À mon boss, d’une employée et maman reconnaissante

À toi, mon boss, qui traites tes employés comme tes semblables et non comme des esclaves.

Toi, qui ne regardes personne de haut, mais qui, au contraire, te met au même niveau que tous les membres de ton équipe.

Toi, qui as compris que de démontrer de la compréhension et de l’ouverture d’esprit rapporte beaucoup plus que d’instaurer une loi de tyran.

Toi, qui vois la réalité du monde d’aujourd’hui et qui t’y adaptes pour le bien-être de tes employés.

Toi, qui par ta grande humanité, installes un climat de confiance et d’entraide au sein de ton équipe de travail.

Toi, qui vois un peu plus loin et qui cherches à sans cesse améliorer les conditions de travail de tes collègues même en te butant contre toutes les contraintes budgétaires et autres.

Toi, qui prends la peine de féliciter ton équipe pour ses bons coups et qui ne focusses pas que sur le négatif.

Toi, qui démontres parfois ta désapprobation ou qui ramènes certains employés à l’ordre par un simple regard et non en critiquant et en criant comme un déchaîné.

Toi, qui reprends les ratés de façon humaine et compréhensive, qui rapportes les moins bons coups d’une manière sobre et efficace sans taper sur la tête de personne.

Toi, qui tempères avec brio les désaccords entre tes employés en prenant le temps d’écouter chacun d’une façon intéressée.

Toi, qui gères ta gang comme une maman gère sa propre famille, en s’adaptant à chacun de ses marmots selon ce qu’ils sont en tant qu’êtres humains.

Toi qui respectes tes employés, leurs conditions physiques et mentales, leur personnalité même s’ils sont tous bien différents.

Toi, qui as compris qu’en plus d’être le patron, tu fais aussi partie de l’équipe.

Toi, qui comprends que le chef de la bande donne le ton et est en quelque sorte le miroir de ses employés.

Toi, qui traites tes employés comme tu voudrais être traité en retour, qui cautionnes l’harmonie, le respect et le travail bien accompli selon les limites de chacun.

Toi, qui comprends ce qu’est la conciliation travail-famille et aussi la réalité des parents d’aujourd’hui.

Toi, mon cher patron, tu fais une sacrée belle job et j’aimerais que tu n’en doutes jamais; si tous les boss étaient comme toi, le monde serait dangereusement plus heureux.

Josiane Francoeur
JOSIANE FRANCOEUR

Une réflexion sur “À mon boss, d’une employée et maman reconnaissante

  1. Johanne Fiset Répondre

    J’espère que le patron en question a lu ceci, lui aussi a besoin d’une tape sur l’épaule de temps en temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *