Je suis une maman atteinte de la COVID-19 et je vais bien

Isabelle Potvin

Avertissement, ce texte ne contient aucun drame et la santé d’aucun enfant n’est en péril.

Cela fait maintenant plusieurs jours que j’ai officiellement la fameuse COVID-19 et j’en éprouve quelques symptômes. Je suis en quarantaine avec mon homme et mes enfants et tout le monde va bien.

J’ai la COVID-19 et je vais bien.

Je vais bien parce que dès le début des mesures établies par notre gouvernement, j’ai suivi chacune d’entre elles. J’ai donc pu protéger ceux qui devaient l’être et aucune culpabilité ne me ronge. Mon travail m’a simplement conduite au chevet de ce virus et malgré l’utilisation de désinfectant et de savon, j’ai fini par être contaminée.

Je savais que le risque zéro n’existait pas, donc quand de petits symptômes sont apparus et que mon conjoint m’a dit de ne pas m’en faire, j’ai tout de même décidé de faire ce qu’il fallait pour protéger la population à risque et les travailleurs qui travaillent dans les services essentiels et pour lesquels j’ai beaucoup de respect.

J’ai la COVID-19 et je vais bien.

Je vais bien parce que dès que j’ai commencé à sentir que quelque chose n’allait pas, mon chum et moi nous sommes assis et nous avons parlé. Nous nous sommes exprimés sur nos craintes et sur nos besoins et nous avons décidé de faire face au virus en équipe, en se tenant la main. On a rassuré nos familles et nos proches. On a solidifié notre réseau de contacts et maintenant, on attend que ça passe.

J’ai la COVID-19 et je vais bien.

Je vais bien parce que depuis que le virus est débarqué au Canada, je choisis avec précaution mes lectures. Je n’écoute pas les rumeurs et je ne m’alimente pas d’histoires tristes. Je lis les avis de santé publique, j’écoute les points de presse, je comprends les statistiques. Ces mêmes statistiques qui me disent qu’à trente-trois ans, j’ai plus de 99% de chances de survivre. Je sais aussi que les enfants développent des symptômes de façon beaucoup moins forte et sont même parfois asymptomatiques alors je ne m’inquiète pas pour eux parce que le stress affaiblit le corps et l’esprit et me rend vulnérable, alors non merci, je reste zen.

J’ai la COVID-19 et je vais bien.

Je vais bien parce que je me repose et je bois beaucoup d’eau. Ce n’est rien de bien compliqué à traiter à la maison et le gouvernement nous a pondu un beau petit guide d’autosoins donc pas besoin d’éplucher internet à la recherche d’un traitement miracle. Il faut juste donner à son corps ce dont il a besoin et en ce moment, mon corps a besoin de se prendre pour une plante verte qui prend racine sur le divan, s’abreuvant continuellement d’eau, en recherche constante de ses petits rayons de soleil.

J’ai la COVID-19 et je vais bien.

Cette photo a été prise après que j’aie fait le souper, la vaisselle et jouer avec les enfants et son but n’est pas de minimiser la pandémie, mais simplement de vous faire comprendre que la maladie peut avoir ce visage.

Il est important de ne pas nier ses symptômes et de continuer de respecter toutes les recommandations du gouvernement afin que la crise puisse prendre fin. Toutes ces mesures de confinement n’ont pas été mises en place pour protéger les jeunes adultes en santé mais pour sauver les personnes vulnérables. Alors si vous êtes une personne en bonne santé, prenez les choses au sérieux mais ne dirigez pas non plus votre anxiété vers la peur d’être gravement malade ou de mourir; servez-vous en plutôt pour sauver des vies et restez chez vous au moindre doute.

Isabelle Potvin
ISABELLE POTVIN

2 thoughts on “Je suis une maman atteinte de la COVID-19 et je vais bien

  1. Marie Répondre

    Contente que vous alliez bien, ce texte est porteur d’espoir. Pour savoir, dans votre article du 2 avril, vous disiez être en confinement, comment avez-vous attrapé le virus alors? Deuxième question, il est possible de jouer avec les enfants dans les contaminer? Merci de nous renseigner.

  2. PIERRE RAYMOND membre de la filiale 79 Répondre

    BON COURAGE DE LA PART DE PIERRE R AMI DE TON PÈRE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *