Lettre à la maman d’aujourd’hui, de la part d’une maman d’hier

senior woman with baby

Chère maman d’aujourd’hui,

En tant qu’aînée qui a vécu la maternité bien avant toi, j’aimerais te dire quelques mots… Tu te doutes bien qu’aujourd’hui comme dans mon temps, il n’est pas de plus grand bonheur que de donner la vie à un enfant et le tenir dans ses bras. Il n’est pas de plus grande fierté que de lui transmettre des valeurs qui lui permettront de devenir un adulte équilibré et responsable.

Chère maman d’aujourd’hui, continue d’être à l’écoute de ton enfant, de te mettre à son niveau et de lui permettre de vivre ses expériences dans un climat familial sain. Par contre, n’oublie pas que l’enfant a besoin d’encadrement, avec une certaine souplesse dans la discipline pour s’épanouir pleinement. Tu ne perdras pas son amour si parfois tu dois lui dire non, cela fait partie de l’éducation.

Ne te sens pas coupable quand le moment est venu d’envoyer ton enfant à la garderie; il s’adaptera rapidement et sera heureux. Essaie de passer du temps de qualité avec tes enfants à la maison, de les accompagner dans leurs activités, et surtout de leur donner beaucoup d’attention.  L’enfant a un besoin plus grand d’amour que de pain, c’est le plus précieux cadeau que tu peux lui donner.

Si tu as la chance de partager ta vie avec un conjoint, n’oublie pas de dialoguer sur la façon d’éduquer vos enfants, de vous partager les tâches, de savoir vous respecter mutuellement et surtout de nourrir votre couple de beaucoup d’amour. Il faut savoir se pardonner et accepter de faire des concessions.

Quand tu te sens envahie et dépassée par tous les événements du quotidien, essaie de ne pas t’oublier, prends des moments de détente sans te sentir coupable. Tu ne peux pas être parfaite, oublie un peu la superwoman.

Chère maman d’aujourd’hui, je te souhaite de trouver un travail où tu pourras te réaliser dans un milieu facilitant travail et famille, avec des possibilités de travailler à la maison à l’occasion.

Je te souhaite que l’avenir te procure des moments de joyeuse détente, de sérénité, de compréhension et beaucoup d’amour avec tes enfants.

Sois fière des efforts que tu déploies, ils sont admirables. L’important c’est de réaliser que tu as fait de ton mieux et de te rappeler que l’enfant, à sa naissance, n’apporte pas avec lui le mode d’emploi pour son éducation.

Tout en réalisant que les temps ont bien changé, je veux te dire que la maternité sera toujours un merveilleux cadeau.

Texte collectif d’un groupe de personnes aînées

Sophie Perron
SOPHIE PERRON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *