J’aimerais qu’on me dise que je suis une bonne maman

mother hold baby

J’aimerais qu’on me dise que je suis une bonne maman quand j’explique à mon enfant, pour la trente-deuxième fois de la journée et en gardant mon sang-froid, la raison pour laquelle il ne faut pas attraper le chat par la queue.

J’aimerais qu’on me dise que je suis une bonne maman quand je me confonds en excuses juste après lui avoir crié dessus parce qu’il a osé poser son doigt couvert de chocolat sur la vitre que je venais de finir d’astiquer.

J’aimerais qu’on me dise que je suis une bonne maman quand je passe quatre heures d’affilée à lui concocter de bons petits plats savoureux pour le plaisir de ses papilles.

J’aimerais qu’on me dise que je suis une bonne maman même si mon enfant ne veut rien avaler d’autre que des sandwichs, des croquettes et des frites.

J’aimerais qu’on me dise que je suis une bonne maman quand je passe ma journée à organiser des activités ludiques pour, et avec, mes enfants.

J’aimerais qu’on me dise que je suis une bonne maman même quand je scotche mon enfant une heure devant un dessin animé pour pouvoir combler un de mes besoins personnels.

J’aimerais qu’on me dise que je suis une bonne maman même quand j’admets avoir besoin d’un peu, voire de beaucoup, d’aide de ceux qui m’entourent.

J’aimerais qu’on me dise que je suis une bonne maman quand je nettoie la maison de fond en comble pour le bien-être du foyer.

J’aimerais qu’on me dise que je suis une bonne maman même quand je laisse la vaisselle et le linge s’accumuler, jugeant que mon temps sera plus utile à lire des livres et jouer avec mon enfant.

J’aimerais qu’on me dise que je suis une bonne maman parce que j’ai fait le choix d’être une maman au foyer dévouée à ses enfants, chaque heure et chaque seconde.

J’aimerais qu’on me dise que je suis une bonne maman quand après ma journée de travail, j’enfile mon costume de maman, sans avoir eu l’impression de bénéficier d’un moment de répit.

J’aimerais qu’on me dise que je suis une bonne maman quand je prends soin de l’habiller joliment, de le coiffer et le pouponner, alors qu’on va simplement acheter une baguette de pain.

J’aimerais qu’on me dise que je suis une bonne maman quand je choisis de laisser mon enfant se couvrir de poussière, d’eau, de boue et de se noircir complètement les ongles.

J’aimerais qu’on me dise que je suis une bonne maman même quand je prends du temps avec mes copines ou mon amoureux.

J’aimerais qu’on me dise que je suis une bonne maman même quand je culpabilise d’être impatiente, fatiguée et facilement irritable.

J’aimerais qu’on me dise que je suis une bonne maman dans les hauts comme dans les bas.

J’aimerais qu’on me dise que je suis une bonne maman car j’ai parfois besoin de me sentir valorisée même si j’ai pleinement choisi mon rôle de mère.

J’aimerais juste que quelqu’un me dise que je suis une bonne maman pour faire le plein d’amour et de confiance en moi.

Mais ce que j’aimerais par-dessus tout, c’est apprendre à reconnaître ma propre valeur sans que personne n’ait besoin de me rappeler que je suis une bonne maman.

Crédit : Bricolage/Shutterstock.com
Margaux Quoniam
MARGAUX QUONIAM

4 thoughts on “J’aimerais qu’on me dise que je suis une bonne maman

  1. Luu Répondre

    Tu es une bonne maman ☺️

  2. Nicole Veillette Répondre

    Tu es une très bonne maman !!!

  3. Fanny Répondre

    Tu es une bonne maman et j’en suis une aussi. Ne laissons personne nous faire croire le contraire 😘

  4. Criticos Répondre

    Tu es une bonne mère ☺️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *