Maman n’a plus d’amoureux

sad woman alone

Maman n’a plus d’amoureux et je suis tellement désolée.

Désolée de devoir une fois de plus vous sourire dans le rétroviseur tout en cachant ma peine.

Désolée de brasser ma soupe, soir après soir, et de ne plus avoir personne pour vous tenir compagnie.

Comme je suis désolée de devoir encore mentir en vous disant qu’il est parti travailler, de vite détourner ce sujet qui me brûle la gorge et me fend le corps.

Je suis désolée de vous offrir cette vie de famille décomposée, teintée de stresses financiers.

D’être moins patiente en regardant la vaisselle s’accumuler et l’entrée de cour s’enneiger.

D’être à bout devant les choses que vous brisez sachant qu’il n’y a plus personne comme avant pour les réparer.

J’accumule les déceptions, année après année et je me rends à l’évidence que je suis incapable de refaire ma vie, inapte à aimer.

Je me sens brisée, incapable de me laisser aller.

Maman a essayé, mais en elle tout est figé par la peur, le manque de confiance envers ce que sont devenues les relations amoureuses aujourd’hui.

Son cœur ne bat qu’une semaine sur deux de toute évidence.

Maman n’aura plus d’amoureux.

Je vous veux mur à mur dans mon cœur; il n’y a pas de place pour quelqu’un d’autre.

Je n’ai peut-être pas pu vous apprendre ce qu’est un couple uni et solide jusqu’ici.

Toutefois, je continuerai de vous démontrer qu’il est possible de vivre dans l’amour véritable, le pur, l’inconditionnel, celui qui peut déplacer des montagnes.

La Collaboratrice dans l'Ombre
LA COLLABORATRICE DANS L'OMBRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *