Maman, c’est à mon tour d’être là pour toi

Maman, Dès que je me suis installée au creux de ton ventre, tu as mis ta vie de femme de côté et tu as consacré toute ton énergie à t’occuper de moi. Tu m’as appris à aimer, consoler, épauler et écouter. Sans que je ne te le demande, tu as toujours su être là au Lire la suite…

Ma fille, j’aimerais t’épargner la laideur de ce monde

Ma fille, tu grandis et tu vas bientôt découvrir le monde avec ton regard, tes idées et tes envies et même si je serai là pour te guider et pour t’encourager à chacun de tes pas, je ne pourrai pas tout voir, tout savoir ni tout contrôler. Tu vas découvrir les merveilles de la vie, Lire la suite…

À toi, ma fille qui me ressemble déjà beaucoup

À toi, ma fille qui me ressemble déjà beaucoup, J’aimerais te dire que si tu me vois m’agiter parce que le repas n’est pas prêt, que la laveuse n’est pas lancée et que le salon en désordre, ce n’est pas un exemple à suivre; l’ordre est subjectif et l’on gagne souvent à repousser certaines choses Lire la suite…

À ma mère

Parce que c’est ton ventre qui m’a accueillie, que tu m’as donné cette belle vie, que tu es mon origine et mes racines; Parce que tu m’as élevée comme ta princesse, que tu es la personne la plus forte que je connaisse, faisant toujours de moi ta priorité, ton essentiel, tu gardes une place précieuse Lire la suite…

Voici ce que je veux que ma fille sache sur le sexe

Ma fille, J’ai vécu mon enfance, mon adolescence et le début de ma vie adulte dans un monde stéréotypé et genré où la femme était trop souvent considérée comme un objet sexuel sans même s’en rendre compte. Cette façon d’entrevoir le sexe a marqué la façon dont je perçois mon corps, les hommes et la Lire la suite…

Papa, tu es parti et tu ne reviendras pas

Papa, tu es parti et tu ne reviendras pas. Comment trouver les bons mots pour décrire les milliers de sentiments qui se bousculent dans mon coeur ? Je ne sais pas et je ne les trouve pas, papa. Quand on m’a annoncé qu’on ne pouvait plus rien faire et que tu allais partir, je n’ai Lire la suite…

Je ne voulais pas de fille à cause de ma relation avec ma mère

Je ne voulais pas de fille. Pas parce que je trouve le monde difficile pour les femmes. Même si physiquement, il faudrait retrouver une ligne de mannequin dès l’accouchement, être épilée, maquillée, bien habillée mais attention, sans provocation. Même si professionnellement, notre salaire est inférieur à celui des hommes à travail égal. Et bien souvent, Lire la suite…

À toi, ma petite fleur, je te promets

À toi, ma petite fleur, Je ne pourrai pas t’empêcher de tomber en découvrant le monde qui t’entoure, mais je te promets d’être celle qui te tendra la main pour t’aider à te relever, celle qui te soignera et celle qui t’accompagnera pour ne pas avoir peur de recommencer. Je ne pourrai pas te cacher, Lire la suite…

Avant d’avoir une fille, je n’aimais pas mon corps

Avant d’avoir une fille, je m’entraînais plusieurs heures par semaine. Un peu dans le but d’être en santé, mais surtout dans celui de rentrer dans mes jeans du secondaire. Avant d’avoir une fille, je faisais attention à mon alimentation non pas en mangeant des aliments biologiques ou non transformés, mais en comptant les calories et Lire la suite…

Ma fille, voici ce que je veux pour toi

Ma fille, Aujourd’hui, c’est la journée internationale des femmes et voici ce que j’aimerais te souhaiter aujourd’hui et pour le reste de ta vie. Je te souhaite de pouvoir marcher dans la rue à n’importe quelle heure sans jamais avoir peur et sans devoir prendre ton téléphone pour faire semblant de m’appeler pour éviter de Lire la suite…

Maman, depuis que je suis maman, je comprends mieux

Maman, depuis que je suis maman, je comprends mieux. Je comprends mieux ces mille moments où tu as dû te mordre les joues pour résister à l’envie de me mettre en garde. Je comprends mieux toutes ces heures que tu as dû passer à te faire un sang d’encre à l’occasion de toutes les premières Lire la suite…

Maman, tu ne verras pas grandir tes petits-enfants

Maman, tu ne verras pas grandir tes petits-enfants. La maladie t’a prise à nous. Tu l’as combattue tant que tu as pu, mais elle a eu raison de ta force et de ta persévérance. Pourtant, je sais que tu verras tes petits amours de là-haut et que tu ne pourras pas t’empêcher de nous observer Lire la suite…

À toi, ma fille anxieuse

À toi, ma fille anxieuse, Je voudrais te donner ma carapace. Mon armure en entier. Celle que j’ai mis des années à forger. Pièce par pièce, morceau par morceau pour que tu t’apaises chaque fois que panique ton cerveau. Mais juste un petit bout à la fois, pour que tu ne t’endurcisses pas à la Lire la suite…

Tu grandis mais je dois continuer de te protéger

Ma grande, Tu es maintenant à l’âge où tu réclames plus de liberté. Plus de permissions. Bien que je sois prête à te laisser un peu plus de corde, sache que sur de nombreux points, je ne concéderai rien et je veux que tu comprennes que ce n’est aucunement pour te freiner ou pour te Lire la suite…

À ton adolescence, je tenterai de me souvenir de la mienne

À ton adolescence, je tenterai de me souvenir à quel point je voulais être indépendante, découvrir le monde et changer les choses quand j’avais ton âge. J’essaierai d’être ta conseillère, ta guide, ton coach de vie. Je ferai tout pour continuer à alimenter ta curiosité et aiguiser ton regard critique. Je m’emploierai à baser notre Lire la suite…

Je ne suis pas ta mère et je ne le serai jamais

Je ne suis pas ta mère. Bien que je représente pour toi une figure parentale, je ne suis pas celle qui t’a portée. Je ne suis pas celle qui t’a donné naissance. Je ne suis pas celle qui s’est levée pendant des mois, entrecoupant ainsi mes nuits de sommeil pour prendre soin de toi et Lire la suite…

À toutes celles qui ne s’aiment pas assez

À toi qui ne t’aimes pas assez, pas autant que tu le devrais, À partir de maintenant, j’aimerais que tu te fasses le plus beau des cadeaux. Un cadeau qui ne coûte rien monétairement, mais auquel tu devras consacrer du temps. Je veux qu’à partir d’aujourd’hui, tu t’aimes. Profondément et à la folie. Aime-toi, dès Lire la suite…

À ma fille qui commence l’école secondaire

À toi, ma fille qui commence l’école secondaire, Il me semble qu’il y a si peu de temps, tu apprenais à marcher et voilà que tes pas incertains d’hier te mènent aujourd’hui devant la porte de ta nouvelle école. Cette grande école qui me laisse un goût un peu amer parce que cette fois-ci, tu Lire la suite…

Mon bébé, je t’aime tellement

Mon bébé, je t’aime d’une façon si puissante, si douce, si sincère que j’ai même du mal à comprendre à quel point c’est possible d’aimer autant. Mon bébé, je t’aime si fort que dès que tu m’appelles dans la journée ou dans la nuit, j’accoure pour voir ce qui se passe. Pour que mon amour Lire la suite…