À toi, petite maman qui se sent à bout de souffle

tired mother with baby

À toi, petite maman qui se sent à bout de souffle, sache que tu as le droit de te cacher quelques minutes pour pleurer dans la salle de bain.

À toi qui es si fatiguée que tu sens que tu ne peux pas continuer, que tu donnerais n’importe quoi pour avoir un répit, tu as le droit de prendre un moment à toi. Pleure, crie puis relève-toi.

À toi qui pleures dans ta chambre parce que tu as chicané tes enfants un peu trop fort pour une bêtise qu’ils ont faite et qui se sens coupable.

À toi, la maman qui se bat désespérément chaque jour en portant des pantalons en jeans parce que tu veux être jolie et les porter te fait te sentir mieux.

À toi qui veux être la meilleure des mamans tout en étant une bonne employée, une bonne épouse et une bonne amie, tu as le droit d’être faible par moments.

À toi qui se sens parfois seule même entourée, sache que le temps passe et tout ira pour le mieux demain.

Dans l’attente, rappelle-toi que tu vaux beaucoup plus que tu ne le crois, que tu es importante et que tu comptes pour ton entourage et tes enfants.

Rappelle-toi que ces petits yeux qui t’observent pensent que tu es parfaite même quand tu ne l’es pas.

Rappelle-toi que ces petites mains qui demandent tes bras sont profondément convaincues que tu es la plus forte et qu’ensemble, vous pouvez conquérir le monde.

Rappelle-toi que ces petits cœurs qui cherchent le tien ne veulent que toi.

Rappelle-toi que peu importe à quel point tu es à bout de souffle, tu es plus que suffisante et tu seras toujours assez pour eux.

Sois douce avec toi-même

Tu es la meilleure des mamans.

Crédit : Oksana Shufrych/Shutterstock.com
Jennifer Boulay
JENNIFER BOULAY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *