Cher élève, tu es capable d’y arriver

desesperate kid in classroom

Cher élève,

Ça fait déjà quelques semaines que nous partageons notre quotidien ensemble et je tiens à te dire quelques mots bien importants.

Lorsque je mets la barre un peu trop haute à ton goût, ce n’est pas pour te décourager; c’est parce que je sais ce que tu vaux, j’ai confiance en toi et que je crois que tu es capable d’y arriver.

Lorsque je téléphone à tes parents parce que tu n’as pas fait le travail demandé ou que tu sembles continuellement distrait, ce n’est pas dans le but que tu te fasses punir, ni pour me venger; c’est parce que je m’inquiète pour ta réussite et que, peu importe la raison de ton manque d’attention, nous nous devons de trouver une solution ensemble. Parce que je vois ton grand potentiel. Parce que je sais quel mur t’attend si nous ne rattrapons pas le coup. Et parce que je crois en toi.

Lorsque je te rencontre en sous-groupe ou que je te propose une aide personnalisée, ce n’est pas pour te discriminer ni pour t’empêcher de rester avec tes amis en classe; c’est parce que je sais que tu as besoin d’un petit coup de pouce pour mieux comprendre. Parce que ma première explication n’était pas suffisante. Parce que tu étais préoccupé le matin où tu as reçu mes explications. Parce que ton cerveau fonctionne différemment du mien ou de celui qui a fait le programme.

Lorsque que je te donne une note qui te déçoit, ce n’est pas pour te faire de la peine, te faire comprendre que tu vaux si peu ni parce que je ne t’aime pas; c’est pour t’aider à te situer dans ton niveau de compréhension. C’est pour te dire que tu as besoin de soutien. C’est pour t’informer que tu n’as pas tout à fait acquis le concept que je t’ai enseigné et qu’une aide supplémentaire sera nécessaire avant d’aller plus loin. C’est pour m’assurer de solidifier les fondations de ton apprentissage avant d’essayer de construire l’étage supérieur.

Cher élève, tu es capable d’y arriver.

Cher élève, crois en toi et tu remporteras déjà la moitié des points que tu dois gagner.

Cher élève, j’ai le privilège d’être là pour te voir grandir et je ne t’abandonnerai pas.

Ton enseignante

La p'tite mère
LA P'TITE MÈRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *