Mon enfant, j’aimerais que tu saches que tu m’inspires

baby first steps

Mon enfant, depuis que tu es sorti de mon ventre, tu ne cesses de me surprendre et de m’inspirer.

Je t’ai vu essayer et réessayer de soulever ta tête afin de voir le monde qui t’entoure.

Je t’ai vu essayer et réessayer de ramper et de déployer tous tes efforts pour rejoindre ton toutou préféré.

Je t’ai vu marcher, tomber, te relever, marcher, retomber et te relever triomphalement comme si tout cela allait de soi.

Jamais tu n’as abandonné. Jamais tu n’en as même eu l’idée.

Je t’ai vu travailler fort pour apprendre à dessiner, découper, écrire, lire, compter et jamais tu n’as baissé les bras; malgré les embûches, malgré les difficultés, tu es resté debout, patient, avec ta langue sortie, concentré comme jamais pour parfaire tes techniques.

Je t’ai vu combattre ta peur lorsque tu es embarqué sur ton vélo.

Je t’ai vu défier la glace sous tes patins.

Je t’ai vu avaler plus d’une gorgée d’eau dans la piscine.

Pourtant, jamais au grand jamais, tu n’as même pensé à arrêter; naturellement, tu as toujours foncé tête baissée, avec la résilience du combattant.

Je t’ai vu vivre tes premières frustrations quand la marche était un peu plus haute.

J’ai vu des larmes d’impuissance et de déception couler sur tes joues quand tu n’as pas atteint l’objectif que tu t’étais fixé.

Pourtant, malgré la tempête, malgré les embûches, jamais au grand jamais, il ne t’es venu à l’esprit d’arrêter d’essayer.

Mon enfant, ta résilience me pousse à me dépasser moi-même, pour toi, grâce à toi.

Mon enfant, tu m’inspires.

La p'tite mère
LA P'TITE MÈRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *