras plus jamais

0.00003%. C’est le pourcentage de chance qu’une telle chose puisse se produire. On peut même ajouter quelques zéros en considérant que tu n’avais que trente-et-un ans quand ça t’est tombé dessus. Il y a exactement un mois au moment où j’écris ces lignes, la vie a décidé qu’elle t’arrachait brutalement à nous, sans prévenir, sans Lire la suite…

Ton tout petit œuf clair

Tu vois enfin apparaître la deuxième ligne rose sur ton test de grossesse; pas besoin d’un deuxième avis pour confirmer sa présence cette fois, elle est bien là pis elle te regarde avec sa fière allure. Remplie de joie, tu t’imagines déjà à quoi il ou elle va ressembler, de quelle couleur tu vas peinturer sa chambre Lire la suite…

Ton petit garçon qui n’est plus

La dernière fois que tu as serré ton garçon dans tes bras, tu ne savais pas que c’était ton dernier moment avec lui. Tu ne savais pas non plus que son beau sourire deviendrait un souvenir et ses caresses aussi. La dernière fois que tu lui as fait son repas préféré, tu ne le savais Lire la suite…

À toi que j’ai peur d’aimer complètement

À toi que j’ai peur d’aimer complètement, Les sentiments sont là. Le goût de plonger tête première l’est tout autant. Et pourtant, je me retiens. À deux mains. De sauter à pieds joints dans ce qui pourrait sans doute être la plus belle histoire de tous mes temps. Ne te méprends pas. J’ai simplement peur. Lire la suite…