C’est moi la maman obsédée par le sommeil de son bébé

mother silence sign baby sleep

C’est moi la maman obsédée par le sommeil de son bébé.

J’ai un beau bébé qui rit aux éclats et qui ne cesse de m’épater tous les jours, mais le sommeil est un perpétuel combat.

C’est moi la maman obsédée par le sommeil de son bébé.

Nommez un ouvrage sur le sommeil du nourrisson; je l’ai lu. Les mots routine, endormissement autonome, rigueur, siestes, dettes et cycles de sommeil font maintenant partie de mon vocabulaire usuel.

C’est moi la maman obsédée par le sommeil de son bébé.

Gare à toi, livreur de colis ou voisin qui fait du bruit dehors en plein après-midi ! Si mon bébé dort et que tu le réveilles, ne sous-estime pas la colère d’une lionne couveuse et pardonne-moi à l’avance de t’en vouloir autant; je ne suis qu’une maman devenue un peu folle par manque de sommeil qui a oublié que les gens ne peuvent pas vivre en fonction des dodos de son bébé.

C’est moi la maman obsédée par le sommeil de son bébé.

Même si mes journées et mes brèves sorties sont réglées en fonction des siestes de mon poupon et que j’ai eu beau faire tout ce que les livres et les experts en sommeil conseillent, mon bébé continue de faire de très courtes siestes en journée, me demande plusieurs fois par nuit et le rendormir demeure chaque fois un exploit digne d’un sport olympique.

C’est moi la maman obsédée par le sommeil de son bébé.

Et d’ici à ce qu’il fasse ses nuits, j’essaie de tout mon coeur de lâcher prise et d’arrêter de le comparer aux bébés qui dorment plusieurs heures d’affilée.

C’est moi la maman obsédée par le sommeil de son bébé.

Malgré toutes ces heures de sommeil perdues, je n’en veux pas à mon poupon insomniaque qui a simplement besoin du réconfort de sa maman. Je me lève donc nuit après nuit, en me répétant qu’un jour il grandira et que je m’ennuierai de nos câlins nocturnes.

D’ici là, je maintiens le cap du mieux que je peux à grands coups de caféine en évitant les planchers qui craquent.

Crédit : Nicoleta Ionescu/Shutterstock.com
Audrey Morin
AUDREY MORIN

4 thoughts on “C’est moi la maman obsédée par le sommeil de son bébé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *