C’est moi la maman obsédée par le sommeil de son bébé

mother silence sign baby sleep

C’est moi la maman obsédée par le sommeil de son bébé.

J’ai un beau bébé qui rit aux éclats et qui ne cesse de m’épater tous les jours, mais le sommeil est un perpétuel combat.

C’est moi la maman obsédée par le sommeil de son bébé.

Nommez un ouvrage sur le sommeil du nourrisson; je l’ai lu. Les mots routine, endormissement autonome, rigueur, siestes, dettes et cycles de sommeil font maintenant partie de mon vocabulaire usuel.

C’est moi la maman obsédée par le sommeil de son bébé.

Gare à toi, livreur de colis ou voisin qui fait du bruit dehors en plein après-midi ! Si mon bébé dort et que tu le réveilles, ne sous-estime pas la colère d’une lionne couveuse et pardonne-moi à l’avance de t’en vouloir autant; je ne suis qu’une maman devenue un peu folle par manque de sommeil qui a oublié que les gens ne peuvent pas vivre en fonction des dodos de son bébé.

C’est moi la maman obsédée par le sommeil de son bébé.

Même si mes journées et mes brèves sorties sont réglées en fonction des siestes de mon poupon et que j’ai eu beau faire tout ce que les livres et les experts en sommeil conseillent, mon bébé continue de faire de très courtes siestes en journée, me demande plusieurs fois par nuit et le rendormir demeure chaque fois un exploit digne d’un sport olympique.

C’est moi la maman obsédée par le sommeil de son bébé.

Et d’ici à ce qu’il fasse ses nuits, j’essaie de tout mon coeur de lâcher prise et d’arrêter de le comparer aux bébés qui dorment plusieurs heures d’affilée.

C’est moi la maman obsédée par le sommeil de son bébé.

Malgré toutes ces heures de sommeil perdues, je n’en veux pas à mon poupon insomniaque qui a simplement besoin du réconfort de sa maman. Je me lève donc nuit après nuit, en me répétant qu’un jour il grandira et que je m’ennuierai de nos câlins nocturnes.

D’ici là, je maintiens le cap du mieux que je peux à grands coups de caféine en évitant les planchers qui craquent.

Audrey Morin
AUDREY MORIN

4 thoughts on “C’est moi la maman obsédée par le sommeil de son bébé

  1. Azhar Répondre

    Je me reconnais entièrement dans votre récit voire même dans le moindre détail….le livreur ,le planché etc… je vous souhaite beaucoup de courage car c’était pour moi aussi une réelle obsession, même aujourd’hui des années après…

  2. MVMaicon Répondre

    Ca fait tellement de bien de savoir que d’autre maman vive la même chose, je me retrouve dans ce texte… Tellement difficile à vivre et pourtant très vite oublié quand bébé souris après son micro dodo …
    Une obsession qui pèse jour après jour avec de l’incompréhension.
    Mais je me dis que bébé finira par enfin trouvé son rythme et que ce jour là je pense que je me lèverai plusieurs fois par nuit pour savoir si tout va bien.

    Merci de mettre tout ces mots, la ou beaucoup ne comprennent pas ce que l’on vit.

    Bonne continuation à vous et garder courage.

  3. Justine Répondre

    Alalalalala je me reconnais tellement dans votre texte!!!
    Qu’est ce que c’est difficile cette période mais dès que mon fils me sourit, j’oublie que j’ai passé une nuit affreuse.
    Merci pour votre partage. Ca fait du bien de lire des choses qui nous ressemble et de ne pas avoir l’impression d’être la seule maman a galéré avec son bébé d’amour

  4. Celine Répondre

    Je me reconnais moi aussi
    Mon petit adam a 9 mois et les siestes sont tellement aléatoire ..
    Quand il dort une demi heure l après midi je suis désespérée je ne comprend pas
    Quand il dort une heure et demi j ai envie de lui donner une médaille.. c est mon troisième et mes deux premiers dormais beaucoup et lui pas 🥺
    Le must c est que maintenant vers 6 heures du mat il se réveille pour se déplacer dans le lit alors je doit me lever pour le remonter
    Ce matin il s étais simplement rendormi sur le ventre
    Tout ça me stress tellement .. je m empêche de faire des choses pour qu il dorme .. quand il est à la sieste les grands doivent rester tranquil au salon avec moi pendant les vacances ou aller jouer dehors si ils préfèrent
    Mais pourquoi suis je comme ça ?
    Ça me rend triste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *