À l’éducatrice de mon enfant qui l’accueille toujours avec une infinie douceur

kids at daycare with teacher

À toi, l’éducatrice de mon enfant qui l’a accueilli avec une infinie douceur,

Tu as reçu mes craintes de jeune maman avec une profonde bienveillance et, dès le début, tu as soutenu mes choix. Au fil du temps, tu as su gagner ma confiance et à présent c’est les yeux fermés que je te confie mon enfant.

Chaque jour, tu prends soin de mon petit pour que je puisse aller travailler sereinement. Tu nous reçois chaque matin avec un grand sourire et même derrière ton masque, nous voyons ta bonne humeur.

Tu as su apprivoiser mes peurs et celles de mon bébé. Tu nous a consacré du temps pour une entrée tout en douceur dans le monde de la petite enfance. Et même en ces temps de pandémie, chaque jour, tu continues à assurer ton travail avec joie et amour.

Tu contribues au développement de mon enfant, tu l’occupes, tu joues, tu l’aides à développer sa créativité et sa motricité. Tu le prépares doucement pour l’entrée à l’école. Tu calmes ses chagrins de tes bras rassurants, tu lui prodigues des soins en douceur, tu le portes, le berces, lui racontes des histoire et lui chantes des chansons à longueur de journée. Et malgré cette période compliquée, tu redoubles d’efforts pour qu’il se sente en sécurité.

Lorsque que le temps est venu pour moi de récupérer mon enfant, tu me racontes avec enthousiasme sa journée et le lendemain lorsqu’il te tend les bras, sourire aux lèvres pour un nouveau moment en ta compagnie, je sais qu’il passera une nouvelle bonne journée.

À toi, l’éducatrice de mon enfant, merci pour tout ce que tu fais au quotidien. Merci pour ta douceur, ta bienveillance et ta bonne humeur au service de mon petit et de tous les amis de son groupe. Ton métier est essentiel.

Crédit : Oksana Kuzmina/Shutterstock.com
Kenza M.
KENZA M.

Une réflexion sur “À l’éducatrice de mon enfant qui l’accueille toujours avec une infinie douceur

  1. Diane Répondre

    Très beau texte Kenza. Mon mari et moi travaillons dans le domaine de la santé, avec des horaires pas évidents. Nos deux filles sont grandes maintenant mais je me souviens de la confiance que nous avions en leur éducatrice, qui est encore une amie après 25 ans !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *