La pression de la brassée de linge à plier

Je t’écris alors que je viens juste de finir ma sixième brassée de lavage. Pendant que je pliais mes débarbouillettes, l’article que tu as entre les mains s’écrivait tout seul. Parce qu’aujourd’hui, c’était une journée tough. Ma maison était chaotique, ma vaisselle d’il y a deux jours traînait encore dans le lavabo et je ne Lire la suite…

Lettre à la vierge de 21 ans que j’étais

Ma chérie, J’ai envie de mettre des choses au clair avec toi. Je sais que ça sonne cliché, mais les années d’expérience me donnent envie de te montrer les choses sous un autre angle. Je sais que ça t’angoisse d’être encore vierge à vingt-et-un ans. Je comprends que ça te pogne en dedans, que tu ressens Lire la suite…

On ne subit pas ses enfants

On ne subit pas ses enfants. On subit le contrecoup du changement. Parce qu’avant on était deux et maintenant qu’on est trois, le dernier arrivant prend toute la place. Il prend un espace qu’on avait sous-estimé, faute de savoir à quoi s’attendre, faute d’avoir estimé à sa juste valeur l’ampleur de la tâche à venir. Lire la suite…

Je suis tannée que la société juge la mère que je suis

Je suis tannée de cette société. Celle qui met une pression énorme sur le dos de ses humains en leur demandant de performer dans tout et de ne surtout pas se tromper. Celle qui juge la mère que je suis. Je suis tannée de cette société qui me dicte que je dois arriver à l’heure Lire la suite…

Papa, maman, laissez-moi être un enfant cet été

Papa, maman, cet été j’ai envie de jouer. J’ai envie, moi aussi, de décrocher. Je veux pouvoir profiter de ces quelques semaines de congé pour m’amuser. Pouvoir mettre de côté les obligations que j’ai, par l’entremise de celles qui vous sont constamment imposées. Papa, maman, laissez-moi être un enfant cet été. Je veux qu’on mette Lire la suite…

À la maman d’aujourd’hui de la part d’une maman des années 80

Maman d’aujourd’hui, J’ai décidé de t’écrire parce que je te regarde aller depuis un bon moment. À chercher à toujours faire plus ou mieux, j’ai souvent l’impression que tu te diriges droit dans un mur et j’ai peur pour toi. Quand mes enfants étaient jeunes, ils ne mangeaient pas trois repas santé par jour. Je Lire la suite…

Donne-toi le droit à l’erreur

Chaque matin, tu te demandes comment tu vas faire. Comment tu peux faire. Comment tu vas réussir. Chaque matin depuis que tu es devenue maman, tu te demandes comment tu vas t’y prendre. Pour ne pas échouer. Pour réussir. À élever ta marmaille avec brio comme tes parents l’ont fait avant toi. À t’accrocher contre Lire la suite…

Je le sais, mon chum, que tu ne veux pas juste te vider MAIS…

En réponse à l’article “Non chérie, je ne veux pas juste me vider” paru le 12 janvier 2018. Je te trouve beau. Je t’aime comme la première semaine. Tu me donnes encore des papillons dans le ventre quand tu rentres le soir et quand je suis près de toi, je me sens complète. Mais j’ai quand même Lire la suite…

Arrête d’essayer de maigrir et commence à prendre soin de toi

Depuis le premier janvier, tout comme toi, j’en ai vu des résolutions de perte de poids défiler sur le fil de mes réseaux sociaux. Des « je veux perdre trente livres pour mon voyage dans le sud en février », à des inscriptions en masse dans les gyms pour brûler les livres prises durant le temps des Lire la suite…

Le culte de l’allaitement ou comment faire sentir une nouvelle maman coupable

T’allaites-tu? Une des questions du classique top trois des nouvelles mamans juste après “As-tu eu un accouchement difficile?” et juste avant le “Y’ fait-tu ses nuits?”. Si t’as décidé d’allaiter, tu as probablement évité de te faire brûler vive lors des cours prénataux; c’est à croire que les mamans qui donnent le biberon sont des envoyées Lire la suite…

Ta maternité déçue

À toi pour qui la maternité n’a rien de doux, je veux t’envoyer de l’amour aujourd’hui. Depuis que tu es devenue maman, je sais que tu trouves ton quotidien amer. Je sais que chaque journée qui s’achève soulève en toi des questionnements sans réponses et que tout cela te pèse.   À toi qui ne peux Lire la suite…

Je m’excuse d’avoir craqué, mon fils

Fiston, Tu sais, je t’aime plus que tout au monde. Tu es la plus belle chose qui m’est arrivée dans ma vie et je ferais tout pour toi. Mais ce matin, j’ai crié après toi, encore. Et, pour cela, je m’excuse mon fils. J’essaie de garder le contrôle, de faire tout comme il se doit. Lire la suite…

Pourquoi tu tiens tant à faire baptiser tes enfants ?

ATTENTION : ce texte reflète l’opinion de son auteure et non l’opinion de la plateforme de La Parfaite Maman Cinglante dont le but n’est pas de prendre position mais d’offrir une tribune à toutes les mamans souhaitant faire part de leur vision de la maternité ainsi que de leur expérience personnelle. Par ailleurs, si vous Lire la suite…

Ta maternité et ton anxiété de performance

La minute où tu as vu apparaître les deux lignes sur le test de grossesse, tu as commencé à vouloir performer en tant que maman. Ça a commencé par l’achat d’innombrables articles de bébé, certains utiles, d’autres pas. Dans ta tête, plus c’était cher, de meilleure qualité c’était. Pourquoi y a-t-il des sièges d’auto à Lire la suite…

Calme-toi le gros nerf, la mère

Une mère, en général, ça vient sur le modèle stressé. Le modèle de base, quoi. Bon. Peut-être que toi tu viens sur le modèle zen, modèle très rare et la plupart du temps apparenté à la race masculine. Ça se peut. Mais laisse-moi en douter un peu quand même. Une mère, ça se stresse la Lire la suite…

Des fois, je trouve ça lourd d’être mère monoparentale

Des fois, je trouve ça lourd, très lourd même. Je trouve ça lourd d’être monoparentale, de devoir tout organiser, tout gérer, tout planifier. Je trouve ça lourd d’être la responsable de trois petites vies pleine de vie, d’être celle sur qui on se fie, tous les jours. Je trouve ça lourd que votre papa vienne Lire la suite…

Tu as le droit de mettre un genou à terre, mon amour

C’est vrai que tu es mon pilier. Que tu es celui de toute notre famille. Que c’est toi qui nous protèges, qui nous rassures, qui t’assures qu’on ne manque de rien. Même si je mets la main à la pâte, même si les années où les hommes partaient aux champs et les femmes entretenaient la Lire la suite…