Je t’ai tué, mon chien

woman with dog at park

Ce texte sera sévèrement jugé par certaines personnes. Et ça me déçoit. Parce que ces personnes jugeront sans avoir la moindre idée de l’amour que je portais à mon chien ni de tous les sacrifices que j’ai faits pour lui au cours des dix années de sa vie. Ils n’auront pas la moindre notion de toutes les solutions que j’ai envisagées. Ni du mal que ça m’a fait d’en arriver là où j’en suis arrivée. Ni de la douleur que je continue de ressentir. Mais surtout, ces gens ne réaliseront pas qu’en émettant des commentaires méchants, ils ne blesseront pas que moi mais également tous ceux qui ont dû prendre la décision de mettre fin aux jours de leur animal, de leur compagnon, d’un membre de leur famille.

Ça faisait dix ans que tu faisais partie de ma vie. Pour le meilleur et pour le pire. À grands coups de poils ramassés aux quatre coins de la maison, de marches sous la pluie, de cours de dressage qui ne menaient nulle part parce que tu n’en faisais qu’à ta tête, de nuits où tu me veillais au pied du lit, de coups de langue dans le visage et d’un nombre incalculable de minutes de réjouissance à mon retour de l’école, puis du travail.

Du haut de tes trois pommes de chien, tu m’as accompagnée dans les pires moments de ma vie comme dans les meilleurs. Tu ne m’as jamais trahie. Tu ne m’as jamais abandonnée. Tu m’as toujours aimée d’un amour inconditionnel avec tes grands yeux noirs avides de recevoir de l’amour.

Tu ne vivais que pour moi. Mais ton caractère était toujours en dents de scie. Tu étais nerveux. Tu n’aimais pas me partager. Tu vivais très mal mes quelques heures d’absence quotidienne.

Puis je suis tombée enceinte et j’ai accouché.

Tu as été relégué au deuxième rang. Nos marches se sont écourtées. Nos moments en tête-à-tête sont devenus plus rares. Tes poils qui traînaient à droite à et gauche sont devenus un fardeau à ramasser qui s’ajoutait à celui de mon nouveau quotidien de maman. Le flot de tes émotions canines était difficile à gérer. Mais j’étais déterminée à ce que tu fasses partie de notre vie jusqu’à ton dernier souffle.

C’est là que tu t’es mis à te montrer plus impatient, plus nerveux et plus agressif que tu ne l’avais été jusque-là et que tu as commencé à t’en prendre à nous, sans doute dans un élan de détresse.

Je me suis battue pour toi. J’ai refusé d’entendre tous ceux qui prétendaient que tu mettais la vie de mon bébé en danger. J’ai fait appel à des professionnels pour nous aider à t’apprendre les limites que tu ne pouvais pas dépasser. J’ai suivi leurs trucs à la lettre. Je t’ai supplié chaque soir de comprendre devant ton petit regard incrédule. Mais rien n’y a fait.

J’ai voulu te trouver un nouveau foyer. Mais devant ta nervosité, ta détresse, ta souffrance et ton incapacité à te séparer de moi, on m’a conseillé de mettre fin à ta vie.

Le matin de ta mort, nous sommes allés marcher. Nous avons pris une longue marche. Une marche beaucoup plus longue que celle dont nous avions l’habitude. C’était le printemps. Tu adorais le printemps. Puis tu es monté en voiture avec moi, heureux, croyant en une nouvelle aventure.

Je t’ai regardé mourir, mon chien. Je suis restée là jusqu’à la dernière seconde alors que ton regard paniqué qui me regardait en me suppliant de te venir en aide s’est peu à peu éteint jusqu’à ce que je ne puisse plus y percevoir une seule trace de l’amour inconditionnel qui l’avait toujours bercé. Depuis dix ans. Pour moi.

Je n’ai jamais rien fait ni vécu d’aussi douloureux que de te regarder partir. Je n’ai jamais eu à prendre une décision aussi terrible que celle de te regarder mourir.

On m’a dit que j’avais fait ce qu’il fallait. Et j’en ai aussi la certitude. Si je n’en avais pas été persuadée, jamais, je ne serais parvenue à te laisser partir.

Mais il ne se passe pas un jour sans que je pense à toi.

La Collaboratrice dans l'Ombre
LA COLLABORATRICE DANS L'OMBRE

76 thoughts on “Je t’ai tué, mon chien

  1. Isabelle Répondre

    Pfff… tellement… j’ai vécu la même chose et c’est déchirant! je pleure en lisant ton texte parce que on se souvient toujours de ce moment… ce moment ou il s’endort à tout jamais…

    une décision que j’assume mais tellement difficile… je l’aime encore ce chien! il est pour toujours dans mon cœur !

  2. Maude Répondre

    Je suis passée par là il y a 2 mois. J’avais mon chat depuis ses 2 mois de vie et il est partie de lendemain de mes 30 ans lorsqu’il avait 10 ans. Après la naissance de ma fille il a lui aussi pris la 2e place. Il devenait très anxieux, se cachait de moi et ma fille, il n’était plus heureux…. pourtant avant nous étions qu’un ou presque. Je me suis sentie le coeur serré tellement fort lorsque je l’ai laissé partir. J’ai encore mal parfois aujourd’hui. Je te comprends et te fais un colleu virtuel.

  3. Caroline Répondre

    Ouf ! J’ai dû faire le même choix il y a 16 ans pour a peu près les mêmes raisons. Et comme il avait démontré quelques signes d’agressivité, je ne pouvais le donner moi non plus. C’est mon beau-père qui est allé avec mon conjoint, le reconduire…. Nous avons été trop lâches pour l’accompagner jusqu’à la fin. La douleur que j’ai ressenti lorsque la clinique vétérinaire m’a téléphoné, puisque toutou était à mon nom dans le dossier…. Je devais donner mon consentement…. Cette journée, j’ai fait un choix déchirant mais je me devais de protéger ma fille contre ce toutou imprévisible. Il a partagé notre vie et m’a offert de la compassion lors de la plus grosse perte de ma vie… J’ose espérer qu’il est heureux au paradis des chiens….

  4. Mathieu Répondre

    Malheureusement oui, elle a tué son chien… Que cherche-t-elle avec ce texte???

    Aucune pitié… c’est même grossièrement égocentrique. Une autre maman qui possède l’excuse parfaite et irréprochable: les enfants… Allez en parlé aux vétérinaires et SPA de ce monde.

    Et oui, je porte un jugement malgré « tout l’amour » que tu portais pour ton chien. Pourquoi ton chien a-t-il développé ces comportements??? Pourquoi n’as tu pas seulement essayé de lui trouver une famille d’accueil? Il n’y a qu’une seule personne de coupable.

    Malheureusement, beaucoup trop de chien finisse de cette façon… mais bon, il y a les enfants…

    1. La Parfaite Maman Cinglante Répondre

      Ce blogue vise à permettre aux mamans de réaliser qu’elles ne sont pas seules à travers les épreuves qu’elles vivent, la décision de se départir de son animal de compagnie en faisant partie. Et en toute franchise, je me dois de t’admettre que c’est, selon moi, ton attitude et ton commentaire qui sont égocentriques; parce que ce texte dérange tes valeurs, il semble devenir impossible à tes yeux que les choses puissent se présenter autrement que la façon dont tu les entrevois. Dommage.

      1. Clau

        Totalement d’accord avec toi, Parfaite maman cinglante.

    2. Caroline Répondre

      Mathieu, si vous croyez que c’edt de gaieté de coeur qu’on se départi d’un animal, vous êtes dans le champs. Mon chien avait une maladie de peau qui m’obligeais à acheter une moulée spéciale et très $$$. Facile de lui trouver une famille prête à investir 70$ par mois en nourriture speciale. Le temps qu’il a été avec nous, il a été très bien traité et aimé. Pour moi, même si j’aime les animaux, la sécurité de mon enfant a prévalu. ….

      1. Marie-Claire

        Ça existe ce genre de famille. J’ai deux rescues ici dont l’un avec une moulée spéciale. Il faut juste laisser son chien à un refuge responsable.

        En passant, j’ai placé un de mes chiens dans une famille sans enfants parce qu’il était imprévisible. Encore ici, faute d’amis sans enfants, il y a des refuges responsables…

        L’euthanasie, ce n’est pas une nécessité. Les refuges sont à envisager bien avant. Et un chien dépendant et imprévisible peut changer de comportement dans un tout autre environnement. Ma conjointe a trainé son chien au boulot pendant 14 mois à cause de son anxiété de séparation… aujourd’hui, c’est un chien équilibré de 17 ans…

        Donc l’euthanasie, c’est non!

      2. Malika

        je ne comprend pas trop le pourquoi de texte, oui il est très bien écrit même presque  » émouvant  » mais je comprend pas pourquoi tué son chien en pleine santé oui il est devenu plus nerveux mais en même temps comme elle le dit elle même elle a réduit c promenade donc forcément un chien qui ne se défoule pas assez devient nerveux il est frustré, les poils sont devenus une corvée … oui bah le problème ce n est pas le chien mais le maître ! Pauvre bête. juste un texte pour obtenir du soutient pour son geste et l excuser mais pour moi non il y avait tant d autres solutions. Cet personne devrait être poursuivit pour maltraitance.

  5. Véro Répondre

    J’ai dû faire le même choix que vous! Je pleure en vous lisant, car je retourne 8 ans en arrière avec la même douleur d’avoir dû faire ce choix.
    Même après 8 ans, y a pas une journée que je ne pense pas à lui!

  6. Juliana Répondre

    Quelle belle preuve d amour …….
    je compatis à votre douleur ,vous avez fait au mieux …

    1. LAFOND Répondre

      C’est dégueulasse, il y a toujours des solutions… Vous devriez avoir honte.

      J’espère que vous ne ferez pas cela à votre enfant lorsqu’il sera trop encombrant.

    2. Lipinia Répondre

      Une preuve d’amour ?!?!?!? Une preuve d’amour aurais été de chercher plus loin ! De voir ce qui n’allais vraiment pas ! De lui chercher une famille sans enfants qui aurais pus vraiment l’aimer ! Dans le pire des le mettre en refuge ! L’euthanasie dans ce genre de cas est juste INNACESPTABLE !

  7. Eric Allen Répondre

    Tres triste comme histoire, un animal de compagnie est un membre de la famille.

    1. Eva Répondre

      C est juste une saloperie. Il y a tjs une solution. Tou jours! Les comportementalistes animaliers ça existe!
      On prends des animaux tant qu on seuls et puis au revoir et merci, des qu on a pondu. Il n y a pas d excuses! Je préférerais le laisser dans un refuge. Il aurait peut être une chance de se faire adopter. Honte à vous. Tout se paie de tt façon!

      1. La Parfaite Maman Cinglante

        Dans le cas présent, ce sont les comportementalistes qui ont fortement recommandé l’euthanasie plutôt que de donner l’animal qui souffrait d’une anxiété beaucoup trop profonde pour passer d’une famille à une autre sans compter la charge légale qu’une blessure subséquente aurait pu entraîner. Chaque situation est différente. Évitons de juger celles qui nous échappent.

      2. Clau

        Avez-vous des enfants ma chère? Si oui et que vous êtes «game» de laisser un animal qui PEUT ÊTRE dangereux avec vos propres enfants en acceptant les risques, c’est à vous de voir, mais quand un accident arrivera (parce qu’on ne peut jamais prévoir comment agira un animal) vous vivrez avec les conséquences, et vos enfants aussi. Les comportementalistes pour les animaux le disent eux-mêmes quand un chien ne peut pas cohabiter avec des enfants, et dans ce cas on ne peut rien faire de plus­.

  8. Sabrina Répondre

    Je compatie entièrement… J’ai du faire euthanasier ma chatte pour la même raison protégé mon enfant… Car elle était ultra possessive et devenait dangereuse.. quel horrible sentiment je m’en rappellerais toute ma vie.. et ce n’est pas défaut d’avoir essayer une nouvelle famille… Elle m’est revenu après une seule nuit et on m’a conseillé la même chose que toi… Facile de juger quand tu ne l’as pas vécu xxx

    1. Kezac Répondre

      L’euthanasie, c’est quand l’animal est malade et qu’on abrège ses souffrances.

  9. Annik Répondre

    Il faut du courage et une dose d’amour à toutes épreuves Quand la seule solution est d’euthanasie notre animal.
    Je te comprends parfaitement, j’ai due choisir entre la santé de ma fille et mon chat.
    Choix évident mais combien douloureux!

    Je te souhaite d’avoir que de bons commentaires.

  10. patricia champagne Répondre

    Tellement ce qui se passe avec mon chien, même si les enfants sont grands…il est seulement pas ajusté, ce qui le rend imprévisible et nous mets sur nos gardes. Pourtant, il est aussi plein d’amour, affectueux.. Vous avez tout mon respect. Mes sympathies.

  11. Karine Répondre

    J’aurais pu écrire ce texte mots pour mots tellement j’ai vécu exactement la même histoire. J’ai pris 4 ans avant de le faire et ce fut la décision la plus difficile de ma vie. Je te comprends tellement.

  12. Kim Répondre

    Ce choix doit en être un des plus déchirants.

  13. c Répondre

    Je comprends tellement ta douleur, J’ai ma chienne depuis qu’elle a 6 semaines et maintenant presque 10 ans qu’elle est dans notre famille, je l’adore et on s’est toujours dit mon copain que si elle montrait des signes d’agressivité c’est ce qu’on ferait. Il arrive parfois qu’elle grogne pour avertir que sa limite s’en vient, et a chaque fois je vois cette image m’obligeant partir avec elle chez le vet pour un dernier au revoir et ca me fend le coeur. Nous restons a l’affût. En espérant qu’il ne se passe jamais rien.

    1. Anonyme Répondre

      Si le chien grogne c’est pour une raison bien précise! Un chien ne grogne pas par hasard. Apres il faut comprendre le langage canin. Avant de pensez à l’euthanasie si votre chien grogne demandez vous pourquoi il le fait? Tourner vous vers l’éducation positive.

  14. Marie-eve Répondre

    Oufff j’ai la larme à l’œil et le cœur plein d’émotion en te lisant !!! Je sais comment tu peux te sentir en ce moment !!! Même si on sait que c’est la bonne décision cela reste toujours une décision difficile à prendre !!! Il n’y a jamais de bon ou de mauvais moment !!! Courage on oubli pas mais la douleur s’estompe avec le temps ❤️

  15. Anick Répondre

    Vous savez il est difficile de croire qu’on euthanasie un chien en bonne santé! Ayant fait du rescue de chien, ayant eu 2 eNfants 3 chiens, ayant fait euthanasier mon chien de 15 ans pour des problèmes de santé en decembre, je connais la douleur! Un texte comme le votre est touchant certe ET loin de moi de vouloir mettre un doute mais effectivement la raison des eNfants est souvent trop facile! Quoi que peut-être votre décision est à vos yeux justifies, la responsabilité d’un animal de compagnie en est une à long terme et un chien n’est pas un objet! Je ne doute pas de votre amour pour votre chien mais je crois que d’euthanasier un chien/ chat en bonne santé n’est pas la solution. Ceci dit peut-être que dans ce cas, c’est la seule solution qui s’offrait à vous ET c’est tout à votr honneur de l’avoir accompagner dans son dernier voyage. Cependant il est faux à mon avis de croire que c’est normal de faire euthanasier un chien/ chat parce que nous avons des eNfants! Quant à moi pour plusieurs c’est se donner bonne conscience! Je compatis tout de même à votre douleur.

    1. Clau Répondre

      Vous avez dû mal lire (si vous avez le texte en entier?), mais la raison n’était pas les enfants mais bien l’agressivité de l’animal face aux enfants.
      Comment auriez-vous réagi si l’un de vos enfants se serait fait attaquer par le chien de votre voisin et que celui-ci savait qu’il pourrait être dangereux (agressif) à leur égard? Sûrement que ça aurait été le pire drame de votre vie.
      Nous ne sommes pas toujours obligés d’attendre que l’irréparable se produise pour agir, et un animal qui peut être dangereux avec des enfants ou avec qui que ce soit ne devrait pas être protégé pour quelconque raison que ce soit.
      La santé n’est pas la seule raison pour l’euthanasie, quant à moi le facteur de risque en est une aussi.

      1. Chloe

        Vous mettez fin à la vie d’un être vivant par principe de précaution les humains se prennent vraiment pour dieu . Si l’on vous écoute on devrait tuer tous les être humains perturbé aussi car qui cest peut être un jour ils peuvent éventuellement dérapé c’est n’importe quoi je suis désolé mais ca me révolte . Et comparer ce geste au fait d’aider un proche dans la demande à mourrir pour différente raison cest complètement hypocrite le chien n’a jamais évoqué sa volonté d’aller se faire tuer lui il a juste pleine confiance en son maître . Cest un minimum qu’elle culpabilise un peu et tous ceux qui lui disent qu’elle a eu raison ont banalisé Cette situation ne font que ce rassuré eux meme de leur incapacité à gérer une tel situation. La mort n’est pas une réponse approprié pour un être vivant en bonne santé il y avait pleins d’autres solutions dommage que vous n’ayez pas rencontrer les bonnes personnes pour vous aider et conseiller

      2. Malika

        On ne laisse pas un animal seul sans surveillance avec des enfants meme le plus doux !! L accident est toujours possible dans ces cas là. Il faut éduquer le chien et éduquer les maîtres ainsi que leurs enfant pour qu il y est une cohabitation possible ! Tuer un chien en pleine santé est inadmissible s il est agressif l éducation est à revoir +++ et cela concerne les maîtres.

  16. Joel Répondre

    Je vis exactement sa… comment j’ai réussi à faire sa… je ne le digère pas encore…

  17. Gaby Répondre

    Quand une personne prends ce genre de décision car l’animal démontre des signes convaincants de dangerosité pour son enfant ou les autres enfants, on la juge. Quand, une personne ne fait rien, et ce même si elle est convaincu que son animal pourrait faire du mal à son enfant ou à un autre enfant, on la juge. Quand une personne a un chien qui a déjà fait du mal à son enfant ou à un autre enfant et qu’elle ne veut pas voir le problème, on la juge.

    Il n’y a pas vraiment de bonnes situations pour faire euthanasier un animal qu’on aime par dessus tout, mais parfois cela reste la seule solution.

    Vous avez toute ma sympathie.

    1. Justicière masquée Répondre

      En fait, avant d’euthanasier un animal en pleine santé, il y a d’autres solutions. Comme, par exemple, je sais pas moi… Le faire adopter.

      Ah mais non, c’est vrai, il était devenu anxieux. Ha. Ha.
      Euthanasions-le du coup. Quelle bonne idée.

  18. Marilyne Répondre

    J’ai du… quitter mon chien ainsi, un gros Boxer de 4ans bien ferme du Nom de Tyson❤ suite a une séparation douloureuse, mon bébé était barrouetter avec les nouvelles conquête de mon ex conjoint, devenu agressif& insecure devant temps de nouvelles têtes, tout le monde me disait que ce n’était pas une vie pour lui, j’était d’accord… mais a qu’elle prix !! J’ai pleurer tout les larme de mon corps, jai fais un tours de voiture avec lui, Tyson qui était un Amateur du siege avant, était heureuse les babines au vent… moi les yeux plein d’eau redoutait de rentré au veterinaire, mais j’ai pris mon courage& j’y suis aller… mais apres 3ans j’ai encore les remord qui me torture, quand je voie des photos, je ne fais qu’avoir les yeux pleins d’eau le coeur en boules, prete a fondre en larme !! Je regrette tellement, j’en veux a moi-meme de pas avoir courru a linterieur pour annuler le proscessus !! Il me manque tellement& toujours ❤

  19. Spirko Répondre

    Je fais partie des gens qui te jugeront sévèrement. Il n’y a AUCUNE justification à l’euthanasie de convenance. Ce que vous avez fait est proprement monstrueux.
    Vous saviez que le caractère de votre chien n’était pas compatible avec un enfant, et bien il ne fallait pas en faire tant que le chien était là, ou trouver une solution avant de se retrouver devant le fait accompli. RIEN ne justifie de tuer un autre être sentient, et le fait d’avoir un gamin encore moins que le reste.
    J’espère que vous n’aurez plus jamais d’animal à charge.

    1. Clau Répondre

      Pauvre toi Spirko, tu ne sais vraisemblablement pas ce qu’est une euthanasie de convenance : faire euthanasier un animal parce qu’on en veut plus ou qu’on «n’a plus de temps», ça c’est une euthanasie de convenance. Faire euthanasier un animal parce qu’il est devenu imprévisible (et selon moi quand un animal est imprévisible avec des enfants il l’est aussi avec des adultes) et/ou qu’il peut être dangereux, c’est plutôt une euthanasie préventive pour éviter un GROS problème.
      Vous êtes qui pour souhaiter que cette personne n’ait plus jamais d’animal à charge?
      Sur cette lancée, à voir comment vous êtes fermé et à voir comment vous n’êtes pas capable de mesurer les conséquences possibles, j’espère que vous n’avez/aurez pas d’enfant à charge …
      Comment quelqu’un de réaliste et intelligent peut vouloir mettre la sécurité de personnes en danger pour la vie d’un animal?

  20. Alexiane Répondre

    Merci pour ton intervention Spirko, je perdais foi en l’humanité ! Tuer un animal pour un gosse ?! Une petite chose qui pourrait devenir un drogué, un déchet de l’humanité, un violeur, un tueur (comme l’auteur de cet article) vaut plus selon vous qu’un animal innocent et plein d’amour comme un chien ? Vous êtes tous aussi malades les uns que les autres.
    Mes chiens passeront toujours avant vos chiards mal élevés.
    Et sachez que je pèse mes mots !!

    1. Futhark Répondre

      <3

    2. RL Répondre

      je dirais même plus <3 <3 <3

  21. AlTheMom Répondre

    Han je comprends tellement ton ressenti !

    Il y a deux ans j’ai du faire piquer mon petit Léo car trop agressif envers mon dernier. Ça m’a tellement déchiré le cœur, mais comprenez, mon dernier enfant de quelques mois possédait quelques marques de griffures, je ne pouvais en aucun cas laisser les choses s’envenimer de la sorte !
    Et puis, le regard des gens, de la famille, est très souvent dure envers vous quand il s’agit d’un enfant (aussi jeune qui plus est).

    J’ai donc décidé de me séparer de mon petit Léo, capricieux et hyperactif…

    Ce qui est vraiment une grande perte, il était si bon à l’école… Mais si possessif et anxieux ! Il ne nous laissait plus une minute de répits à mon mari et à moi.

    Ce fût vraiment un geste déchirant… Mais si humain !

    1. Maude Répondre

      😂

  22. futura2015 Répondre

    Et pour les mômes ça existe pas l’euthanasie préventive ? dommage… Vous trouvez ça horrible de penser comme ça non ? ben c’est exactement la même chose qu’avec des animaux ! Ce sont des êtres vivants qui méritent qu’on leur trouve des solutions ! C’est trop facile de prendre un animal pour au final penser que le plus pratique c’est de le tuer… Voilez-vous la façe et trouvez des excuses si vous voulez mais ça ne vous déresponsabilisera pas !

    1. Maude Répondre

      👍👍👍

  23. Bouf Répondre

    Ah ouais.. t’es vraiment pathétique…
    Et tu les tuera, tes gosses? le jour où tu adoptera un chat et que tes gosses seront allergiques ?
    Vieille meuf!

  24. Cam Répondre

    Sinon elle aurait pas pu tuer le bébé ?

    1. Maude Répondre

      Cela aurait été un geste écologique !

  25. Anonyme Répondre

    Quand je lis cette article j’ai juste l’impression que vous n’avez pas eu les bonnes solutions pour sauver votre chien. Je comprend votre douleur, perdre son animal est un moment extrêmement dure a vivre. Mais beaucoup d’éducateur ne sont pas compétant ni même les veto pour l’éducation et comprendre le comportement de son chien. J’ai pendant longtemps fait des erreurs avec ma chienne, est cru pendant longtemps à beaucoup de préjuger pour me rendre compte que j’avais faux sur toute la ligne! L’éducation positif a changer ma vision de l’éducation canine et m’a permise de comprendre réellement ma chienne! Un excellent groupe Facebook aborde cette éducation avec des pro et des proprio ou chacun s’entraide.

    En espérant que d’autres familles humaines et canines ne vivent pas se drame…

  26. Iris Répondre

    Moi j’ai du faire euthanasier mon enfant de 2 ans parcequ’il tirait la queue et les oreilles du chien. Il était trop jaloux et sa devenait de plus en plus difficile à gérer. Alors j’ai décider de me séparer de l’enfant, à contre cœur. Pourtant mon amour pour lui était inconditionnel. J’en pleur encore rien qu’en écrivant ceci.

    1. Maude Répondre

      😂 😂 😂

    2. RL Répondre

      😀

  27. Amel Répondre

    J’espère que si votre enfant fréquente de mauvaises personnes et qu il tourne « mal », que vous n allez pas demander de l’euthanasier… Je ne comprends pas votre geste. Vous avez été faible et avez fait une erreur.

  28. Maude Répondre

    Et j’espère bien que TOUTES les personnes se sentiront jugées, remises en question après les commentaires qui ne vous soutiennent pas ! On ne soutient pas le meurtre, ce n’est pas une solution POINT BARRE, ne vous en déplaise ! T’imagines on euthanasie tous les humains qui ont des troubles du comportement ?? Mais bon j’imagine que vous mangez de la viande et du lait, donc le meurtre d’animaux par millions, vous le cautionnez de toute façon.
    L’humain est dégueulasse, voilà pourquoi je n’aurais jamais de gosses….

  29. Nestor Répondre

    Sans doute avez-vous beaucoup souffert en abrégeant la vie de votre chien. Sans doute, face à son agressivité, avez-vous eu le sentiment de prendre la bonne décision. Oui, sans doute…

    Cependant, l’euthanasie d’un animal en bonne santé n’est pas à encourager. En vérité, un tel article ne devait pas être autorisé, car compte tenu de son contenu et des commentaires, on a l’impression que l’assassinat de l’animal pour le « bien » de l’enfant est chose normale.

    Comme la majorité des êtres humains, vous êtes spéciste. Vous considérez que la vie de votre enfant a plus de valeur que celle de votre chien. Mais il n’en est rien : toute vie est précieuse, il n’y a pas de hiérarchie à faire.

    Quand vous concevez un enfant, vous vous engagez à tout faire pour qu’il ait une vie digne de ce nom, alors que lui n’a pas de devoir envers vous puisqu’il n’a pas demandé à naître. De même, vous prenez les mêmes engagements vis-à-vis d’un animal de compagnie, et si l’attitude de celui-ci n’est pas compatible avec la maternité, soit vous devez vous abstenir de tomber enceinte jusqu’au décès naturel de l’animal, soit vous devez tout faire pour le placer avant de tomber enceinte – sachant que cette seconde solution ne doit être envisagée qu’en dernier recours, puisqu’elle vous déresponsabilise…

    Dans le cas présent, vous saviez qu’il y avait peu de chances que votre chien supporte l’arrivée d’un enfant. L’enfant étant tout de même arrivé, vous auriez dû traiter le chien comme d’ordinaire, et non le faire passer à la seconde place (d’autant plus que l’enfant a bien un père, non ?). La situation sera la même si vous avez un deuxième enfant : si l’aîné passe en seconde position quand naître votre deuxième enfant, il y a de fortes chances qu’il le vive très mal.

    Tout ceci pour dire que je ne peux approuver ni votre geste ni un tel article. A une époque où l’animal est considéré comme sensible au même titre que l’homme, l’euthanasie d’un chien en bonne santé n’est rien de moins qu’un meurtre. Votre pauvre chien vous a envoyé de nombreux signes prouvant qu’avoir un enfant était une mauvaise idée, mais vous avez CHOISI l’enfant au détriment du chien.

    C’est de l’irresponsabilité, (ou comment réfléchir avec ses gonades plutôt qu’avez sa tête). En clair, dans cet article, vous vous posez en victime.

    Mais l’unique victime, c’est le chien.

    Vous, vous avez commis un meurtre.

    1. RL Répondre

      Merci <3

  30. Nestor Répondre

    J’ajouterai que vous ne regrettez rien, puisque vous affirmez encore avoir pris la bonne décision dans votre article.

    En somme, vous vous déresponsabilisez en écrivant un texte bien larmoyant et en insinuant que ceux et celles qui vous critiquent sont de vilains sans cœur.

    Bref, la lâcheté humaine dans toute sa splendeur…

  31. Noune Répondre

    En espérant que vous n’ayez pas à tuer aussi les enfants, vous risqueriez la prison.
    Je trouve immonde le fait de tuer son animal, Pour lui il était votre enfant au même titre que les autres. L’emmener à la mort n’est certainement pas une bonne et encore moins la seule solution.
    Je vous trouve odieuse.

  32. Mélissa Répondre

    En souhaitant fortement que les gens qui écrivent de commentaires si méchants en se cachant faiblement derrière leurs écrans tirent à blanc ou ne soit pas capable d’avoir des enfants. Dieu bénisse l’humanité … vous êtes pathétiques de taper sur quelqu’un de cette façon.

    1. Clau Répondre

      Très bien dit Mélissa! 1000% d’accord avec toi!
      Prête à parier que tous les gens qui parlent d’euthanasie d’enfants en ont pas (!)

    2. Junec Répondre

      C’est en souhaitant ce genre de choses que vous êtes pathétique. Vous faites exactement ce que vous condamnez. Vous jugez sans savoir, sans connaitre. Peut être que certaines de ces personnes qui sont révoltées ne peuvent pas en avoir, des enfants.

      Ne bénissez pas cette humanité, s’il vous plait ; vous n’en avez à première vue aucune once en vous pour souhaiter un tel sort à une personne.

  33. Chris Répondre

    Un animal ne vaut pas moins qu’un humain !

    Dans le cas d’un deuxieme enfant, si le premier devient ultra-possessif, jaloux et violent mettant possiblement en danger le second enfant vous allez aussi l’euthanasier ?

    Pour moi c’est exactement le même cas de figure.

    1. Clau Répondre

      @Chris : pour répondre ainsi j »imagine que vous n’avez pas d’enfant …
      On se reparle la journée où vous en aurez ou lorsqu’un membre de votre famille ou proche se fera attaquer par chien que le propriétaire savait «instable» ….

  34. Evelyne Répondre

    J’en pleure en lisant ton texte. J’imagine parfaitement ce regard triste qu’il t’a donné car je l’ai vécu aussi mais pour d’autres raisons. J’ai été obligée d’abréger les souffrances de ma louve âgée de 15 ans. J’avais 15 ans aussi et jusqu’à son dernier souffle je lui parlais tout en pleurant à chaudes larmes en lui disant qu’elle irait mieux, qu’elle partait pour un long voyage retrouver ces congénères. C’était mon amie, ma confidente, ma vie. J’ai souffert longtemps de son absence. Je pense encore souvent à elle, surtout lorsque je vois des reportages sur les loups.
    C’était il y a 48 ans😥

  35. Vanessa Répondre

    Il y a des cas irrécupérables chez les animaux, comme chez les humains. Une maladie mentale d’humain, si elle n’est pas correctement soignée, ça peut mené à une foutu merde : violence, tuerie, meurtre de conjoint, d’enfant, pédophilie…. on s’entend là!

    Notre science n’est juste pas au point pour aider ses animaux malades là à guérir leurs problèmes. Oui, il y a la thérapie comportemental pour les animaux (et si vous avez lu, elle l’a utilisé) mais y’a des cas pour qui ça ne suffit pas. Un schizophrène grave là, tu auras beau lui faire faire autant de thérapie qu’il existe sur terre…. si tu ne le médicamente pas pour équilibrer son déséquilibre… il va rester schizo et devenir potentiellement dangereux pour beaucoup de gens.

    On ne choisis pas un individu ou un animal vs la société d’humains…. on prend la décision qui collectivement est plus bénéfique pour la masse.

  36. MichelCh Répondre

    Vraiment n’importe quoi et désolé si mes commentaires blessent , son comportement a tué – pas mieux ! Aucune raison au monde n aurait pu me faire tuer mon chien . Au pire il y a toujours la solution de le donner à une assos où se trouvent des gens qui comprennent vraiment les animaux. ou de lui donner des calmants mais on a préféré écouté ceux qui « conseillaient » de le tuer. Moi je l aurais adopté sans souci . Vraiment incroyable après ca de venir faire sa pleurnicharde su internet.

  37. boubou Répondre

    Et si elle a un second bébé et l’ainé devient normalement jaloux elle va l’euthanasier aussi ? Rien ne justifie son acte. Elle est qui pour décider quel être vivant doit vivre et quel autre doit mourir ? Vous n’en voulez plus ? Donnez le a une association a quelqu’un qui prendra soin de lui ou putain abandonnez le dans une forêt au moins il aura une chance de survivre c’est un acte ignoble

  38. Mathilde Répondre

    Ce chien avait manifestement un problème de caractère bien en amont de la naissance de l’enfant. Il aurait été bon de le traiter avant au lieu de le tuer. Le problème c’est que j’ai l’impression qu’il n’y a aucune remise en question de votre part.. un animal n’est jamais un problème en soi. Des solutions existent (comme le don, à faire peut être bien avant d’en venir à la mort)

  39. Audrey Répondre

    Il y a des amateurs de sophismes ici et du monde qui ne lit pas le texte jusqu’au bout ou alors qui font de la lecture sélective.
    J’imagine que vous êtes tous vegetalien et super ecolo.
    Mais avec tous la haine que vous dégagez, votre manque d’empathie et de compréhension, j’espère sincèrement que vous n’aurez pas d’enfants.

  40. Mouna Répondre

    Je ne suis pas pour les messages haineux même si je peux les comprendre, certaines personnes fassent à ce qui est raconte ne peuvent se contenir. Je ne serais pas insultante mais j’ai honte pour vous… Et surtout j’ai mal face à tant d’indifference. Vous essayez de nous expliquer que vous deviez le faire, que ça vous a fendu le coeur… comme peut on oser prétendre ressentir de l douleur et essayer de se justifier en tournant l’histoire a votre avantage pour quoi ? Qu’on vous dise oh la pauvre ça a du être dur pour elle ? De quel droit avez vous pris la décision de vie ou de mort sur ce chien simplement parce qu’il ne comprenait pas que votre lien avec lui était changé. Vous racontez votre histoire très bien, acceptez les remarques négatives egalement, je ne vous plaindrais pas, vivez avec votre douleur parce que c’est vous qui l’avez créée, ne mettez pas ça sur lui en invoquant son agressivité ou autre chose. Dernier mot, si jamais un jour j’ai un enfant agressive qui peut causer du mal à un de mes autres enfants je penserais à vous demander si je dois l’euthanasier en le regardant dans les yeux parce qu oh mon dieu je ne peux plus vivre comme ça…..

  41. Violaine Répondre

    Bonjour, je suis tres surprise qu’on ne vous ait pas proposé un traitement médicamenteux du type prozac , qui fonctionne très bien pour calmer les angoisses chez le chat et le chien. On en profite ensuite , quand le traitement agit, pour traiter le comportement du chien. Il y a beaucoup de réussites.

  42. Céline Répondre

    Bonjour, je viens de lire votre article qui m’a serré le cœur (en particulier le passage sur le regard affolé du chien…..). Que votre chien vous soit très attaché, ok. Qu’il soit du coup compliqué à placer, ok. Que vous n’ayez même pas essayé le refuge ou une association pour lui laisser sa chance, là non. Je comprend que l’on puisse avoir peur pour son enfant, mais le refuge, ou une association était la solution. Pas l’euthanasie.

  43. Marjorie GAUDIN Répondre

    Je suis désolée de lire cela, je suis tombée sur votre article car je suis passionnée par le monde canin et des contacts que j’ai sur Facebook l’ont partagé. Mais à contrario je ne souhaite pas vous blâmer, on ressent vraiment tout l’amour que vous aviez et avez encore pour votre loulou.. Que cela reste difficile pour vous.
    Je n ‘ai pas d’enfant et ne prévoit pas d’en avoir (c’est un choix personnel) mais je pense que le fait de protéger vote petit bébé est tout à fait légitime et fait de vous une très bonne maman.
    J’en veux en revanche énormément à ces charlatans (à savoir qu’on peut de nos jours faire éducateur canin avec un simple CCAD qui ne vaut rien. Car normalement pour être éducateur canin il faut minimum avoir un Brevet Professionnel et de se former régulièrement sur le comportement canin. De plus, pour pouvoir travailler des chiens un peu difficile, il faut une spécialisation chien difficile) qui se font passer pour des professionnels du monde canin et qui détruisent la profession, qui n’ont pas su vous aider à créer une relation seine avec votre loulou et vous aider à travailler ses soucis de comportements… Et le véto qui euthanasie un chien en bonne santé, ma fois, idem, du moment qu’il se fait du fric dessus il va pas dire non.. Désolée encore une fois que vous soyez tombée sur des personnes peu scrupuleuses qui n’ont pas suent répondre à votre appel à l’aide… Courage pour cette épreuve.

  44. NANAbzh Répondre

    J’ai lu ses lignes avec tristesse jusqu’au bout. Je vois trop d’abandon parce que les gens préfèrent la facilité, ba oui un chien et un enfant c’est incompatible c’est bien connu.
    Là je suis choquée, vous dites vous même qu’il ne vous a jamais fait défaut, jamais laissé tomber mais vous, vous l’avez lâchement abandonné parce des personnes vous ont dit que…
    J’ai moi même été confronté à de vrai problème de comportement chez ma chienne, après quelques mois de mieux (même carrément mieux) elle a rechuté avec des crises d’épilepsie par dessus, elle perdu tout notion du bien et mal à partir de ce jour là.
    Alors quand je vois que vous avez tué votre chien qui lui ne vous a rien fait je suis choquée, je repense à mon oursonne noir qui, elle, avait dans le regard de l’amour jusqu’au bout et de la gratitude car pendant ses crises elle cherchait en nous une aide qu’on ne pouvait lui apporter à part avec des câlins et caresses rassurante.
    Je suis aussi choquée par le fait que vous ne vous sentez pas coupable d’avoir enlever la vie à un être qui ne vivait qu’à travers vous.
    J’espère que vous aprrendrez à votre enfant à assumer ses choix jusqu’au bout et surtout ne pas écouter les conseils de certains qui n’y connaissent rien.
    Comment pouvez vous dormir la nuit ?

  45. Magalie Répondre

    Je ne comprend pas qu’on vous ai conseiller de le tuer ! Il y a des associations qui prennen en charge tout particulièrement ce type de chien, qui au passage est comme ça enfin était comme ça à cause de vous, et oui beaucoup de comportementalisme vous le dirait un chien hyper affectueux et jaloux est comme ça à cause de son maître, et c’est lui qui a dû payer le prix de cette amour inconditionnel qu’il avait pour vous. Il a payer le prix fort, le prix de sa vie juste parce qu’il vous aimait un peu trop, ok vous avez été voir des gens mais peut-être pas ceux approprié pour ce type de chien. Comment aller vous expliquer plus tard à votre enfant que vous avez tuer votre chien pour lui ? Que c’est à cause de lui et de vous qui n’avez pas réussi à trouver le juste milieu pour apporter l’amour a chacun sans problème.
    Vous allez vivre avec ça toute votre vie et vous allez oublié et vivre votre vie tranquillement alors que lui est mort, mort juste parce qu’il vous a aimer du plus profond de son être. Imaginez ce qu’il a pu pensé quand il s’est rendu compte de ce que vous lui faisiez, quand il s’est dit je l’aime je lui ai tout donner je l’ai protégé de tous les dangers et elle me tue juste parce que je l’aime trop, juste parce qu’elle m’a remplacer par un petit être et ne s’occupe plus de moi, alors elle se débarrasse de moi comme un papier qu’on jete à la poubelle.
    Je peux comprendre qu’il représentais un danger pour votre enfant mais tout comme pour lui votre enfant représentait un danger ! Il l’a exprimer comme il a pu, les morsures les enfants aussi mordent et parfait très fort ce n’est pas pour autant qu’on les abandonne alors encore moins qu’on les tues alors pourquoi se permet-on de prendre la vie d’un être qui est beaucoup plus méritant que soit même, l’animal est vraiment beaucoup plus méritant de vivre que l’homme quand je vois tout ça, surtout de nos jours. J’ai vu dans les commentaires des gens qui ont vécu la même chose que vous mais il y a de cela 8 ou 10 ans alors à ce moment là il n’y avait pas tout ce qui est fait aujourd’hui comme les comportementalistes, les associeation spécialisées etc alors avant passe encore qu’on avait pas le choix mais de nos jours ce n’est qu’une excuse, une fausse excuse pour déguisé un meurtre et oui vous avez tué votre chien et j’espère qu’il vous hantera tout votre vie ! Sur ce je vous laisse à vos réflexions et tant mieux pour vous si vous arrivez à vivre avec le meurtre de votre chien mais pensez bien a ce qu’il a ressenti durant votre trahison et si vous pensez qu’il repose en paix vous vous trompez ce comme n’y peut-il reposer en paix avec ce que vous lui avez fait alors qu’il n’a même pas du comprendre lui pourquoi vous l’avez fait.

  46. Martine Répondre

    Il devait avoir d’autres solutions que l’euthanasie, des associations avec familles d’accueil sans enfant déjà…
    Une évaluation à faire avec un vrai comportementaliste, des bilans à faire afin de vérifier qu’il n’y avait pas de problèmes de santé en dessous (nota qu’il avait 10 ans etc…)

    Triste d’en arriver à cette décision, il aurait pu vivre encore quelques années dans une autre famille…

    RIP papy chien….

  47. DS Répondre

    Juste deux points :
    Ma cousine à récupéré juste avant euthanasie une chienne réputée dangereuse et ingérable avec les enfants, et donc confinée au garage, en sur poids faute d’exercice, les poils emmêlés et en souffrance physique en plus qu’émotionnelle . Elle l’a accueillie, soignée et éduquée sur les problèmes de jalousie et d’agressivité. Et aujourd’hui, nées depuis, elle a deux filles et ça se passe bien. Ah oui elle a aussi éduqué sa fille aînée, l’autre étant trop jeune, à respecter la chienne et son espace. Et la chienne elle même est une excellente éducatrice pour la gamine.

    Tout se passe bien et pourtant il y aurait encore une sacrée marge de progression dans la gestion de la chienne pour améliorer la situation si besoin.

    Moi j’ai récupéré une chienne ultra possessive et un peu agressive. Idem éducation, stérilisation et changement de vie (elle a besoin de ses 2h de ballades par jour, et de plein de câlins pour être zen. Elle a aussi appris à vivre avec chat, chevaux et à croiser plein d’humains et de chiens différents. Elle m’à appris à être plus à l’écoute et plus juste, moins anthropocentrée ) c’est devenu une crème avec un vrai fan club. Malgré les deux comportementales tes inefficaces et le véto-éleveur (son naisseur) défaitiste.

    Oui ça a été dur, oui on a du passer par des phases de séparation d’espace mais ça en valait la peine.

    Vous avez développé et laisser votre chien développer une relation fusionnelle. Quand vous n’en avez plus eu besoin, vous êtes passée à autre chose. Sauf que votre chien dépendait de vous. Vous vous rappelez le sentiment d’abandon quand vous êtiez toute petite et que vos parents s’absentaient? La douleur lors de ruptures amoureuses? Il a vécu la même chose en pire, sans les mots pour expliquer, et avec le trauma ancien d’un sevrage sans doute trop précoce. Votre chien était resté un chiot dépendant de sa mère, de remplacement ici c’est à dire vous. Il l’a exprimé comme il a pu, sans mot encore, sa détresse, sa jalousie.

    Il y avait d’autres solutions, les meilleures ayant été celles d’éducation avant de tomber enceinte. Mais peut être cette grossesse était imprévue et vous n’aviez pas eu/pris le temes de préparer votre foyer chien inclus. Mais même là il restait des solutions. Qui oui impliquaiet du temps et de l’argent pour lui, et donc oui un peu moins pour votre bébé.

    Il n’en reste plus de solutions pour lui. Il reste votre douleur. Je ne vous souhaite aucun mal dans le futur. Je vous souhaite seulement que cette douleur et plus tard son souvenir soient un rappel : quand vous prenez la responsabilité d’un être vivant, humain ou pas, enfant ou adulte, vous prenez la responsabilité de l’aider à grandir et devenir aussi autonome que possible. Oui l’amour de dépendance est sublime, mais il est nocif pour vous et pour eux. Et j’irai plus loin, utilisez cette souffrance pour comprendre pourquoi vous avez besoin qu’un être dépende de vous.

    Lui ne peut plus être sauvé mais par sa mort il peut vous faire grandir, faire de vous un être humain meilleur, une meilleure maman et un jour peut être une meilleure accompagnatrice d’animaux. C’était un mauvais choix, mais vous pouvez en tirer plus de positif que l’idée fausse ou vraie d’avoir protégé votre enfant.

  48. Kazan Répondre

    Alors là je suis assez énervée de voir ce genre d’article. J’ai l’impression que l’on banalise totalement l’euthanasie, hors ça reste un acte cruel si l’animal est en bon santé.
    Avant que l’on me jette la pierre en disant que c’est facile de juger quand on a pas d’enfant en « danger » face à un chien imprévisible, que je suis une ecolo/vegan et bien c’est faux. Alors remballez de suite vos excuses bidons qui, vous le pensez, vous de-responsabilise de votre cruauté.
    Tout d’abord un chien est un animal et un animal peut et restera imprévisible. Nous même humains sommes parfois imprévisible ! Aucun être ne se dompte totalement…
    Bref j’ai eu mon chien avant mon bébé. Mon chien est mon 1er gosse comme je dis toujours, un adorable nounours, toujours avec nous.
    4 ans après on a eu un enfant, on a tout fait pour ne pas qu’il devienne jaloux, mais on a du mal faire car il l’est devenu. Il avait tendance à regarder le bébé de travers, avait des signes de nervosité. S’éloignait le plus possible du nourrisson, grognait parfois, voulait nous avoir pour lui tout seul.
    Alors j’ai fais un truc de dingue, je me suis remise en question ! J’ai lu beaucoup de choses sur l’éducation positive, et après maintes efforts, j’ai réussi à faire en sorte que mon molosse apprécie mon enfant. Je ne l’obligeait plus à l’approcher, et on a passé plus de temps avec.
    La bébé a 1 an, et ça se passe bien, plus de jalousie et beaucoup de lechouille.
    Quand un truc le gêne, je comprends son langage (car la base quand on a un chien c’est de comprendre ce qu’il essaie de nous dire, les signaux qu’il nous envoie), alors je fais en sorte qu’il soit tranquille. Bébé à tendance à aller l’embêter, je l’empêche de lui tirer les oreilles ou de lui monter dessus car il y a un certain respect à avoir envers son chien et il doit pouvoir jouir d’une certaine tranquillité.
    Pour rien au monde je ne me séparerais de mon chien, j’espère qu’il fera de vieux os avec nous, car il fait parti de la famille. Alors lire ce genre d’article me donne juste envie de vomir. Il fallait se renseigner par ses propres moyens avant d’en arriver là, et le laisser à une association, au pire. Beaucoup de chien sont adoptés alors que l’on sait qu’il ne faut pas d’enfant avec.
    C’était juste la solution de facilité, et on essaie de se donner bonne conscience.
    Ayez des remords pendant encore longtemps, ce n’est qu’un moindre châtiment. En espérant qu’aucun autre animal n’aura le malheur de croiser votre route.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *