10 grands débats de la parentalité

La maternité suscite toujours de vives discussions.  Chose sûre : on n’est pas tous pareils, nos bébés non plus et ça amène son lot de débats. En v’là dix. #1  Coucher ses enfants ailleurs VS les laisser veiller Ceux qui endorment leur bébé partout facilement ne comprennent pas toujours les parents qui disent que leurs Lire la suite…

Laisse-moi donc vivre ma maternité tranquille

Cher toi qui te reconnaîtras, Aujourd’hui, je prends mon courage à deux mains pour t’écrire. Je sais, si j’étais vraiment courageuse, je te le dirais en pleine face, ce que je pense. En fait, c’est pas faute d’avoir essayé, à bien y penser. Chaque fois, soit tu me coupes la parole ou ne me laisses Lire la suite…

On est toujours l’ex-folle de quelqu’un

On est toujours l’ex-folle de quelqu’un. J’en suis malheureusement une, mais toi aussi qui lis ce texte, tu sais. J’ai été une horrible blonde du temps où j’étais avec mon ex. Une blonde de la pire espèce : une blonde qui pleurait parfois, une maman fatiguée par moments, une maîtresse de maison qui ne nettoyait Lire la suite…

À toutes les mères moralisatrices

À partir du moment où tu annonces ta grossesse, les femmes de ton entourage (ou parfois même celles que tu n’avais jamais vues de ta vie chez Walmart) voient une belle porte ouverte pour te prodiguer des conseils qu’elles jugent inestimables.  Bien sûr, la majorité d’entre elles, moi comprise, veulent ton bien. Cependant, d’autres semblent Lire la suite…

Ne juge pas la mère qui se plaint

En cette époque où toute opinion revendique une place sur les réseaux sociaux, la prochaine fois que tu verras passer le commentaire d’une mère qui se plaint, qui chiale et que ça t’énerve, penses-y deux fois avant de lui pitcher une réplique assassine. Même si, en constatant sa situation, tu considères que ce qu’elle vit, Lire la suite…

À toi, cher “body”

À toi, cher “body”, On se le cachera pas, toi pis moi c’est une histoire d’amour-haine depuis un bon vingt-cinq ans. Je t’ai adoré, entraîné, massé et adulé. Puis après, je t’ai détesté, trouvé laid. Y a des jours où tu m’as plu, d’autres où tu m’as dégoûtée. Y a des fois où j’ai jalousé Lire la suite…

À toi, la maman qui détient la vérité sur le système scolaire

En réaction au texte “Toute la vérité sur ton système éducatif illogique et désuet” publié le 30 août. Chère maman qui croit détenir la vérité sur le système éducatif soit-disant illogique et désuet, Il faut qu’on se parle. Je suis une maman. Je suis aussi une prof. Mais surtout, je ne suis pas d’accord avec Lire la suite…

Ce qu’on a oublié de dire aux jeunes mamans

Il y a une chose que l’on ne dit jamais aux jeunes mamans. On les laisse rêver, se bercer d’illusions et croire que le monde de la parentalité est un monde solidaire, de partages, de conseils et de douce complicité. C’est faux. En vérité, c’est un monde impitoyable où chacun y va de son commentaire, Lire la suite…

À ma chère amie enceinte

Ma chère amie, Hier encore tu me parlais de ce  désir, ce rêve qui semblait parfois un peu fou, parfois aussi viscéral et nécessaire que respirer. Voilà que la petite ligne est apparue avec de la joie mêlée à la peur et aux doutes qui assailliront ton cœur en alternance. Je pourrais t’expliquer les étapes que Lire la suite…

À toi, la maman de la fillette aux choux de Bruxelles

En réaction au texte Ma fille est LA fillette aux choux de Bruxelles paru sur notre plateforme le 17 juin 2018. À toi la maman de la fillette aux choux de Bruxelles, J’aimerais d’abord te dire de ne pas t’en vouloir. De ne pas penser que tu aurais pu être là pour protéger ta fille. Lire la suite…

Tu ne seras jamais dans les souliers de la mère d’à côté

À une certaine époque, mes bas matchaient ensemble. Mon royaume maternel était parfait, les enfants n’avaient pas un cheveu de travers. Jamais. Dans mon for intérieur, il était plus qu’évident que les personnes dont les bas ne matchaient pas pouvaient faire un petit effort. Et pis quand j’voyais des séparations autour de moi, j’me disais: Lire la suite…

À toi, mon amie belle-mère

Je le vois, tu sais, tout l’amour que tu as pour les filles de ton chum. À quel point leur bonheur t’importe, à quel point tu te démènes pour qu’elles ne manquent de rien. Physiquement, psychologiquement et émotivement. Je le vois dans tes yeux ton inquiétude et ton sentiment d’impuissance. Je le sais que tu Lire la suite…