À toi qui es dans une relation malsaine

Ta relation t’apporte plus de mauvais que de bon. Tu ne t’y épanouis pas comme tu le devrais. Tu y es brimée dans ta liberté de choix et d’expression. Tu y subis peut-être même parfois de la violence, qu’elle soit physique ou psychologique. Ça t’est souvent arrivé de te coucher le soir et de t’endormir Lire la suite…

Maman, tu me fais mal

Lorsque tu lèves le ton et la main sur moi parce que je brise quelque chose par accident, je ne comprends pas ce qui se passe et j’ai peur. Mes pleurs et mes excuses ne sont-ils pas suffisants? J’ai si peur lorsque tu cries et que je vois tes yeux se remplir de haine et Lire la suite…

Lettre à mon amie noire

Ma chère amie, Lors de notre première rencontre, bien des choses m’ont frappée chez toi : ton sens de l’humour, ton sourire, ta belle énergie, la musique de ton rire et j’en passe. Mais, je n’ai pas vu la couleur de ta peau. À force de te côtoyer, j’ai observé que tu étais une femme Lire la suite…

Je suis inquiète pour tous les enfants confinés en danger

Je suis inquiète pour toi, petite tête blonde de quelques années, pour qui maintenant plus aucun filet de sécurité n’existe. Coincé tous les jours et toutes les nuits depuis plus d’un mois avec des parents bien souvent malgré eux toxiques. Je suis inquiète pour toi, parce qu’il n’y a plus le regard de madame Amélie, Lire la suite…

Pendant le confinement, ne deviens pas agressive avec tes enfants

Nous vivons une période compliquée à gérer. Une saleté s’est introduite dans nos vies, s’y répand et oblige tout le monde à rester chez soi. Une pression incroyable s’est abattue sur tes épaules comme sur celles de tous les parents confinés; mais parce que l’adversité peut faire ressortir le meilleur, mais parfois aussi le pire Lire la suite…

Je suis une enseignante et ce soir, j’ai pleuré

Je travaille avec “la belle jeunesse” comme dirait ma grand-mère. Je travaille avec une bande de petits monstres comme dirait mon voisin. Je travaille avec des enfants selon mon patron. Je travaille avec des petits poqués me dirait la DPJ. Je travaille avec des petites boules d’émotions, que je te dirais. Je suis enseignante. Mon Lire la suite…

Aux enfants du drame de Mascouche

En réaction au meurtre d’une mère de famille à Mascouche laissant dans le deuil ses six enfants. Quand ton père tue ta mère. C’est rough. Comme préambule, pis comme réalité. Beaucoup de petits humains vivent ou auront à vivre ce drame. Ce deuil si lourd à porter pour de si frêles épaules, que celui de Lire la suite…

À Dahia Khellaf et ses deux fils tués par leur père

En réaction au triple meutre d’une maman et de ses deux jeunes enfants survenu à Pointe-Aux-Trembles cette semaine. Dahia, Tu étais venue ici la tête pleine de rêves, dans un pays d’espoir et d’avenir prometteur. Tu étais fonceuse et déterminée, pleine de projets et d’idées. Il ne manquait à ton bonheur que des enfants pour Lire la suite…

À toi qui qui as vécu avec un narcissique

À toi qui qui as vécu avec un narcissique, Je voulais juste te dire que je te comprends. Que je sais que tu es marquée à vie et qu’encore aujourd’hui, c’est difficile de poursuivre ta route même si toute cette histoire est déjà loin derrière. Je sais que tu as balayé une partie de ton Lire la suite…

À toutes les petites filles qui ont été victimes de viol

À l’aube de mes douze ans, alors que le soleil brillait à son plus haut dans mon existence de petite fille innocente, un terrible nuage est venu assombrir mes jours. Pourquoi aujourd’hui, pourquoi pas hier, ou demain? Finalement, pourquoi pas jamais. Jamais. Jamais. J’aurais voulu que ça n’arrive jamais. Je réalise aujourd’hui, des années plus Lire la suite…

Voici l’histoire d’une maman victime de violence conjugale

Je suis une victime de violence conjugale. Pas de la violence qui laisse des bleus sur le corps, mais de celle qui laisse des plaies dans l’âme. Pendant des années, j’ai enduré les cris, les menaces, les insultes et le chantage émotif. Non pas par amour, mais par instinct de survie. Ma survie, mais, plus Lire la suite…

Je suis une employée de la DPJ et je te trouve raide

À toi qui critiques les employés de la DPJ, je te trouve raide. Monte pas sur tes grands chevaux, je la comprends ton indignation. Je la comprends, parce qu’étant employée dans le réseau, je la vis tous les jours, ton indignation. Je la vis pis je la ramène chez nous, chaque soir depuis huit ans. Lire la suite…

À la petite fille de Granby

À toi, la petite fille de Granby, Cette semaine, comme beaucoup de parents, j’ai envie de pleurer, j’ai envie de vomir et j’ai peur. Peur de ne pas savoir où s’en va notre monde ou pire, de le savoir justement. Mon cœur dévasté ne cesse de s’indigner. J’ai lu ton histoire. Pour être tout à Lire la suite…

Je suis à boutte des p’tits cr*sses

ATTENTION : La Dure-Mère est la nouvelle couverture controversée utilisée par toutes les mamans qui ont envie de partager leurs opinions les plus arrêtées sur la maternité. Fracassante, sans nuances, aux limites caricaturales, La Dure-Mère juge, dérange, choque, soulève les passions et suscite des débats. Vous l’aimerez jusqu’au jour où vous ne l’aimerez plus parce qu’elle Lire la suite…

Les garçons gardent le silence

Dans le tumulte du mouvement #metoo, dans le chaos créé par la violence sexuelle, une voix se fait silencieuse. Une voix qui se tait et se terre. Une voix qui hurle à tue-tête sans qu’on l’entende. La voix de nos garçons. Parce que les garçons sont assez forts pour se défendre. Parce qu’un garçon ça Lire la suite…

Mes enfants jouent aux fusils; ouin, pis ?

ATTENTION : ce texte reflète l’opinion de son auteure et non l’opinion de la plateforme de La Parfaite Maman Cinglante dont le but n’est pas de prendre position mais d’offrir une tribune à toutes les mamans souhaitant faire part de leur vision de la maternité ainsi que de leur expérience personnelle. Par ailleurs, si vous Lire la suite…

Depuis une semaine, mon coeur de maman est gros

Depuis une semaine, mon coeur de maman est gros. Il est rempli de peine car du haut de tes cinq ans tu as vécu l’intimidation. Tu as vécu toutes les facettes de ce monstre qui se cache dans la cour de récréation. Tu as subi les moqueries, la violence verbale ainsi que la violence physique. Lire la suite…

Je m’en veux de t’avoir mis au monde

Mon trésor, Il n’y a pas un jour qui passe, sans que je me dise que tu es le plus beau, le plus extraordinaire petit humain qui soit. Il n’y a pas un jour qui passe, sans que je me dise que je ferais n’importe quoi pour toi. Il n’y a pas un jour qui Lire la suite…