Tu vis ta première rentrée

little girl going to schoolTu vis ta première rentrée

Je t’ai vu avancer avec hésitation devant la grille de l’école pour ton premier jour. Ta main serrait un peu plus fort la mienne à mesure que nous nous approchions. Puis, je t’ai senti à la fois craintif et enjoué à l’idée de découvrir ta salle de classe.

Mon bébé, laisse-moi t’avouer que moi aussi j’ai peur.

J’ai peur car je sais que les enfants sont parfois durs entre eux. J’ai peur des moqueries, peur qu’on te blesse ou qu’on te fasse du mal. J’ai peur de ce que tu tairas et garderas pour toi. Peur de ces choses que tu feras et que tu auras, à tort, honte de m’avouer. J’ai peur car le cocon dans lequel tu as grandi jusqu’à présent va s’ouvrir au monde. Un monde aussi beau qu’il peut parfois être cruel et contre lequel je ne serais plus là à chaque instant pour te protéger.

J’ai peur, car je sais que tous les adultes que tu rencontreras ne seront pas toujours bienveillants envers toi. J’ai peur et j’espère secrètement t’avoir donné toutes les armes pour que tu puisses avancer malgré les embûches qui se trouveront sur ton chemin.

Mais au-delà de ma peur, ta première rentrée marque un premier envol. Et lorsque je te regarde nous montrer avec enthousiasme ton cartable, alors mes peurs laissent place à de la fierté.

Tu vis ta première rentrée et ce matin, nous avions tous les deux le cœur un peu serré lorsque je t’ai déposé, mais je te souhaite de vivre tes meilleures années. Je te souhaite d’y trouver tes premières amitiés et de te découvrir de nouveaux centres d’intérêt.

Tu vis ta première rentrée et je veux que tu saches que je serais toujours là pour m’assurer que tu vas bien et que je serais à chaque instant très fière de toi. N’en doute jamais.

Tu vis ta première rentrée, le temps est si vite passé depuis que tu es né.

Crédit : Alliance Images/Shutterstock.com
Morgane
MORGANE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *