Ma fille, j’aimerais t’épargner la laideur de ce monde

sad little girl with mother

Ma fille, tu grandis et tu vas bientôt découvrir le monde avec ton regard, tes idées et tes envies et même si je serai là pour te guider et pour t’encourager à chacun de tes pas, je ne pourrai pas tout voir, tout savoir ni tout contrôler.

Tu vas découvrir les merveilles de la vie, des bonheurs, des amours, des amitiés et j’aimerais te dire que chaque instant sera merveilleux et sans embûches, mais la vie n’est pas comme ça; le monde est rempli de merveilles, mais il est aussi parfois dur et cruel.

J’aimerais être à tes côtés lorsque ton copain d’école se moquera de ta nouvelle robe que tu aimes tant pour te rappeler que l’important c’est ce que toi, tu penses.

J’aimerais être à tes côtés lorsque la maîtresse te rendra ta première mauvaise note pour te dire que ce n’est pas grave, qu’on ne peut pas être bon dans tout, tout le temps et que tout le monde a le droit de se tromper.

J’aimerais être à tes côtés quand ta meilleure amie te laissera tomber pour te consoler et t’apprendre que certaines personnes ne méritent pas ton amitié.

J’aimerais être à tes côtés lorsque tu seras timide et que tu n’oseras pas pour t’encourager à oser.

J’aimerais être derrière chacun de tes petits pas, prête à bondir sur tous ceux qui oseront te décevoir.

Ma fille, tu vas vivre des torrents d’amour, mais aussi des déceptions.

Tu vas rencontrer des être exceptionnels qui resteront à jamais près de toi, mais tu rencontreras aussi des êtres abominables qui te trahiront.

Tu connaîtras les papillons dans le ventre et le cœur qui palpite, mais aussi le chagrin d’amour et la sensation d’un coeur brisé.

Tu connaîtras le succès et la fierté, mais aussi la déception et la honte.

Ma fille, tu vas grandir et je ne pourrai pas te tenir par la main à chaque étape, car un jour c’est toi qui lâcheras la mienne pour voler de tes propre ailes, mais sache que je ne serai jamais loin. Toujours prête à intervenir pour te protéger, te rassurer et te rappeler que malgré les épreuves, la vie est belle.

Crédit : Look Studio/Shutterstock.com
Lauren Diogon
LAUREN DIOGON

Une réflexion sur “Ma fille, j’aimerais t’épargner la laideur de ce monde

  1. […] Ma fille, tu grandis et tu vas bientôt découvrir le monde avec ton regard, tes idées et tes envie... https://allaux.com/ma-fille-jaimerais-tepargner-la-laideur-de-ce-monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *