Voici ce qu’il y a derrière l’adorable photo d’un nouveau-né

mother with newborn

Parce ce que beaucoup de choses se passent lors du quatrième trimestre, voici ce qu’il y a derrière l’adorable photo du nouveau-né bien emmailloté dans sa petite couverture neuve.

Il y a ces émotions, toutes les émotions possibles, générées par ce flux d’hormones si puissant qui t’habite. Tu peux pleurer, être émue, en colère, remplie d’une joie immense, triste et nerveuse à la fois et c’est normal.

Il y a les questions, les millions de questions qui demeurent souvent sans réponse.

Il y a un papa qui prend soin de toi et de votre bébé.

Il y a des proches qui prennent soin de lui, de toi et de votre bébé.

Il y a les accidents de pipi, de vomis, de caca et de lait maternel.

Il y a un petit nombril étrange qui finit heureusement par tomber.

Il y a des nuits blanches.

Il y a des jours qui passent à toute vitesse et d’autres qui n’en finissent plus.

Il y a ton corps, qui, si puissant, double ou presque la grosseur de tes seins pour y stocker tout le lait nécessaire pour ton bébé.

Il y a aussi ce même corps qui travaille encore très fort à retrouver ses repères, lentement, après les neuf derniers mois de cohabitation.

Il y a ton beau petit humain, que tu regardes avec tant d’amour, et aussi parfois avec peur. Peur des terrains inconnus où vous vous trouvez présentement et ceux qui viendront dans l’avenir.

Il y a ce même petit être qui pousse des cris de vie, à toutes les quelques heures, jour et nuit, et parfois longtemps.

Il y a toi et ton amoureux qui regardez cette merveille évoluer sous vos yeux.

Il y a le grand décompte de couches mouillées, de millilitres de lait bus, de kilos pris en poids et de centimètres atteints parfois stressant, parfois rassurant.

Il y a bien de la persévérance de ta part et de la part de ton bébé pour qu’il se nourrisse à ton sein.

Il y a une multitude de biberons préparés en série.

Il y a des poussées de croissance, des pics de pleurs, des régressions de sommeil.

Il y a, à chaque fois, ta présence rassurante pour envelopper ton bébé de douceur pendant ces étapes.

Mais il y a surtout et avant tout, une femme devenue maman, un homme devenu papa, et un nouvel être dans ce monde qui, malgré l’intensité de ces premiers moments, amène une douceur merveilleuse.

Crédit : Jacob Lund/Shutterstock.com
Marianne
MARIANNE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *