Mon gars, n’oublie jamais que la famille, c’est important

family together

Mon gars,

N’oublie jamais que la famille, c’est important.

La famille, c’est une grand-mère qui te prépare ton dessert préféré juste « parce que », pis qui t’offre toujours des cadeaux remplis d’amour. Profites-en, demande-lui ses recettes. Une cuisinière comme ça, y’en a pas deux de pareil. Profites-en aussi pour la serrer dans tes bras pis lui dire que tu l’aimes tant que tu peux. Une vie c’est long, mais ça passe vite. Vas-y, la visiter.

La famille, c’est un grand-père qui est toujours partant pour une partie de cartes pis qui partage ses anecdotes de jeunesse. Prends le temps de l’écouter. À ton âge, tu me crois peut-être pas, mais c’est plein de sagesse les grands-pères. Pis ça a du vécu. Qui sait peut-être que tu pourrais même en tirer une leçon ou deux.

La famille, c’est aussi les mononcles qui disent toujours oui pour jouer au ballon, ceux qui te jouent des tours ou qui te chatouillent la bedaine. Pis il y a ceux qui te font les mêmes blagues au Jour de l’an. « Bonne année grand nez! » « Pareillement grandes dents! » « Héhé! Ça pousse vite de la mauvaise herbe! » Ris de bon cœur. Je te le dis, un jour tu vas te surprendre à faire les mêmes blagues.

La famille, c’est les matantes qui donnent deux sortes de bec : des becs en pincettes pis des becs avec du rouge à lèvres. C’est de même, tu t’en sortiras pas. Mais c’est plein d’amour quand même ces becs-là. Y’a aussi la matante cool de la gang. T’sais, celle qui est toujours game de s’asseoir parterre pour jouer à des jeux. Celle qui a le super pouvoir de parler aux adolescents… Prends des notes pour quand t’auras des neveux et des nièces.

La famille, c’est des cousins-cousines qui pendant des années font office de meilleurs amis.

La famille, c’est une mère qui passe son temps à s’inquiéter pour toi. Pis qui va s’inquiéter toute sa vie même quand tu seras un adulte. C’est aussi quelqu’un qui est sans contredit ta « fan numéro 1 » tous sujets confondus. Pour elle, il n’y a pas de doute que tu es la personne la plus merveilleuse sur terre. La famille, c’est une mère qui met de l’amour dans son spaghetti pis dans les vêtements qu’elle t’achète. Une mère qui est présente pour t’encourager à chacune de tes pratiques et parties de hockey. Même s’il faut qu’elle se lève à quatre heures du matin. Une mère qui t’aimera peu importe ce que tu feras.

La famille, c’est aussi un père qui ne passe pas nécessairement tout son temps à te dire qu’il t’aime, mais qui te le démontre à plusieurs occasions par ce qu’il fait pour toi. Un père qui t’a montré à conduire et avec qui t’as magasiné ton premier char. Un père qui vient réparer tout ce qui casse chez toi et qui est toujours capable de patenter quelque chose pour que ça fonctionne. Un père protecteur qui t’aimera lui aussi peu importe ce que tu feras.

La famille, c’est les gens qui vont t’aider à déménager dans ton premier appartement pis à peinturer ta nouvelle maison. C’est ceux qui passent te visiter à l’hôpital quand t’es malade. La famille, c’est les personnes qui sont toujours là lors des moments importants pour toi. Ceux qui célèbrent chacune de tes réussites.

Puis vient TA petite famille. Celle-là, elle est différente. Tu l’as choisie. Comme quoi dans la vie, tout est relatif. Parce que depuis ta naissance tu « as » une famille, alors t’étais convaincu de savoir c’était quoi. Puis tu as eu ton premier enfant et vous êtes « devenus » une famille. LÀ, t’as compris.

Comme le disait mon père « La famille, ça reste la famille ». Peu importe que tu t’entendes ou non avec elle, peu importe les chicanes, ta famille sera toujours ta famille. Jusqu’à ce que la mort vous sépare. Et même après. Penses-y, c’est gros ce que je te dis là. C’est long une vie. T’es pogné avec ta famille pour le meilleur et pour le pire, alors aussi bien essayer que ce soit pour le meilleur.

Ça se peut aussi que ta famille soit différente. Qu’il y soit question de beau-père/belle-mère, d’une trâlée de grands-parents, de deux mamans ou de deux papas. Rappelle-toi toujours : où il y a une famille, il y a de l’amour. Même si parfois, on l’oublie.

Prends-en soin de ta famille. C’est important.

Geneviève L.
GENEVIÈVE L.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *