Mon garçon, nous serons toujours une famille

Mon garçon, Tu vis une semaine chez papa puis une semaine chez maman. Les règles chez l’un et l’autre ne sont pas les mêmes, ton lit et la couleur des murs de ta chambre sont bien différents et tu fêtes ton anniversaire deux fois chaque année. Papa est bien meilleur que Maman quand vient le Lire la suite…

Ça prend un village pour t’élever, mon enfant

Mon enfant, Je ne suis pas seule à garantir ton bonheur, à avoir fait la promesse que tu serais un petit bonhomme épanoui et heureux. J’ai toute qu’une chance. J’ai fait de bons choix, pour moi, mais aussi pour toi. Les gens qui t’entourent me ressemblent parce qu’ils voient aussi en toi un petit garçon Lire la suite…

Mon gars, n’oublie jamais que la famille, c’est important

Mon gars, N’oublie jamais que la famille, c’est important. La famille, c’est une grand-mère qui te prépare ton dessert préféré juste « parce que », pis qui t’offre toujours des cadeaux remplis d’amour. Profites-en, demande-lui ses recettes. Une cuisinière comme ça, y’en a pas deux de pareil. Profites-en aussi pour la serrer dans tes bras Lire la suite…

Les tantes de cœur

Mon fils, Depuis un an que tu es dans ma vie et je me rends compte qu’au fil des jours, tu comptes beaucoup. Tu es d’une valeur inestimable à mes yeux et à ceux de ton père. Et tu es la prunelle des yeux de tes grands-parents, de ton parrain, ta marraine et des autres Lire la suite…

À toi, l’homme, merci

Aujourd’hui, je veux parler aux hommes, aux vrais. Aux hommes qui embellissent notre vie et nous réconcilient avec le sexe opposé. Ces hommes qui nous donnent espoir en un monde meilleur. Ceux qui ont une conscience sociale. Le genre d’homme sur qui on peut compter.  Le genre d’homme dont on parle moins car on est Lire la suite…

Mon chum est un enfant

Mon chum, t’es un enfant, pis je t’aime comme ça. C’est si beau de t’entendre rire de bon coeur pour des niaiseries. C’est tellement contagieux que même mon air bête prend un break quand je t’entends. J’ai rarement vu un adulte se bidonner autant. Même la comédie avec l’humour le plus douteux réussit à te Lire la suite…

La belle-famille

On ne s’est pas choisi, t’sais. On ne va pas se le cacher. Pis même si je vois poindre deux ou trois des traits de mon chum à travers toi, force est d’admettre que tu ne lui ressembles pas plus qu’il faut. Ça fait qu’il nous reste plus grand-chose en commun, toi pis moi, outre Lire la suite…